MENU

SCOT MEDOC : enquête publique

Publié le: 11 mai 2023

Catégorie: Divers

Vues: 418

Attention :
Derniers jours pour participer et donner votre avis sur le projet de schéma de cohérence territoriale Médoc Atlantique.

L’Enquête Publique du SCoT Médoc- Atlantique sera clôturée à 17h mardi prochain (16 mai). Plus que quelques jours donc pour consulter les documents et déposer vos contributions sur le site dédié : Documents de présentation (registre-dematerialise.fr)
Tous les avis sont importants pour infléchir les orientations de ce Schéma de Cohérence Territoriale qui va définir l’avenir et l’aménagement du territoire de la Communauté de Communes durant les vingt prochaines années.
La contribution d’Estuaire Pour Tous est à consulter ici

L enquête publique c’est le moyen de vous exprimer ! N’hésitez pas à laisser vos commentaires….

S'abonner à notre newsletter

Toute l'actualité de l'association disponible gratuitement

Nous ne spammons pas !

Article précédent :
Article suivant:

4 commentaires pour SCOT MEDOC : enquête publique

  1. Beaurain dit :

    ACTIVITES AERIENNES MOTORISEES (avions, ULM, éventuellement hélicos). On comprend bien que les activités de loisirs aériens motorisés procurent du plaisir à ceux qui les pratiquent. Pour autant, ces activités N’ONT PAS LEUR PLACE à la pointe du Médoc. Tout simplement parce qu’elles dérangent bien plus de gens qu’elles n’en enchantent. Et que les résidents – permanents et temporaires – recherchent le calme, et pas les vrombissements. Sans parler de cette forme d’insulte sociale vis-à-vis du bas Peuple, qui n’est pas sans rappeler la morgue du cavalier envers le piéton… Sous l’Ancien Régime. A moins qu’em….der le rampant ne fasse partie du plaisir de voler. Un peu comme, pour un gamin, traverser une ville sur une moto trafiquée.

  2. Dominique Berthoud dit :

    Ou en est le projet d’élevages de saumons dans l’estuaire!

    • Christian dit :

      Le dossier est en cours d’instruction par les services de l’état. Deux experts accompagnent notre asso pour l’études des dossiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *