MENU

Projet éolien d’Oléron : huit associations co-signent un recours gracieux

Publié le: 4 octobre 2022

Catégorie: Divers, eoliennes

Vues: 582

Le décret ministériel du 27 juillet acte la poursuite du projet éolien offshore d’Oléron sur une nouvelle zone non soumise au débat public et toujours en Natura 2000 – Zone de Protection Spéciale.

Suite à ce décret, un recours gracieux a été envoyé à la Ministre de la Transition énergétique le 9 septembre 2022 lui demandant de retirer ce décret ministériel actant une nouvelle zone d’implantation de deux parcs éoliens au large d’Oléron.

Estuaire Pour Tous a co-signé ce recours avec sept autres associations locales et nationales :

  • la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux)

  • l’ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages)

  • la SNPN (Société Nationale de Protection de la Nature)

  • la SFEPM (Société Française pour l’Étude et la Protection des Mammifères)

  • NE17 (Nature Environnement 17)

  • Natvert

  • Ré Nature Environnement

 Ce recours souligne que la nouvelle localisation de ce projet éolien demeure

« au cœur de la Zone de Protection Spéciale « Pertuis charentais – Rochebonne », située en continuité avec les zones de protection spéciale  » large de l’Ile d’Yeu  » et  » panache de la Gironde « , et considérée comme un ensemble fonctionnel de haute importance pour les oiseaux marins et côtiers de la façade Atlantique. Elle intercepte des voies de migration nord-sud internationales. »

Estuaire Pour Tous estime, comme les autres associations co-signataires de ce recours, qu’une implantation d’éoliennes en Natura 2000 n’est pas acceptable.

De plus, la zone d’atterrage retenue par l’état se situe dans les pertuis charentais où les écosystèmes sont particulièrement fragiles et constituent des puits de carbone dont l’importance est cruciale en période de réchauffement climatique.

 

 

 

5 commentaires pour Projet éolien d’Oléron : huit associations co-signent un recours gracieux

  1. Dorenlot dit :

    Bonjour.. Mais quand arreterons-nous ces
    monstres d’éoliennes ? Je dis halte.
    Salutations.

    • Monique dit :

      Bonjour,
      Les recours gracieux ont été faits …. on attend..
      ce projet d éoliennes concerne une zone très sensible mais si un autre projet se situait dans une zone beaucoup moins problématique devrions nous le refuser ?
      Buen estuairement
      Monique Chéruette
      Présidente d Estuaire Pour tous

  2. Nicole Yvonnet dit :

    Nous ne pouvons tous que soutenir ce recours, d’autant que l’écologie est actuellement ( à juste raison) le mot-clé!

    • Monique dit :

      Bonjour madame
      Le problème c est que ces éoliennes sont très mal placées meme après qu elles aient été déplacées (à noter qd même que le nouvel emplacement n a pas donné lieu à enquête publique ….). On va voir cewquz vont donner les innombrables recours.
      Merci pour votre aide
      Amicalement
      Monique Chéruette
      Présidente estuaire pour tous

  3. Est-ce qu’ils ne font pas exprès de les placer en zone Natura 2000 pour que l’enquête publique qui « demandera l’avis » des citoyens en 2023 sur la prolongation des vieux réacteurs de la centrale nucléaire de Blaye (ex-Braud St Louis, ils changent de nom les centrales dans le monde entier pour faire oublier les mobilisations anti-nucléaires et les accidents nucléaires dans ce secteur industriel…) conçus pour 30 ans et d’ores et déjà âgés de 39 ans, les prolonge encore de 10 ans, c’est à dire jusqu’à 50 ans avec tous les risques afférents (pour Rappel, en 1999, on a subi le même début de scénario qu’à Fukushima !) ?
    C’est encore EDF qui est à la manœuvre ?!

Répondre à Monique Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>