Notre assemblée générale : rectificatif article Sud-Ouest

Publié le: 27 mars 2024

Catégorie: Divers, Pure salmon

Vues: 734

Suite à notre assemblée générale, le journal Sud- Ouest a publié un article dans son édition Médoc du lundi 25 mars (cliquez ici) Concernant l’enquête publique, nous avons signalé une inexactitude qui a été rapidement corrigée dans l’article disponible en ligne Projet Pure Salmon en Gironde : l’association Estuaire pour tous « attend le résultat des études » pour se positionner (sudouest.fr)

Nous avions également obtenu la possibilité de faire publier un complément d’information.

En effet, seul le sujet Pure Saumon est évoqué dans cet article, alors que nous avions abordé d’autres dossiers traités par notre association. Le quotidien ne l’ayant pas encore diffusé, voici le texte qui devrait être publié.

Suite à l’article paru dans l’édition du lundi 25 mars concernant son Assemblée Générale, l’association Estuaire pour Tous tient à préciser qu’elle n’attend pas les résultats de l’enquête publique pour se positionner sur la faisabilité du projet Pure Salmon. Cette enquête publique n’est pas en cours, comme indiqué dans cet article, la date n’en a d’ailleurs pas encore été fixée.
Comme elle l’a fait en d’autres circonstances et sur d’autres projets, Estuaire pour Tous se positionnera lorsque tous les résultats des différentes études seront disponibles. (La prochaine réunion entre les deux hydrogéologues délégués par notre asso aura lieu début avril) . Une décision identique avait été adoptée par exemple pour le dossier PMVE, et clairement explicitée lors de l’AG de juin 2012 par le président alors en exercice.
La concertation que nous avons faite auprès de nos adhérents laisse aussi clairement apparaître la confiance qu’ils font à EPT. Notre objectif c’est aussi de vérifier ou de faire vérifier toutes les infos concernant ce dossier PSF afin d’éclairer nos adhérents dans leur processus de décision.

Nous avons aussi présenté un procédé qui s appelle molluscan qui permettra d analyser la qualité des eaux de rejets.
« La présidence » et plutôt le conseil d’administration n’est pas convaincu comme il est dit dans cet article mais simplement dans l’attente de résultats …..
Les autres sujets présentés et commentés à l’AG du 23 mars dernier ne sont pas du tout abordés dans l’article qui présente une vision tronquée de l’activité de notre association. En effet notre association ne travaille pas que sur le dossier Pure Salmon même si celui-ci est largement d’actualité. Il faut aussi relever que la qualité des eaux de rejet de la centrale nucléaire ou l’extraction des granulats sur le platin de Grave sont aussi notre actualité, tout comme le SCOT et l’érosion.

Merci à nos adhérents pour leur aide et leur soutien efficace.

S'abonner à notre newsletter

Toute l'actualité de l'association disponible gratuitement

Nous ne spammons pas !

2 commentaires pour Notre assemblée générale : rectificatif article Sud-Ouest

  1. BERNARD LEBLOIS dit :

    Ce projet est à l’image de beaucoup d’autres ; il illustre le questionnement des perspectives évolutionnistes de l’espèce humaine et des priorités à accorder pour sa place dans le monde futur. Tous autant que nous sommes, nous serons toujours partagés entre la survie d’une Nature très mal en point du fait de l’expansion numérique de l’Homme, son soit disant désir de sauver la planète et son insatiable boulimie d’assouvir ses besoins, élémentaires comme ceux qu’il se crée artificiellement au quotidien. Ah!…..le saumon…c’est bon…nous aimons çà ; mais du naturel il n’y en a plus beaucoup, nous l’avons décimé, comme beaucoup d’autres espèces. Nous pourrions nous en passer, certes; il n’est pas indispensable. Mais c’est un mets qui autrefois était réservé à une catégorie sociale relativement privilégiée, tandis qu’aujourd’hui tout le monde peut en manger, et surtout du médiocre venu d’élevages lointains dont on ignore les conditions de maturité comme de leur transport jusqu’à nos assiettes .
    Bref tout çà pour dire que l’on pourra trouver d’un côté des personnes favorables à l’implantation du site comme d’un autre ses opposants, et qu’il faudra résoudre l’équation incluant les paramètres écologique, nutritionnel, économique, et social, sans compter le politique et le financier.
    Et là …c’est pas gagné !
    Bernard LEBLOIS (Saint-Paul)

  2. Denis ESTHER dit :

    C’est bien de rétablir tout ce qui a été évoqué, même sur les éoliennes en mer. Effectivement à l’assemblée générale toute notre confiance a été renoulée à notre conseil d’administration qui depuis des années même un juste combat et loyal Plaisir de faire parti depuis le début de cette belle association