Les élections cantonales rive gauche : 3 cantons sont concernés par le renouvellement

Publié le: 14 février 2011

Catégorie: Infos générales

Vues: 586

Le 20 et 27 mars 2011, se dérouleront les élections cantonales. En Médoc, 3 cantons sont concernés pour le renouvellement : Pauillac, Saint-Laurent et Castelnau.


Les nouveaux Conseillers Généraux siègeront pour une durée de 4 ans dans l’attente, vraisemblablement, de la mise en place officielle du Conseiller Territorial avec une fonction bicéphale puisqu’il siègera à la fois à la Région et au Département dans le cadre de la réforme des collectivités territoriales mise en place par le gouvernement de François FILLON conformément au souhait du Président de la république Nicolas Sarkozy.


Ces 3 cantons énumérés sont géographiquement au centre et au sud du Médoc mais ils sont tout aussi importants que le canton de Saint-Vivien situé, lui, à l’extrême nord.

En effet, sur les 3 cantons précédemment énumérés, nous retrouvons des candidats qui sont déjà élus, Député, Maires, Conseillers Municipaux chargés, de par leur fonction, de défendre déjà les intérêts de la circonscription du Médoc voir de leur commune constituant ce territoire. Certains ont d’ailleurs été amenés à se positionner sur la question du terminal méthanier, sujet hautement sensible à la Pointe du Nord-Médoc.


De par leur mandat de Conseiller Général de la Gironde, ancré sur la réalité et les besoins du territoire médocain, ces élus qui seront prochainement agrémentés de cette « nouvelle casquette politique » devront être lucides, vigilants et attentifs sur l’orientation du développement économique à donner pour le département de la Gironde et pour le Médoc, avec en ligne de mire des projets qui vont déterminer l’avenir de ce territoire et engager les générations futures pour les prochaines années :

 

La viabilisation des terrains de l’avant port du Verdon sur Mer afin que des industries génératrices d’emplois en harmonie avec l’environnement et l’économie actuelle puissent s’implanter et écarter définitivement toute éventualité d’installation d’activités polluantes sur la zone.

 

Le développement d’un pôle « énergies renouvelables » sur le médoc , certaines communes (Brach, Sainte-Hélène, Naujac, Arsac, Le Verdon) se sont déjà positionnées sur l’implantation d’éoliennes, de fermes photovoltaïque, ou l’utilisation de la biomasse. Rappelons que la France, en retard vis-à-vis de certains pays européens comme l’Allemagne ou la Hollande par exemple, s’est donné pour objectif de produire 23 % de son électricité à partir d’énergies renouvelables d’ici 2020. Le Médoc et l’Aquitaine se doivent de s’inscrire dans cette dynamique.

 

Le Parc Naturel Régional dont l’acte de naissance a été officialisé par une délibération du Conseil Régional d’Aquitaine en séance plénière le 25 octobre 2010 qui doit promouvoir un certain équilibre entre respect de l’environnement et développement économique tout mettant en valeur et en rendant accessibles ses atouts patrimoniaux, environnementaux et culturels par des voies de communication appropriées (R.D 1215, voie ferrée).

 

N’hésitons pas à les interpeller sur leur positions sur tous ces dossiers essentiels pour l’avenir de notre presqu’île !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>