Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs Débat public jusqu’au 25 sept

Publié le: 5 juillet 2019

Catégorie: Débat nucléaire, Débat public, Risques-Environnement

Vues: 572

PNGMDR : Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs  Débat public jusqu’au 25 sept.

La gestion des matières et déchets radioactifs nous concerne tous, ne serait-ce que lorsque nous allumons une ampoule. En effet, l’énergie nucléaire est la première source de production d’électricité en France et cette activité génère des déchets. Le débat nous concerne également en tant qu’habitants ou riverains, les lieux d’entreposage ou de stockage des matières et déchets radioactifs étant nombreux sur le territoire national.

Vous trouverez sur le site  https://pngmdr.debatpublic.fr/  toutes les informations nécessaires à la bonne compréhension des problématiques.

Votre participation au débat est importante: donnez votre avis en posant des questions en ligne, en discutant sur les forums ou en envoyant une contribution personnelle.

Autres liens utiles pour s’informer :

https://www.asn.fr/Informer/Dossiers-pedagogiques/La-gestion-des-dechets-radioactifs

https://www.irsn.fr/dechets/dechets-radioactifs

https://www.andra.fr/les-dechets-radioactifs

Un commentaire pour Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs Débat public jusqu’au 25 sept

  1. mer dit :

    Sortons du nucléaire au plus tôt pour le salut des générations futures et avant d’avoir à gérer des crises majeures qui risquent bien de tous nous dépasser.
    Rappelez-vous que les Nations Unies ont adopté par 122 voix pour – un contre, et une abstention – en juillet 2017 un traité qui interdit catégoriquement les armes nucléaires. Et que les États possédant des armes nucléaires, dont la France, ont boycotté les négociations qui ont amené à ce traité !
    Dans son article, Pour l’abolition de l’arme nucléaire, Edwy Plenel rappelle les paroles d’Albert Camus après le bombardement d’Hiroshima : « la civilisation mécanique vient de parvenir à son dernier degré de sauvagerie. Il va falloir choisir, dans un avenir plus ou moins proche, entre le suicide collectif ou l’utilisation intelligente des conquêtes scientifiques. » Oui, il va falloir choisir, car depuis 2018 l’Amérique de Donald Trump accroît les risques d’une course à l’arme nucléaire.
    Coté énergie civile, en 2017, une juridiction japonaise a jugé que l’exploitant Tokyo Electric Power (Tepco) et le gouvernement japonais s’étaient rendus coupables de négligence et que leur responsabilité dans le drame de Fukushima était engagée.

    https://blogs.mediapart.fr/jean-pierre-favier/blog/150218/mobilisons-nous-pour-la-sortie-du-nucleaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>