Des nouvelles du projet d’extraction des granulats : vote du conseil de gestion du parc marin

Publié le: 15 janvier 2016

Catégorie: Divers

Vues: 1444

Le conseil de gestion du tout nouveau parc marin « estuaire de la Gironde et Pertuis », où nous sommes représentés rappelons le, s’est réuni ce matin , 15 janvier, à Marennes et a débattu du projet « Mateliers » contre lequel nous nous battons maintenant depuis plus de deux ans.

Notre collectif était représenté par J. GERVAIS et Ph. LUCET. Ils ont présenté et défendu la position de notre collectif et ont, bien sûr.., voté non comme une majorité du conseil de gestion.

L’avis est donc négatif, une victoire pour notre collectif, merci à tous ceux qui y ont contribué par leur mobilisation, contre ce projet mais aussi pour la création du parc marin qui vient de montrer là qu’il est capable d’exister et d’exprimer un avis propre indépendant de celui des administrations d’état (qui s’étaient prononçées par la voie du Préfet pour le lancement du projet – mais avec de sérieuses réserves quand même rappelons le).

Ce n’est pas pour autant la fin du parcours, l’avis proposé « conforme » par le Président Ph. PLISSON pourrait-être attaqué par le promoteur ( ?) vu la saisine tardive par le nouveau Parc, à suivre, surtout restons mobilisés… . A voir sur FR3 Poitou Charentes l’interview de J. GERVAIS.

(télécharger le bulletin d’adhésion 2016)

 

 

8 commentaires pour Des nouvelles du projet d’extraction des granulats : vote du conseil de gestion du parc marin

  1. Yvonnet Nicole dit :

    Bravo à vous, au combat que vous menez pour le bien de tous, de la nature!!! Merci d’un Normande…mais charentaise aussi depuis longtemps!

  2. Vissière-Laporterie Claude dit :

    Merci à vous toutes et tous pour vos vœux et grand merci pour vos actions !
    Bravo pour ce résultat d’opposition au projet « Matelier » . Comme vous dites ,
    « restons mobilisés » . Je ne suis pas utile mais participe au moins par mon renouvellement d’adhésion…
    Très bonne année à vous toutes et tous ainsi qu’à toutes les personnes qui vous sont précieuses.
    Bien cordialement
    Claude Vissière-Laporterie (Bordeaux et Soulac )

  3. cheron dit :

    Bien d’accord sur le principe,
    mais
    comment répondre aux besoins en granulats
    même si le recyclage et la recherche e de nouveaux procédés
    apportent des solutions partielles et très insuffisantes.

    J. Cheron
    hydrogéologue & blayais

    • Maryse dit :

      Peut-être aussi en commençant par réduire l’utilisation de granulats pour des travaux ou projets qui ne sont pas indispensables…

    • Gervais Jacques dit :

      Opposition récurrente entre préservation de l’activité économique, développement des infrastructures et protection de l’environnement. Après avoir épuisé les réserves de sable en eau douce le BTP s’attaque aux granulats en mer. Comme toutes les ressources naturelles ces réserves en granulats marins sont épuisables et ne se renouvellent qu’au fil des millénaires. Dans quelques dizaines d’années lorsque tout les gisements exploitables seront épuisés se posera la même question. L’avis défavorable du PNM, s’il est écouté, peut être un signal incitant les industriels du béton à se tourner vers d’autres alternatives et notamment le recyclage qui ne constitue en France que 15% de la « fabrication » de granulats. Cette ressource a bien sûr un coût supérieur à l’extraction mais la préservation de nos côtes est devenue une cause nationale. J.Gervais Membre du CA d’UPPT

  4. FRELIN Jean-Claude dit :

    Bravo pour votre position et votre vote majoritaire contre le projet du « Matelier »
    « Mâtons ce Matelier que je ne saurais voir » en paraphrasant Molière
    Maintenez forte la pression, mais préparez déjà vos dossiers de recours juridique
    Entretemps, nous serons toujours présents pour démontrer notre détermination massive , non seulement à la Préfète, mais aussi à la Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, ainsi qu’au Ministre de l’Economie
    Qui aura le dernier mot ? : NOUS à « La Pointe pour tous » Je renouvelle bien sûr mon adhésion 2016

  5. CHARREYRON dit :

    Bravo, poursuivez les refus systématiques de « tout ce dont ne veut pas Juppé », sauf pour les Charentais !
    Il va falloir ferrailler dur, car certains de nos Elus Départementaux à veste réversible, ne sont pas à cela prés, pourvu qu’ils préservent leurs mandats et leurs prérogatives !
    Des granulats pour quoi faire ? Des enrochements sur Ré et Oléron, d’accord;
    Mais pour les déverser aux Monards, non!
    Emmenez les donc à Blaye chez M. CHERON !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>