A propos des difficultés rencontrées par la société PMVE

Publié le: 26 août 2015

Catégorie: Infos générales, Risques-Environnement

Vues: 2927

 A propos des difficultés rencontrées par la société  PMVE   

Annulation Shéma Regional Eolien Aquitaine

Annulation permis de construire éoliennes Naujac

 

Suite aux informations (Sud-ouest samedi 18 juillet) quant à la remise en cause par l’administration de la Zone de Développement Eolien de Naujac.

 Après plus de trois années de procédures à l’issue desquelles l’ensemble des administrations se sont prononcées favorablement, deux zones de développement éolien avaient été retenues en Médoc au Verdon et à Naujac.

Notre association s’était elle aussi clairement prononcée en faveur des deux projets (une quinzaine d’éoliennes terrestres à Naujac et une usine d’assemblage d’éoliennes sur la zone industrielle du Verdon). Un Promoteur privé, société PMVE, s’est alors investi en tenant compte clairement des contraintes environnementales des deux sites, des observations des uns et des autres, et du souhait des populations des deux rives (notamment pas d’éoliennes de grande hauteur sur le site du Verdon) ). Son projet incluait un tour de table complexe pour construire un montage financier intégrant toutes les problématiques locales et une nécessité évidente de rentabilisation financiére. La concrétisation  du travail effectué est sur le point d’aboutir avec, sur l’espoir d’obtention de des deux permis de construire, le lancement d’une première phase début 2016 avec à la clé la création de 200 emplois locaux.

Le Shéma Régional  Eolien Aquitaine (SRE) a été approuvé par le Préfet de Région le 06/07/2012 et annexé au Shéma Régional Climat Air Energie ( SRCAE) le 15/11/2012.

Or l »éolien en Aquitaine est confrontée à de grandes difficultés juridico-administratives depuis février 2015 :

–  le SRE a été annulé par le Tribunal administratif de Bordeaux le12/02/2015 suite à un recours déposé par plusieurs associations.

–  le permis de construire déposé pour l’implantation de 16 éoliennes à Naujac vient d’être refusé le 15/07/2015 en raison de la présence d’un couloir d’entrainement de la base aérienne de Cazaux.

Triste spectacle qui augure bien mal du fonctionnement futur de la  grande région Aquitaine élargie ! S’agit-il simplement de dysfonctionnements divers entre services d’Etat et services régionaux (rappelons que les régions ont en principe la compétence du développement économique), ou s’agit-il d’un désintérêt des services et des élus divers impliqués dans le développement économique du Médoc et de l’estuaire de la Gironde ?

Les récentes déclarations de P . Got, députée du Médoc, regrettant que le volet économique ne soit pas suffisamment pris en compte dans le projet de PNR médocain ne mériteraient-elles pas d’être sous tendues par une action concrète de déblocages du projet PMVE, porteur rappelons-le de plusieurs centaines d’emplois qui seraient bienvenues pour l’économie et les chômeurs médocains ??

Rappelons nous de l’empressement de certains élus régionaux et départementaux à voter des centaines de millions d’euros pour préparer un projet ( port méthanier) qui n’avait même pas encore subi les diverses procédures administratives obligatoires l’objectif affiché étant en tout et pour tout la création de 30 emplois, avec des impacts prévisibles catastrophiques pour l’environnement.

Ce rapprochement  ne peut que laisser stupéfait devant l’inertie des uns et des autres à soutenir le projet PMVE.

Un sursaut est indispensable, Madame la Député, Mr le Président du Conseil Régional, Mr le Président du Conseil départemental . Les habitants du Médoc ne comprendraient pas qu’une initiative de déblocage de la situation ne soit pas rapidement prise.

Ph. LUCET Président du collectif Une Pointe pour Tous

 

 

 

 

 

 

 

6 commentaires pour A propos des difficultés rencontrées par la société PMVE

  1. Vautrin Guy dit :

    Cela prouve malheureusement encore une fois que la multiplicité des administrations et des contre-pouvoirs est un fléau pour notre pays ; pour le temps perdu et l’argent gaspillé, sans parler de la démocratie où plus personne ne peut entreprendre. Des rouages réservés aux spécialistes de la politique où le citoyen commun ne comprend plus rien.

  2. CHARREYRON dit :

    L’Eolien n’est pas compatible avec les Migrations des Oiseaux, dont les Médocains sont les chasseurs les plus assidus ! L’Eolien induit des nuisances de proximité pour les habitants de Naujac, et surtout l’assemblage d’éoliennes géantes au Verdon, va nécessiter des barges dont les manoeuvres condamneront tout trafic de plaisance sur l’estuaire ! Donc pour ce projet, la réponse est Non, Non, et Non ! Tant mieux si nos Instances publiques, dans leur immense complexité, et les inutiles redondances de leurs co-décisions ne parviennent pas à se mettre d’accord ! Proposez leur plutôt un projet Hydrolien, plus compatible avec notre vocation maritime, nos Pertuis Charentais, et un courant d’estuaire, parfaitement adaptés à ce type d’énergie renouvelable, sans nuisance sonore, ni incompatibilité avec des réserves ornithologiques !

    • Jacques Gervais dit :

      Mr Charreyron. Nous avons bien compris que vous étiez farouchement opposé à l’éolien ce qui est votre droit le plus strict. Dans le contexte du réchauffement climatique que plus personne ne conteste cette énergie nous semble pertinente même si les nuisances , propres à tout projet industriel, sont indéniables. Le terrain portuaire du Verdon est classé Opération d’Interet National ce qui implique qu’un site industriel y sera tôt ou tard implanté.Il nous parait pertinent d’y encourager l’implantation d’une industrie propre , non polluante et porteuse d’emploi.
      La construction d’éoliennes géantes a été abandonnée pour la fabrication de machines terrestres plus petites .Le trafic ne barges dans l’estuaire n’aurait gêné en rien la navigation compte-tenu de la taille modeste de ces bateaux. Enfin nous nous intéressons comme vous à un site hydrolien breton qui pourrait être décliné dans l’embouchure de la Gironde.
      Merci de vous intéresser à notre travail. Jacques Gervais Vice-président du collectif

  3. Berthy dit :

    Pourquoi s’en prendre à l’administration ? PMVE dépose un projet de parc éolien sous un couloir de vol à basse altitude mentionné sur toutes les cartes aéronautiques et s’étonne que son projet soit retoqué ! cherchez l’erreur…

    • R'ic dit :

      Absolument… la faute incombe à ceux qui ont cru qu’ils pourraient déloger l’armée de l’air de Cazaux avec leurs petites hélices !
      Comment peut-on affirmer que PVME s’est investie en tenant compte de contraintes environnementales, tour de table et autres montages complexes financiers sans que personne n’ait pris la peine d’aller consulter l’implantation des couloirs aériens ?? Pourtant, des avions militaires qui survolent l’estuaire… ce n’est pas nouveau, si ? Les études ont dû être faites à l’emporte-pièce… et certains se sont sûrement bien rempli les fouilles avec leurs pseudo-études, laissant une population déjà bien engluée dans le chômage espérer une fois de plus des emplois qui n’arriveront pas !
      Désolé, mais c’est très énervant toutes ces incompétences !
      R’ic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>