MENU

Communication sur le Projet Pure Salmon

Publié le: 25 novembre 2022

Catégorie: Divers

Vues: 749

Notre association a fait le point avec la société Pure Salmon sur l’avancement des études concernant leur projet d’installation de l’usine d’élevage intensif de saumons au Verdon sur Mer.

Pure Salmon va rentrer dans la phase de Tests de forage de reconnaissance.

Ces forages ont donné lieu à une demande d’autorisation qui a été acceptée par la DDTM

Pour lire l’arrêté complet vous cliquez ici. Il a fallu 2 mois d’instruction du dossier d’un forage de reconnaissance avant la validation de cet arrêté.

Priorité au site de la gare à terre. Forage à environ 40 m dans la nappe et évaluation pendant 72h.

L’influence des marais sera à vérifier.

Proximité des premières maisons (461m de la prise d’eau et 664m du site de l’usine).

 Pas de bruit spécifique. Si données favorables, rédaction d’un dossier d’exploitation (débit 150m3/h, 1 314 000 m3/an) avec études de bruit et nuisances.

Deus semaines de travaux début décembre. Visite de chantier par une équipe du CA d’Estuaire pour Tous au début du forage et en cours de réalisation pour constater le niveau de bruit.

Si données défavorables sur ce 1er site, forage sur le 2ème site à la pointe de grave.

Pas d’impact visuel d’une station de pompage puisque tout se fait en souterrain.

 Calendrier

Dépôt de dossier ICPE fin décembre étudié pendant 3 mois.

Enquête publique avril-mai-juin.

Ce projet Pure Salmon suscite beaucoup d’interrogations que partage bien évidemment notre association.

 Les élevages intensifs d’animaux destinés à l’alimentation posent de nombreuses questions et sont de plus en plus remis en question.

 La question est aussi de savoir si on peut refuser la production de produits « industriels » en France et importer ces mêmes produits en provenance de pays où la règlementation est moins stricte en matière d’impacts environnementaux et de traitement par antibiotiques dans le cas présent.

 Le site choisi par Pure Salmon au Verdon est situé dans une enclave mais pas dans les zones Natura 2000 et ZNIEFF. On peut aussi s’interroger sur les potentiels impacts sur ces zones.

 Estuaire pour Tous organisera également une réunion publique en début d’année en présence des représentants de Pure Salmon dans le but d’échanger sur des éléments factuels et vérifiés.

Notre assemble générale étant prévue en février nous pourrons donc aussi échanger en fonction de l’actualité. L’enquête publique commencerait en avril.

Notre association travaille sur ce projet Pure Salmon de façon à apporter des réponses vérifiées et vérifiables.

16 commentaires pour Communication sur le Projet Pure Salmon

  1. Cédric MOREAU dit :

    Bonjour,

    L’élevage industriel dans le Verdon a t-il vraiment sa place ?
    Encore une fois les élus misent sur l’intensif, l’industriel, les grands groupes pour développer le Médoc ?

    Développement pour qui, pour quoi ?

    Cette vision, pour peu que cela en soit eu, est une vision conformiste destructrice à long terme.

    Pourquoi ne pas développer l’implantation d’ Eco lieux (les demandes sont nombreuses et refusées par les élus) , la permaculture, prendre en compte la résilience en cas de crise ?

    Les enjeux du futur ne seront pas résolus par l’intensif au contraire, seule une alimentation locale, saine, bio , respectueuse des hommes et de la nature, du vivant en somme est l’avenir…

    Ces entreprises au mains de cupides spéculateurs, fonds d’investissement et de pension, ne peuvent qu’aboutir au cynisme (au détriment du respect du vivant, de l’homme et de l’environnement), car seul compte le profit à court terme.

    Réfléchissez bien à cela …

    Avons-nous vraiment pas le choix ?!

    Cet avenir ironique n’est pas désirable.

    Pour ma part si un projet devait aboutir dans le Médoc, j’envisage sérieusement de quitter ce territoire qui ne mise que sur le tourisme, l’urbanisation, et l’industriel.

    Dommage, car certains proposent un autre modèle, surement trop subtile et subversif pour nos élus soumis au dieu « croissance », le libéralisme, système obsolète dont le bilan mondial du point de vue, social, écologique est désastreux, est voué à disparaitre.

    Le médoc mérite mieux, mais pour cela il va falloir être plus créatif et mette en pratique les utopies concrètes qui fonctionnent pas ailleurs déjà sur des territoires français, la demande est là pourtant.

    Non à ce projet ringard soumis (encore) au dictât de la finance (voué à l’effondrement tôt ou tard).

    Mais comment a pu survivre l’humanité pendant des millénaires dans la finance ? mystère ?

    Ecologie, humanisme, résilience, autonomie local, cela fonctionne, si si vraiment…

    Bien à vous
    Cédric

    • Oui, on a le choix et battons-nous avant de songer à partir ! Je suis d’accord : le modèle de multinationale qui s’installe le temps (très court) de faire le maximum de bénéfices ne convient pas à notre territoire qui vit du tourisme vert (imaginez la vue sur ces immenses fûts alignés à l’arrivée du bac pour les touristes, vision d’effroi sur l’industrialisme froid, un petit territoire qui se serait soudainement vendu aux financiers !). La leçon aurait pourtant dû être apprise depuis la mésaventure de Ford à Blanquefort.

  2. La Photo choisie n’a aucun rapport avec le sujet et tend à enjoliver le projet, à le minimiser ! Montrez plutôt la photo réaliste de l’alignement écrasant des cuves pour que chacun se rende compte de l’ampleur monstrueuse de cette industrie, uniquement à visée financière spéculative.

    • Monique dit :

      l article vous donne des informations réelles et vous permet de lire l’arrêté signé par la DDTM quant à la photo il s’agit d’une photo prise par un de nos adhérents.

  3. L’arrêté d’autorisation de forage est susceptible de recours (Article 10) : qu’attendez-vous ?! La nappe phréatique de l’Eocène ne doit pas être touchée or, elle est menacée par ces forages ! Le site d’Observation Européen montre que la nappe de Nouvelle Aquitaine est classée « Très Basse » : https://emi.imageau.eu/app/departments/33/map

    • Monique dit :

      Il s’agit de tests….

      • Michel dit :

        RECOURS FORAGES DE RECONNAISSANCE

        L’arrêté d’autorisation de forages de reconnaissance est susceptible de recours (Article 10).
        Ce recours est nécessaire afin que l’hydrogéologue, en cours de contact par Estuaire Pour Tous (EPT), puisse avoir suffisamment de temps pour étudier efficacement les dossiers complexes de la nature du sous-sol du Verdon-sur-Mer avant de donner son avis  :
        a) sur la nécessité de ces forages de reconnaissance.
        b) sur les résultats de ces forages de reconnaissance s’ils sont nécessaires.
        Ce temps lui sera aussi nécessaire pour envisager et évaluer les conséquences complexes des forages définitifs présentant sur le long terme des risques à priori majeurs s’étendant au delà du Verdon-sur-Mer.

      • Et alors ? ça ne change rien à l’état déplorable bien réel de la nappe phréatique en Nouvelle Aquitaine que nous nous devons de ménager si nous voulons encore laisser des conditions de vie correctes à nos petits-enfants, croyez-vous que les touristes viendraient encore en Médoc s’il fallait recevoir l’eau par camions seulement comme c’est déjà le cas dans 100 communes de France ?! Or, l’économie du Nord-Médoc Estuaire Atlantique repose avant tout sur le tourisme : c’est cela prévoir l’avenir, ce serait normalement le rôle de nos élus au lieu de s’accrocher à des projets du passé dont le gigantisme ne peut être approuvé que dans le déni de la crise écologique qui sévit (sécheresses, canicules, « tempêtes » à répétition).

  4. Joseph CHARREYRON dit :

    Commençons les études par le saumon, mais ne perdons pas de vue l’Esturgeon, bien plus valorisant à terme !!! A quand le caviar abordable en grande surface dans le Médoc ???

  5. Michel dit :

    POMPAGES/REJETS D’EAU ESTUAIRE DE LA GIRONDE

    -Pompages
    l’article est intéressant et constructif. Il mentionne des informations chiffrées sur les pompages et avec ce type d’informations on va s’apercevoir que le projet est dangereux et incompatible avec l’environnement de l’Estuaire de la Gironde .
    Ces pompages de reconnaissance, vu les caractéristiques, sont inutiles. Un avis émis par la CLE (Commission Locale de L’eau) et du SAGE nappes profondes (Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux) organismes officiels datant du 05/07/2022 conclut que le pompage est IMPOSSIBLE.
    a) risque de dénoyer (vider) la nappe de pompage plio-quaternaire entraînant des mouvements hydrogéologiques
    b) risque de salinisation. L’éponte (la séparation) entre la nappe plio-quaternaire salée et la nappe éocène (phréatique) sous-jacente est trop faible.
    Ces pompages de reconnaissance n’ont d’autre but que de se voir opposer des refus officiels afin d’imposer un pompage de l’eau dans l’Estuaire appelé plan B.
    Les problèmes de pompage d’eau dans l’Estuaire sont malheureusement déjà bien connus et impactent dangereusement la biodiversité. Il est évident qu’il ne faudrait pas amplifier ces prélèvements.
    Quelle est la POSITION Estuaire Pour Tous si des pompages d’eau dans l’Estuaire seraient envisagés?

    -Rejets
    L’eau rejetée est dite «saine» et «quasiment potable» mais à priori on ne connaît pas d’informations chiffrées de la nature et de la composition chimique de l’eau des rejets.
    Cette information précise paraît fondamentale mais ne semble pas disponible. Cela permettrait de lever un doute sur l’eau rejetée. Pourquoi rejeter de l’eau dans l’Estuaire alors que l’on recherche de l’eau pour le fonctionnement ? L’eau rejetée serait de qualité pour l’extérieur mais non utilisable ?
    Il semble nécessaire d’avoir rapidement des chiffres sur la composition précise des rejets d’eau d’autant qu’une installation de ce type est déjà en fonctionnement.
    Ces chiffres seraient à obtenir avant le dépôt du permis de construire.
    Rappel de la solution s’inscrivant dans le développement durable et présentant le moins de risques pour l’environnement:
    L’implantation d’une FERME PHOTOVOLTAÏQUE sur l’ensemble de la zone concernée.

    • Monique dit :

      Nous avons fait appel à un hydrogeologue avec lequel nous sommes en cours de signature de contrat. Ils nous accompagnera lors de toutes les réunions et examinera tous les dossiers. Pure salmon a été autorisé à faire ses forages tests nous seront destinataires des résultats et la notre boulot sera de faire contrôler par un expert indépendant tous les resultats.
      Nous ne sommes pas hydrogéologues donc nous continuons,comme nous l’avons fait pour d autres dossiers, à nous entourer de professionnels compétents afin de pouvoir émettre un avis circonstancié.

    • Vous évoquez un article très intéressant dont vous nous donnez certains éléments importants : pouvez-vous nous en donner le lien source svp ?
      Merci pour tous vos commentaires avec lesquels on ne peut qu’être d’accord si on aime notre estuaire et valorise sa défense.

  6. philippe lucet dit :

    Je trouve triste qu’une association avec l’histoire qui est celle d’estuaire pour tous, ne trouve rien à dire sur le simple principe d’installation d’un énorme élevage industriel ( l’équivalent – en terme de biomasse et donc de production de nitrates, phosphore, antibiotiques et autres polluants- d’une porcherie de 60 000 porcs..) en bord d’une zone estuairienne fragile ou l’activité ostréicole a pu redémarrer après des décennies d’interdiction ( qui pourrait revenir à la moindre alerte évidemment). Le CA a semble-til fait ses choix sur ce dossier, l’association va perdre beaucoup d’adhérents qui , comme moi pensent qu’ils ne pourront plus compter sur elle pour défendre la qualité de cet environnement estuairien exceptionnel pour lequel nous nous sommes battus pendant des années.

    Ph.LUCET, ingénieur agro halieute, ancien Président du collestif Estuaire pour tous

    • Monique dit :

      D après ce que j ai compris lors de notre communication telehonique : Ce qu il faudrait c est que notre asso se positionne dès maintenant contre tout projet industriel alors que le site est classé industriel…
      D autre part la réunion du 25 novembre ostreiculteurs/Pure salmon a la mairie de Talais à été organisée à ta demande. Tu nous fais un compte rendu ?

  7. philippe lucet dit :

    La réunion avec Pure Salmon que j’avais demandée , et obtenue, a eu lieu le 12 avril 2022, j’ai inclus les principales réponses du promoteur aux questions que j’avais posées lors de cette réunion dans une note que le CA du collectif a ( pour tout adhérent intéressé cette note est disponible, possible la demander par mail :lapetitecanau@wanadoo.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>