Réponse à Sud-Ouest Charente Maritime

Publié le: 29 avril 2024

Catégorie: Divers, Pure salmon

Vues: 1784

Suite à la publication de la décision de la municipalité de Vaux-sur-Mer dans l’édition Sud-Ouest Charente Maritime du 23 avril, concernant le projet Pure Salmon, certains de nos adhérents et sympathisants ont été surpris et déconcertés par les déclarations rapportées de la conseillère municipale de Vaux-sur-Mer Sophie Huberson-Debry (par ailleurs vice présidente rive droite de notre association). Consulter le compte-rendu du conseil municipal.

Estuaire pour Tous tient à revenir sur des propos incorrectement retranscris par la correspondante de Sud-ouest.

Lors du conseil municipal du 16 avril, la délibération n°10 concernait une motion contre l’installation d’une unité de production de saumons au Verdon-sur-Mer ferme aquacole Pure Salmon.


Madame Sophie Huberson-Debry tient à communiquer textuellement son intervention tant auprès de la journaliste que lors de la séance du Conseil Municipal de Vaux : 

À la lecture de cette délibération, Mme Sophie Huberson Debry a pris la parole pour apporter des correctifs sur les chiffres présentés (14 ha et non 15, besoin de 6500m3 et non 3700 m3, …).

Elle a précisé qu’un quatrième forage était prévu sur une nappe d’eau de type fossile dont la durée de reconstitution pouvait soulever un questionnement, comme l’a fait remarquer notre hydrogéologue lors de notre dernière assemblée générale.

Contrairement à ce qui est écrit dans Sud-Ouest, Mme Sophie Huberson Debry n’a pas parlé d’un stockage de 14 ha de boues fécales sur le site, ni évoqué les impacts sur le tourisme.

Elle a rappelé que les terrains du grand port maritime de Bordeaux étaient destinés à accueillir des activités “industrielles” de par leur classement en « site clés en main » et elle a suggéré que si les élus de la rive droite s’interrogeaient sur d’éventuels risques que faisaient courir un tel projet, ils pouvaient échanger avec les élus de la rive gauche pour proposer des projets potentiellement moins impactant. » 

Tout en précisant que Sophie Huberson-Debry a donné un avis en qualité d’élue-citoyenne et non en qualité de vice-présidente, les membres du Conseil d’Administration d’Estuaire pour Tous déplorent la déformation de ses propos.

Ils soulignent qu’ils travaillent en cohérence sur des données vérifiées et non sur des affirmations fantaisistes …

Merci aux adhérents et sympathisants pour leurs messages.

S'abonner à notre newsletter

Toute l'actualité de l'association disponible gratuitement

Nous ne spammons pas !

15 commentaires pour Réponse à Sud-Ouest Charente Maritime

  1. Hervé dit :

    Pendant ce temps en Norvège les producteurs enregistrent en 2023 un taux de mortalité record des saumons d’élevage.
    Outre le poux du saumon et les blessures mortelles occasionnées par le nettoyage chimique des poux qui recouvre une grand partie du corps du saumon, une cause majeure de décès est le stress.
    Les industriels norvégiens du saumon ont déclaré qu’ils avaient génétiquement produit un saumon qui survivait mal aux conditions d’élevage.
    Ils envisagent alors de produire, toujours par modification génétique, un saumon plus résistant.
    Il est permis de se demander quelle infâme frankenstein de saumon finira dans nos assiettes. D’autant que le porteur du projet Puresalmon n’est autre que l’ancien président du directoire de Labeyrie, premier importateur du saumon norvégien. Importations malgré le fait que les autorités sanitaires norvégiennes recommandaient une consommation très réduite aux enfants, une consommation nulle aux femmes enceintes et pas plus d’une fois par mois aux adultes.
    Les conséquences environnementale sont d’importance, au même titre que la que la qualité sanitaires de ce qui sera produit.

  2. Tout comme le SCOT Modifié inscrit à l’Ordre du Jour de la CDC du 22/02/24 mais non rendu public, le PLU du Verdon est en train d’être modifié dans le plus grand secret en l’absence des représentants des associations citoyennes : ce n’est pas normal !

    • Monique dit :

      En effet le projet du nouveau SCoT a été validé par le conseil communautaire après que la CC ait apporté les ajustements demandés par les services de l’Etat. Mais le périple n’est pas terminé ; il faut encore l’approbation du Préfet et la publication officielle (accessible au public) pour qu’il puisse être mis en ligne aussi sur le site de la CC.

  3. Jacques Sébastien dit :

    il y a deux sortes de journalistes, les Doués qui connaissent tout sur rien et les Surdoués qui connaissent rien sur tout.

  4. PALVADEAU dit :

    Et vous, pour qui roulez vous ? Apriori c ‘est tout vu… pour rappel le terme ferme aquacole n’est pas approprié : en effet il s’agit de la première PLUS GRANDE USINE DE SAUMONS EN EUROPE.

    • Monique dit :

      bonjour
      Nous travaillons depuis deux ans pour essayer d’apporter des réponses aux questions que se posent les adhérents … nous avons eu connaissance des dossiers et nous travaillons sur des informations vérifiées et pas sur des suppositions.
      Il y a aussi des personnes adhérentes ou pas qui sont pour ce projet et notamment au Verdon. Tous les avis doivent être respectés. C’est ce que nous faisons.
      Cordialement

      • Stéphanie MARIE dit :

        sauf que les habitants du Verdon se basent sur un dossier de Pure communication de Pure Salmon qui est totalement faux. Ils mentent et vous aussi. Vous n’avez même pas fait d’étude de submersion alors que c’est la base, à cet endroit, avec la montée des eaux qui accélère et les mega tempêtes de plus en plus fréquentes. D’ailleurs, ce serait bien de se pencher un peu sur le cas du Blayais et de son PLU. On se demande si vous êtes vraiment là pour préserver l’estuaire ou défendre les intérêts économiques des destructeurs du monde.

        • Monique dit :

          Bonjour On peut effectivement penser que toutes les informations sont fausses … l enquête publique permettra de prendre connaissance des dossiers et chacun pourra alors affiner son avis. Nous nous travaillons sur les pompages et les rejets et les deux experts qui nous accompagnent remettront leur avis prochainement. Le bénévolat est l affaire de tous ! Merci pour votre avis.

          • ça risque fort d’être trop tard si on arrive au stade de l’enquête publique, c’est pourquoi il faut se mobiliser en amont : voir l’enquête publique sur un projet équivalent (9000 t/an) « Local Océan » à Boulogne où le commissaire enquêteur rend un avis favorable avec deux réserves et une recommandation malgré une majorité écrasante d’avis défavorables des citoyens dans l’enquête publique. Et pour comparaison, seulement 70 emplois à court terme annoncés.

          • Ce serait trop tard pour empêcher ce projet mortifère pour notre région si on devait en arriver au stade de l’enquête publique : c’est pourquoi il faut travailler en amont..

          • Monique dit :

            Une enquête publique permettra de prendre connaissance des dossiers, de poser des questions et de se faire sa propre opinion. Toute le monde pourra s exprimer, rencontrer le commissaire enquêteur et pour les assos de faire un cahier d acteurs.
            Notre association a rédigé des cahiers d acteurs : la mer en débat, l’extraction des granulats, le parc éolien, le SCOT etc ….

    • Laurette Beer dit :

      Plutôt un site industriel qu’une ferme !

      • Monique dit :

        Bonjour
        Il y a eu plusieurs projets industriels au Verdon : incinérateur, usine de démantèlement de trains, usine de stockage d hydrogène…..
        Le PLU est en cours de modification c est maintenant une zone seveso et non seveso seuil haut qui serait validee. Ces terrains sont classés industriels et ça serait illusoire d y voir arriver une exploitation agricole …
        Cordialement

        • Véronique ROBERT dit :

          Avez-vous des éléments sur cette modification du PLU en cours ? Enquête publique, Compte-rendus de votes en conseil municipal ?

          • Monique dit :

            Bonjour,
            La mairie du Verdon travaille sur la modification du PLU. Nous n avons pas été conviés au séance de travail. La modification de la mention seveso seuil haut en zone seveso serait en cours. Le service urbanisme de la mairie pourra vous renseigner sur le calendrier.
            Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *