PROJET D’EXTRACTION DE GRANULATS DU MATELIER : EN ATTENDANT L’AVIS DE LA COMMISSION D’ENQUETE 17/12/2014

Publié le: 31 octobre 2014

Catégorie: Divers

Vues: 1310

 

Le pétitionnaire ne fait pas référence à la fosse de jusant , zone la plus dynamique de l'embouchure. Les courants y sont de l'ordre de 2m /seconde soit 7,2km /h ce qui est considérable. Le voisinage de la concession avec le banc de la Coubre entrainera à terme le basculement de ce banc dans la  fosse de jusant avec des conséquences imprévisibles sur la côte sableuse toute proche .

Le dossier « Matelier » fait référence au rapport SAFEGE 2006 qui reprend cette configuration et précise que le document est annexé au dossier d'étude d'impact .PIECE 5 p 40.

Mais il s'avère que le rapport SAFEGE est étrangement absent des documents présentés en enquête publique, ce qui  fait penser inévitablement à une tentative de dissimulation .

Le rapport « SAFEGE 2006 » s’intitule en fait « Analyse du fonctionnement hydro-sédimentaire actuel – SAFEGE juillet 2006 » et fait partie du dossier « Etudes pour l’aménagement de la Passe d’entrée en Gironde » qui comprend également l’étude « modélisation morphodynamique – prévision de l’évolution des fonds – SAFEGE – SEAMER »

La communicabilité au public de ces études a fait l’objet d’un avis favorable de la Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA) en 2008.

L’évolution de la « fosse de jusant » cumulée à la dérive littorale et aux évolutions de morphologie des bancs de sable de l’embouchure ont entraîné les travaux de réaménagement de la Passe Ouest en 1980 puis en 2013.

La présence du rapport SAFEGE aurait permis aux associations, aux riverains et aux élus de mieux apprécier le fonctionnement hydro-sédimentaire de l'embouchure. Les références au rapport SAFEGE reprises dans l'étude d'impact sont édulcorées  et présentées de façon orientée , ce qui renforce le soupçon de dissimulation.

 

En conclusion il apparait les éléments suivants :

  • Absence de correspondance : « lieu d’extraction » = « partie distale de la « fosse de jusant ».
  • Absence d’informations sur des caractéristiques essentielles du lieu d’extraction.
  • Absence de croquis nécessaires à une meilleure compréhension des phénomènes hydro sédimentaires particulièrement complexes dans la zone.
  • Absence du rapport SAFEGE 2006 en annexe du dossier (pièce 5 page 40)
  • Absence d’études spécifiques d’impact des extractions de 13 millions de m3 de granulats sur l’évolution naturelle et permanente de la « fosse de jusant ».

Nous appelons l'attention des Commissaires-enquêteurs  sur ces anomalies graves d’insuffisances documentaires et d’études du lieu d’extraction « Le Matelier ».

L’absence de communication du rapport « SAFEGE 2006 » est une non –conformité documentaire majeure.

Le dossier « Matelier » n’est pas acceptable en l’état. La Commission d'Enquête n'a que 3 options à sa disposition :

AVIS FAVORABLE

AVIS FAVORABLE AVEC RESERVES

AVIS DEFAVORABLE

 

Compte-tenu des enjeux en terme d'atteinte :

            – à l'environnement  (trait de côte et faune marine)

            – aux intérêts économiques du Pays Royannais

            (disparition des plages  = absence  de touristes )

            – à ceux des marins-pêcheurs de la Cotinière  (zone de frayère)

 

La sagesse voudrait que le projet s'arrête avec l'Avis de la Commission d'enquête.

Ainsi serait  évitée une avalanche interminable de recours contre une éventuelle Autorisation de concession alors que d'autres lieux d'extraction comme « Au Large de la Gironde » ne posent aucun problème.

 

 

 

Participez au débat.. laissez nous un commentaire sur le blog

 

Merci pour votre aide !!

12 commentaires pour PROJET D’EXTRACTION DE GRANULATS DU MATELIER : EN ATTENDANT L’AVIS DE LA COMMISSION D’ENQUETE 17/12/2014

  1. Denis Marie-Claude dit :

    Que faut-il faire pour vous soutenir dans cette démarche contre ce projet ? Y-a-t-il une pétition à signer ? Je ne suis pas sur place et ne peut assister aux différentes réunions

  2. Milou dit :

    Bonjour.
    « fosse de jusant » ? Que recouvre ce terme ? Existe-t-il une "fosse de flot" ? Sinon il n’y a qu’une "fosse", et, le courant de jusant porte les sédiments, et les alluvions dans cette fosse, ou pas !

  3. Milou dit :

    Bonjour.
    "fosse de jusant" ? Existe-t-il une "fosse de flot" ?
    Sinon il n’y a qu’une fosse où le courant de jusant pourrait entrainer les sédiments, ou pas.

  4. CHARREYRON dit :

    où sont passés nos Ecolos Bordelais; Les Bougrain du Bourg, Mamère, Etc,… Leur "silence retentissant" dans ce dossier "Granulats" est tout de même surprenant, à moins qu’ils ne soient déjà tous "vendus" à la cause du Président du Grand Port Maritime de Bordeaux, depuis qu’il se croit potentiellement Présidentiable !

  5. CHARREYRON dit :

    où sont passés nos Ecolos Bordelais; Les Bougrain du Bourg, Mamère, Etc,… Leur "silence retentissant" dans ce dossier "Granulats" est tout de même surprenant, à moins qu’ils ne soient déjà tous "vendus" à la cause du Président du Grand Port Maritime de Bordeaux, depuis qu’il se croit potentiellement Présidentiable !

  6. Anonyme dit :

    L’extraction de granulats, même à 50 kilomètres de nos rivages, présente un réel danger car de toute évidence nos plages en seront affectées, notre faune (inquiétude légitime des pêcheurs), le tourisme, et tout ce qui fait notre identité. Nous devons toujours nous y opposer. Il n’y a pas de bons plans dans ce domaine.

    Malheureusement, ce type de projets "économiques" menaçant à court, moyen et long terme notre cadre de vie, nos ressources, notre existence, sont acceptés par les élus trop nombreux qui obéissent aux sirènes de la finance. Ils trahissent ainsi la confiance de leurs mandants. Les responsables, ce seront eux, les élus, si les projets aboutissent, avec toutes leurs conséquences néfastes.

    Il paraît que vers Bordeaux, une installation portuaire aura pour vocation de les accueillir, ces granulats, pour les réacheminer… ailleurs. Un ailleurs qu’il serait sans doute intéressant de préciser.

    Pourquoi ? Parce que là où iront ces granulats, là se trouvent les payeurs, donc les commanditaires. Intéressant de savoir qui nous achète, non ? Qui commande la plume des stylos de nos élus ?

    Le drame récent du barrage de Siven, prend une toute autre signification si l’on établit que le groupe Monsanto, est derrière ce projet ayant comme finalité d’étendre les cultures de maïs génétiquement modifié.

    Notre situation particulière "d’estuariens" fait de nous les victimes consacrées de ceux qui habitent en amont.

    Nous avons déjà été suffisamment pénalisés par l’arrivée du cadmium, suite aux activités industrielles menées en amont. Il ne faut surtout pas l’oublier.

    Dans certains cas, c’est "l’eau" qui est détournée, comme le Colorado, par les Etats-Unis d’Amérique, au détriment du Mexique. Ici c’est notre "sol", celui qui alimente nos plages, notre "terre", c’est notre terre qu’on nous prend. Il nous faudra donc partir… vers une autre terre.

    Ceux de l’amont pourraient un jour organiser des rapts de jeunes filles à marier, comme en Afrique. Mais jusqu’où iront-ils ? Pourquoi se priveraient-ils ?

    Rien ne les retiendra s’il n’y a pas une opposition massive comme dans le cadre du terminal méthanier. Malheureusement, il ne semble pas que l’on puisse entraîner un tel mouvement. Les "héros" de la lutte anti 4Gaz seraient-ils fatigués ?

    Pourquoi ne pas faire appel à la Commission des pétitions de Bruxelles ?
    C’est une question à se poser véritablement. Car ce n’est pas quelque chose que nous pouvons résoudre seuls, dans notre petit Médoc ou sur la côte de la rive droite, malgré "l’activisme" des Royannais, pris au sens large. L’Europe, tant décriée, pourrait nous aider. Et par la même occasion toutes les régions côtières du monde qui sont confrontées au même problème : l’extraction des granulats marins.

  7. Toulouze dit :

    Merci de "chercher la petite bête" et d’attirer notre attention sur ces "irrégularités" dans les dossiers suivis avec attention depuis la création d’Une Pointe Pour Tous, qui nous a montré son efficacité pour la non-réalisation du terminal méthanier. Cordialement.

  8. zorro dit :

    encore un projet kamikaze a la pointe de la …connerie! Du profit au détriment des habitants et des éco systèmes.

  9. Jacques Gervais dit :

    L’article "LE GRIGNOTAGE DES COTES" paru dans Télérama n°3351 du 02/04/2014 décrit 2 combats récents de nos amis bretons contre les extractions de granulats marins : un projet annulé en 2011 dans le Morbihan et une demande de concession en cours d’instruction dans les Côtes d’Armor. Ces 2 actions sont comparables à notre combat actuel. J’avais d’ailleurs contacté le leader du Peuple des Dunes dès que nous avions eu connaissance de la mise en concurrence du projet Matelier. Pour des raisons de droit d’auteur nous ne pouvons publier cet article . Les personnes intéressées peuvent me contacter, je me ferai un plaisir de leur communiquer.
    J Gervais Vice-Président Rive-droite gervais.jacques@yahoo.fr

  10. Jacques Gervais dit :

    La "fosse de jusant", dénomination utilisée dans l’étude SAFEGE 2006, est la partie la plus dynamique de l’embouchure. Cette fosse, soumise à des courants très importants, se situe dans le périmètre de la concession demandée. L’équilibre fragile entre l’extension naturelle du banc de la Coubre sur sa partie sud et la fosse de jusant risque d’être rompu du fait des extractions. Cette configuration est évoquée dans les Avis DREAL et CSEG, détaillée dans le rapport SAFEGE, rapport escamoté dans l’enquête publique Matelier. Je tiens à votre disposition les extraits de ces documents et une carte des mouvements hydro-sédimentaires dans l’embouchure.
    J.Gervais V-Président UPPT gervais.jacques@yahoo.fr

  11. Jacques Gervais dit :

    La meilleure façon de nous aider Marie-Claude est d’adhérer à UPPT mais je pense que c’est déjà fait! Parlez autour de vous de notre travail et si vous le souhaitez rejoignez nous au sein du Conseil d’administration; Merci
    pour votre motivation. J.Gervais Vice-Président UPPT

  12. Monique dit :

    Bonjour, il n y a pas eu de héros de la lutte contre 4gas simplement des adhérents super motives des sympathisants très actifs aussi …. Et en ce moment des bénévoles qui travaillent aussi dur pour éviter que ce projet d extraction voit le jour. Nous avons toujours besoin d aide !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>