MENU

Rejets des effluents radioactifs de la centrale du Blayais

Publié le: 4 décembre 2020

Catégorie: Divers

Vues: 789

Avant de développer l’article, nous tenions à prendre de vos nouvelles et vous assurer de notre soutien pendant cette période difficile. L’équipe d’Estuaire pour Tous va bien et continue à travailler …..

 

Revenons en à notre article Rejets des effluents radioactifs de la centrale du Blayais

La mise en service de la centrale du blayais approche les quarante ans et les défaillances de certains équipements ont une incidence sur la pollution des eaux de la Gironde.

Estuaire pour Tous suit le dossier concernant les fuites constatées sur les conduites de rejets de la centrale du Blayais qui déversent des effluents radioactifs et chimiques près de la rive droite.

Nous vous proposons d’en reprendre tous les points dans cet article.

Tout d’abord un schéma des conduites de rejet :

 article rejet

 

Pour refroidir les condenseurs, 168 m3 d’eau par seconde sont pompés dans l’estuaire puis rejetés « enrichis » de divers effluents radioactifs et chimiques, à une température supérieure de 10° à la température de captage.

Selon EDF ces pompages et rejets n’auraient pas d’incidence significative sur le milieu naturel.

2 canalisations de 4m30 de diamètre (1 canalisation par tranche de 2 réacteurs) transportent l’eau contaminée jusqu’à des diffuseurs de rejet situés à 2 km de la berge dans l’axe médian de la Gironde.

Ces 2 groupes de diffuseurs sont décalés de 200 m sur la largeur de l’estuaire et rejettent l’eau perpendiculairement au courant moyen entrainant la dispersion des effluents.

L’éloignement des rejets à 2 km permet de préserver l’estran, zone humide très riche en biodiversité. Les prises d’eau, situées à 400m de la berge, ainsi que les diffuseurs de rejet sont régulièrement dévasés par l’unité de dragage du port de Bordeaux. Sur les années l’instabilité du lit de la Gironde à provoqué la déformation des conduites de rejet, 12 fuites ont été diagnostiquées en 2008 avec des débits variés. Les 4 fuites les plus importantes, 2 par conduite, sont aussi les plus éloignées de la berge à 900 et 450 m.

 A noter :

la Commission Locale d’Information Nucléaire a pris connaissance de ces problèmes de vétusté….par la presse.

Les fuites se situant à l’extérieur du site de la centrale, EDF n’a pas jugé utile d’en informer la CLIN. Le Groupement inter-associatif du Blayais a envoyé des courriers au directeur de la Centrale (pour lire le courrier cliquez ici) et à l’ASN (pour lire le courrier cliquez ici) pour dénoncer ce manque de transparence.

Notre collectif Estuaire pour Tous a signé avec 6 assos partenaires un communiqué de presse pour alerter sur cet état de fait  (Pour lire le communiqué de presse cliquez ici).

Pour des raisons de coût et compte-tenu de la « durée restante d’exploitation des tranches nucléaires » EDF et l’ASN ont décidé de limiter les remises en état aux seules 4 fuites à débit élevé (1m/s).

Cette décision unilatérale soulève les points suivants:

- les 8 fuites considérées comme mineures et non réparées sont les plus proches de l’estran

- les mêmes causes produisant les mêmes effets les fuites non réparées vont s’accentuer au fil des ans et d’autres fuites vont apparaitre

- quels sont les risques inhérents à la multiplication des fuites sur les conduites de rejet?

- à combien d’années EDF et l’ASN évaluent-elles la « durée restante d’exploitation des centrales ?

 

L’enquête publique s’est déroulée du 12 octobre 2020 au 4 novembre 2020 (pour lire un extrait de cette enquête cliquez ici)

Sans surprise et sans réserve, l’avis du commissaire enquêteur publié le 3 décembre sur le site de la Préfecture a été favorable (Pour lire l’avis du commissaire enquêteur cliquez ici)

 

Vous pouvez bien sûr commenter cet article, y apporter votre contribution, donner votre avis …

 

 

5 commentaires pour Rejets des effluents radioactifs de la centrale du Blayais

  1. Badot Nicole dit :

    Super article. Tout cela est assez inquiétant d’autant qu’on ne nous dit certainement pas toute la vérité

  2. Gervais Jacques dit :

    La vétusté des conduites de rejet ne serait elle pas le marqueur d’un état de délabrement avancé des installations du Blayais ? Au-delà de l’encadrement des travaux de réparation des conduites l’enquête publique aurait pu être l’occasion d’aborder ce questionnement et de rassurer les riverains. Ni les services de l’Etat ni EDF n’évoquent ce point essentiel , posture qui ne fait que renforcer la suspicion autour de la sécurité et du vieillissement des centrales nucléaires françaises. Quant aux enquêtes publiques ce sont les seules procédures juridiques qui permettent aux citoyens de s’informer, mais les avis des commissaires-enquêteurs, qui ne reflètent que l’intime conviction d’une personne, peuvent être sujets à caution . Jacques Gervais

  3. Monique dit :

    En tant qu association et à mon humble avis Nous nous devons d être garants de la qualité de vie des habitants de l estuaire et donc surveiller la vétusté des conduites de rejets, de faire respecter la qualité des eaux de l estuaire et de surveiller de près toutes formes de pollutions de façon à faire respecter la reproduction de toutes les espèces de poissons et autres animaux.
    le débat de la longévité des centrales ça sous entend aussi d’évoquer le démantèlement, la neutralisation de la radio activité, le stockage sous terre. Monique Cheruette

  4. ROBERT dit :

    Merci pour ces informations précises et détaillées ! L’objectif de fermeture pour EDF des prochaines centrales imposé par l’Etat et dont fait partie Le Blayais est… 2035 ! Source Réseau Srortir du Nucléaire
    Pour compléter : https://www.michele-rivasi.eu/politique/prolongation-des-centrales-nucleaires-la-france-est-dans-lillegalite
    http://www.criirad.org/?fbclid=IwAR2X39JzDbONgbhAruabm9PioEJtF1IDR8OcrFLyZe_0eFIMRh3STdPMd0E
    Merci pour votre travail en espérant qu’il finira par porter ses fruits en cette nouvelle année.
    Bien cordialement
    VR

Répondre à Monique Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>