PROJET D’UNITÉ DE CONVERSION DE NICKEL ET DE COBALT POUR LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE SUR LA ZONE INDUSTRIALO-PORTUAIRE DE GRATTEQUINA (côté Estuaire au nord de Bordeaux)

Publié le: 16 avril 2024

Catégorie: Divers

Vues: 522

Dans le cadre du projet valant mise en compatibilité du Plan Local d’Urbanisme intercommunal de Bordeaux métropole une consultation du public a lieu du 2 au 30 avril 2024.

Deux réunions publiques de 19h à 21h le 18 avril au vieux logis, salle du conseil municipal de Parempuyre et le 23 avril à l’auditorium du Pôle culturel Evasion d’Ambarès-et-Lagrave

Implanté sur la zone industrialo-portuaire de Grattequina au nord de Bordeaux (communes de Parempuyre et de Blanquefort), le projet EMME consiste à créer une unité industrielle de conversion de nickel et de cobalt dont la production serait conforme au cahier des charges européens des matériaux actifs de cathode de batteries pour véhicules électriques. Le projet inclut également la création d’un
laboratoire en science des matériaux.

Ce projet se situerait sur des terrains situés le long de l’estuaire et c’est pour cette raison que nous avons tenu à vous informer de ces 2 réunions de façon à ce que vous puissiez en savoir plus.

En attendant vous pouvez toujours vous renseigner sur le site du GPMB en cliquant ici.

Pour découvrir la procédure de mise en compatibilité et la concertation associée, vous pouvez consulter le dossier de concertation



S'abonner à notre newsletter

Toute l'actualité de l'association disponible gratuitement

Nous ne spammons pas !

3 commentaires pour PROJET D’UNITÉ DE CONVERSION DE NICKEL ET DE COBALT POUR LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE SUR LA ZONE INDUSTRIALO-PORTUAIRE DE GRATTEQUINA (côté Estuaire au nord de Bordeaux)

  1. laboyrie jean marie dit :

    Bonjour
    Pour faire suite à mon commentaire précédent, j’étais a la recherche d’un arrêté préfectoral de la prefecture de Gironde concernant l’interdiction d’extraction de granulat dans l’estuaire de la Gironde et/ou dans la Garonne datant de 1992. En effet, pour construire cette usine, il faudra d’abord remblayer sur au minimum 12ha et 2 m de haut soit environ 400000m3 de remblai et nous pensons qu’ils souhaiteraient les prélever dans l’estuaire ou dans la Garonne. Pouvez vous me dire ou me procurer cet arrêté. SVP Merci
    Cordialement

  2. Bonjour
    Nous sommes le collectif « alerte seveso Bordeaux Métropole » crée suite a la volonté de modifier le PLU intercommunal pour implanter cette abomination . Nous avons initié une pétition sur change.org,
    rechercher  » seveso Bordeaux ».
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *