Enfin un projet porteur d’avenir pour la zone portuaire du Verdon ?

Publié le: 27 octobre 2010

Catégorie: Infos générales

Vues: 2858

3 juillet 2010, un responsable de la société BARD-engineering contacte la CDC « Pointe du médoc » 

 

Il a suivi les péripéties médiatiques du projet 4GAS et appris le rejet définitif du port méthanier au Verdon. La société BARD est intéressée par le site de la zone portuaire verdonnaise. Premier acte de l’élaboration d’un véritable projet d’investissement porteur d’espoir pour le nord-médoc ?

 

 

Mais d’abord qui est la société BARD ? 

 

C’est un groupe allemand crée en 2003 qui s’est donné l’objectif de fournir des solutions « clés en main » dans le domaine de l’éolien offshore (construction, installation et maintenance des éoliennes). Il est à l’origine du premier parc éolien offshore commercial en Europe – 80 éoliennes de 5MW- en cours d’installation au large de l’Allemagne sur des fonds de 40m. Un deuxième parc « Bard » devrait être opérationnel en 2011, trois autres projets de la même entreprise en cours (Allemagne et Hollande). La société Bard est l’un des six fabricants opérationnels du secteur actuellement  (les autres étant Siemens, Vestas, REpower, multibrid et Nordex).

 

 

Pourquoi cette société s’intéresse-t-elle au Verdon ?

 

Rappel tout d’abord : JL. BORLOO s’apprête à annoncer le lancement de la première tranche française de développement de l’éolien offshore : objectif 3000 MW sur un certain nombre de sites déjà connus (dont zone au large de Naujac sur mer pour ce qui nous concerne) avec appel d’offres industriel d’ici l’été 2011. Le promoteur se situe dans la perspective ou sa candidature en tant qu’investisseur serait retenue à cette échéance. Le site du Verdon serait alors l’un des deux sites atlantiques qu’il considère comme adapté à son objectif : construction, assemblage, test et mise en place d’éoliennes offshore destinées aux sites français du plan Borloo (deux à trois éoliennes expérimentales seraient prévues sur le site de la zone portuaire du Verdon). L’ensemble des opérations en amont et en aval de l’implantation industrielle projetée se feraient par mer d’où la nécessité d’une proximité immédiate d’un port « eau profonde ». Besoins en main d’œuvre avancés par le promoteur : de 150 à plusieurs centaines de postes, plus  appel très large à sous-traitance.

 

 

 

 Un tel projet s’inscrit-il  dans son principe dans l’un des objectifs prioritaires de notre combat ?

 

 Parvenir à éloigner définitivement toute hypothèque d’installation d’activités polluantes ou dangereuses à l’entrée de l’estuaire et notamment sur la zone industrialo-portuaire du Verdon reste le but premier de notre association.  L’utilisation de la potentialité port eau profonde de la zone par une activité industrielle respectueuse de l’environnement permettrait sans aucun doute de nous rapprocher de cet objectif : comme nous l’avions dit lors du débat public l’implantation sur la zone d’une unité SEVESO II est incompatible avec tout autre développement d’activités nécessitant l’utilisation du quai « eau profonde », incompatibilité fonctionnant également  dans l’autre sens … soulignons d’autre part que ce projet axé sur des technologies liées aux énergies nouvelles, assurerait une opportunité de développement économique inespérée ( plusieurs centaines d’emplois pourraient être crées dans l’hypothèse de développement la plus favorable) pour tout le médoc ( voire la gironde, cf. besoins en sous-traitance).

 

 

 

Notre collectif se doit dans ces conditions d’apporter tout son soutien à ce projet dans le principe que nous venons d’évoquer

 

Nous attendrons bien sûr toutes précisions sur le type d’infrastructures prévues et leur impact sur l’environnement terrestre et aquatique de la zone d’implantation qui serait retenu avant de nous prononcer définitivement sur un projet qui n’est encore, rappelons le, qu’à l’état d’ébauche. Mais réjouissons nous déjà que, enfin, élus et investisseurs commencent à s’intéresser au développement de notre petite  région sur des filières d’avenir et dans un objectif de respect et de valorisation d’un environnement exceptionnel pour lequel nous nous battons, les deux rives unies depuis maintenant près de quatre ans.

 

 

Pour le conseil d’administration le président du collectif, Ph. LUCET 

23 commentaires pour Enfin un projet porteur d’avenir pour la zone portuaire du Verdon ?

  1. Jacques LOUSTAU dit :

    Bravo pour ce projet ! C’est le mieux qu’on puisse espèrer. On évite ainsi toute source de pollution. Et des emplois devraient être créés. Reste
    toujours le soucis de l’allongement, néfaste, de la jetée du débarcadaire du bac à ROYAN.

    Jacques LOUSTAU, 21 rue Foran – 17390 LA TREMBLADE.

     

  2. Jean dit :

    Enfin un vrai projet ! Il est bien que notre association se positionne pour un tel projet (avec les précautions nécessaires tant que celui-ci n’est pas connu dans le détail…). De tels projets
    montrent qu’il est possible de conjuguer emploi, développement économique, innovation et préservation de l’environnement.

    Mais sachons attendre car ce projet n’est qu’à l’état d’ébauche. Combien d’autres projets de ce type sont tombés à l’eau ? Et ce projet est-il seulement compatible avec ce que le grand port
    maritime veut promouvoir au Verdon ? N’oublions pas la leçon que nous a enseignée la polémique sur le méthane : le port de bordeaux cherchera toujours à imposer, au final, son point de vue.

    Sans être défaitiste et en cherchant au contraire à être résolument optimiste, il me semble que l’association devrait faire connaître plus largement sa position (presse ? lettre aux élus ?) pour
    tâcher d’apporter une pierre supplémentaire à l’établissement de ce projet.

  3. Jean-Marc Niveau dit :

    Le phare de Cordouan entouré de ventilateurs ! ! ! Voilà une idée qu’elle est bonne ! ! !

    Bien sûr qu’il faut développer des solutions nouvelles de production d’énergie propre, mais ne sacrifions pas systématiquement à la mode de l’éolien qui prévaut en ce moment. Il existe d’autres
    solutions comme l’hydrolien. La marée qui s’inverse régulièrement produit des courants d’eau puissants, tous les jours de l’année, jour ou nuit. Des hydroliennes réversibles peuvent donc fournir
    du courant électrique 24h/24h. Cette technolgie à l’avantage d’être invisible (elle ne dénature pas les paysages), elle a déjà été expérimentée en Bretagne, et elle est en théorie permanente (pas
    de problème de jours avec ou sans vent) De plus les marées sont calculées lontemps à l’avance, et donc on peut prévoir la quantité d’énergie disponible à un moment donné.

    Et aussi, méfions nous. Nous avons vu J.L Borloo,notre soit-disant ministre de la protection de l’environnement, à loeuvre avec le maïs transgénique, la taxe carbone,…(entre-autres…). Alors
    que nous réserve-t’il avec les parcs éoliens marins ? Quels intérêts sert-il ? La protection de l’environnement ou les industriels allemends ? Je pense qu’on est en droit de se poser la question,
    et de demander à étudier toutes les solutions avant de décider, au nom des citoyens.

    Affaire à suivre, de près….

  4. Gilles Lemoisson dit :

    Vousen avez beaucoup des idées comme ça. Je crains le pire

    Si je me suis battu avec vous contre le projet 4GAS. Ce n’est pour defiguer l’estuaire ou sa perspective avec une batterie d’eoliennes

    Je m’inscris dès à present contre un tel projet « dit ecologique ».

    Gilles Lemoisson

     

  5. no pasaran dit :

    Eoliennes:on en parle partout mais j’ai lu un article qui dément le bien fondé de ce genre d’engins!!!A la vérité,ce serait néfaste pour l’environnement et la rentabilité!Je ne retrouve plus cet
    article…….dommage.Si je le revois,je vous l’enverrai.

    Salutations et vigilance.

  6. Martine D dit :

    Moi aussi et très certainement à vos côtés j’ai lutté pour que notre estuaire ne devienne pas une poubelle ! mais là il ne s’agit pas de cela il s’agit d’une société qui veut construire des
    éoliennes et les installera provisoirement pour en tester leur capacité. Il n’est pas question de les installer dans l’estuaire à côté de la plage de la Chambrette …. Attendons d’avoir les
    détails avant de refuser et ce que propose notre association d’après ce que j’ai compris c’est d’être vigilente (comme elle l’a toujours été) et de nous faire remonter à nous les adhérents toutes
    les informations … Ne nous précipitons pas et attendons donc d’avoir toutes les infos avant de grimper aux rideaux ! (1 000 emplois découleraient de ce projet).

    Martine D

  7. Jean Marc dit :

    Aujourd’hui nous n’avons pas toutes les informations mais moi verdonnais je serai content car ce projet peut générer des centaines d’emplois dont nous avons bien besoin ! Mais je suis bien
    d’accord ce projet doit être compatible avec le visuel de l’estuaire. Je garde ma confiance en notre association car sans elle … on l’aurait eu ce projet néfaste alors réfléchissons bien et
    restons unis !

     

  8. Perceval dit :

    Grosse désillusion sur l’association…

    Les éoliennes de la Montagne Noire, au nord-est de Carcassonne, vous connaissez ? Rien de tel pour défigurer un site. Pollution visuelle et acoustique ! Pour un rendement énergétique
    discutable.

    Restez lucide.

  9. L'François dit :

    Enfin un projet viable pour utiliser la zone désertique trop longtemps laissée à l’abandon ; image sympathique depuis la côte charentaise de grands moulins blanc tournant au ralenti (plus
    esthétique en tout cas que les grues) ; peu de nuisance coté Médoc, le vent dominant emportant les éventuels bruits d’air vers le milieu de la Gironde ; si en plus il en résulte des emplois
    et un peu de finance pour la commune … je suis pour !

    Reste maintenant à entendre les monceaux d’âneries qui ne manqueront pas d’être exprimées pour que ce projet tombe à l’eau … faisont confiance, seul le néant convient à certains ! … on va
    pouvoir rigoler !

  10. Ph. L dit :

     Quelques précisions par rapport aux interrogations exprimées :

    1/ il ne s’agit pas dans ce projet d’implanter des champs d’eoliennes à l’entrée de l’estuaire (ni à terre ni en mer)

    2/le seul projet retenu pour l’instatnt par le ministere Borloo quant à l’implantation d’éoliennes offshore pour notre région se situerait au large de Naujac ( c’est à dire à plus de 30 km au sud
    du phare de Cordouan)

    3/  seules deux à trois éoliennes  seraient prévues sur la zone portuaire du Verdon (pour servir de test , rotor, pales etc..) pour le constructeur.

     

    Rappelons qu’il ne s’agit pour l’instant que d’un avant  projet, au fur et à mesure  des informations obtenues nous les diffuserons sur ce blog.

     

    Ph. L

     

  11. Yvonne dit :

    Je pense qu’il faut soutenir ce projet. Il est porteur d’avenir. Les éoliennes sont belles – je vais souvent dans l’Aude, et les admire. Peut-être certains préfèrent qu’on reconstruise partout
    des moulins à vent?. Sont-ils prêts à utiliser une cariole tirée par un âne? Les grues agrémentent déjà le paysage plat et sans intéret de la rive sud, vue de celle du nord.

  12. Wallez dit :

    L’atout majeur de la pointe du médoc, c’est le tourisme.  Alors des éoliennes  !!!  Ce n’est pas mieux que des réservoirs de gaz !!

    Des éoliennes sous-marines,  là oui, ce serait intéressant.  Et en plus on pourrait peut-être obtenir des subventions pour la recherche puisque ce n’est pas encore un procedé industriel

  13. Provini dit :

     Bravo à l’association Une pointe pour tous pour l’abandon définitif du port méthanier.  Zéro pointé à l’association Une pointe pour tous pour son soutien à l’implantation d’éolienne dans
    l’estuaire, je précise que je suis adhérent à cette association. Pour dénaturer l’estuaire il suffisait d’y penser un industriel l’a fait.

  14. BOTTARO Jean dit :

    Je suis aussi adhérent, et je suis de l’avis de notre Président. Cela n’est qu’un avant projet, attendons de voir avant de nous alarmer pour
    rien. Nous pouvons faire confiance à notre Asso pour rester vigilante et nous tenir informé, comme cela a toujours été fait !

    Merci à tous de ne pas vous énerver et de rester courtois envers les autres, même si tout le monde a le droit de s’exprimer (cela aussi est un
    bien mis en place pas nos responsable de UPPT, la possibilité pour chacun de s’exprimer, quelque soit ses idées et son point de vue.

    Au plaisir et à+

    Jean BOTTARO – Castelnau de Médoc

     

  15. L'François dit :

    Un petit bémol (à pointer) : quelques scientifiques nous ont démontré combien les hydroliennes étaient prometteuses pour l’environnement : pas de bruit, invisibles et à haut rendement chaque jour
    de l’année … mais toujours dans une eau claire comme de l’eau de roche … notre estuaire charriant des milliers de tonnes d’alluvions pourait-il convenir ? on ne sort pas une génératrice de
    plusieurs dizaine de tonnes, implantéee au millimêtre, pour un nettoyage au karcher comme une vulgaire pompe vide-cave ! et, sans doute, faudrait-il quelque jetée ou autres ouvrages
    d’accompagnement, générateurs d’envasements comme l’allongement de la jetée du bac de Royan … à moins, que, dans chacun de ces cas, une modification d’envergure du paysage soit envisagée
    et réellement étudiée … autant croire au père noêl soviétique, selon la formule !

    Y a t-il un scientifique concerné qui voudrait bien donner un avis indépendant ? merci d’avance.

  16. Gilbert dit :

    Bonjour à tous,

    Je viens de consulter quelques sites concernant les éoliennes en pleine mer : elles peuvent atteindre plus de 150 m au-dessus du niveau de la mer (une demie Tour- Eiffel !) avec une envergure de
    60 m.
    Et on s’inquiétait de cuves de 50 m de hauteur !!!

    Le site de Bard Gruppe http://www.bard-offshore.de/ montre clairement http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.bard-offshore.de%2Fde%2Fpresse-center%2Ffilme « l’encombrement »
    de ces structures.

    Imaginez-vous vraiment 3 éoliennes de cette nature sur le site du Verdon ?

  17. Michel D dit :

    Bonjour, Ce qui serait efficace c’est que la société pressentie nous fasse une réunion d’informations afin que nous ayons tous les élements pour prendre position. Et si le grand port
    maritime vendait ses terrains en évitant le bétonnage à tous vents on pourrait envisager d’autres installations ………

  18. Pierre Yves dit :

    pour répondre au commentaire de Gilbert : il n’a jamais été écrit que les éoliennes seraient installées dans l’estuaire …. Moi je suis d’avis d’attendre de plus amples informations et fait
    confiance à une pointe pour tous ! Est ce que la Mairie du Verdon a communiqué sur ce sujet ?

  19. Jacques Gervais dit :

         Projet d’installation d’une unité d’assemblage d’éoliennes offshore au Verdon-sur-mer
    Dans l’esprit de la lutte unie des 2 rives de l’estuaire pour sa préservation et un  développement économique durable, l’accueil favorable de la Rive Droite aux projets respectueux de
    l’environnement et porteurs d’emplois sur l’avant-port du Verdon est indispensable.
        La perspective de l’implantation éventuelle d’une unité d’assemblage d’éoliennes offshore sur ce site est dans la lignée de ce que nous préconisons depuis l’abandon du projet
    4GAS :
    1- activité non polluante et non dangereuse
    2-  »    »  bénéfique pour le GPMB en terme de trafic maritime
    3-  »    »  suffisamment importante pour verrouiller les terrains portuaires et éviter le retour de projets industriels lourds comme le défunt terminal méthanier
    4-   »     »  créatrice d’emplois locaux (150 à 600)
        Les riverains charentais se doivent de soutenir leurs voisins médocains dans le soutien de projets de ce type, dans le respect bien sûr des  diverses contraintes
    environnementales et administratives de cette zone sensible. En ce qui concerne ce projet « Bard », notre association reste bien sûr en attente de précisions sur la nature exacte des
    installations projetées et de leurs impacts divers sur notre environnement avant de se prononcer définitivement.

     Jacques Gervais
    Vice-Président Rive Droite

  20. Franck dit :

    Bonsoir à tous,

    je vous lis depuis plusieurs jours et, sans vouloir jeter de l’huile sur le feu, je voudrais rappeler quelques évidences.

    1/Ni l’association, ni nous ne sommes décideurs sur les dossiers portés. Biensûr, et nous l’avons montré, nous pouvons influencer et rejeter en faisant entendre fort notre voix. Cependant, nous
    ne pouvons « influencer » que sur des projets portés à l’origine par le port de Bordeaux. Sachons donc retenir les projets un tant soit peu dans notre ligne quand ils se présentent…

    2/Rejeter sans cesse tout c’est prendre le risque de laisser s’implanter n’importe quoi. Tant que les terrains ne seront pas occupés par une activité, une autre pourra toujours s’installer…
    Alors plutôt que d’attendre de nouveaux projets salissants, sachons saisir les opportunités quand elles se présentent.

    3/Ce projet n’est encore qu’un projet. Gardons un état d’esprit positif, constructif. Attendons d’en savoir plus. S’il est mauvais,  nous pourrons le rejetter en connaissance de cause. Et
    s’il est bon, nous pourrons le soutenir car la force de notre association ne doit pas être que dans sa force d’opposition mais aussi dans sa force de construction.

  21. des adhérents de St Georges de Didonne dit :

    Depuis l’annonce de la nomination d’ALAIN JUPPE au gouvernement, aussitôt nous avons pensé au port méthanier !! Croyez-vous que ce projet puisse
    revenir en surface, D.BUSSEREAU ne faisant plus barrage… ??  Malgré le veto de N. SARKOZY ??
    Nous savons que votre association reste vigilante, et j’espère que vos adhérents sont et resteront fidèles car tout danger ne semble pas écarté. Qu’en pensez vous ?? 

    Je ne me fie pas du tout à la parole de Mr Juppé : il avait annoncé qu’il resterait maire de Bordeaux à temps plein, et maintenant il se
    partagerait avec PARIS ?Mon mari et moi nous sommes assez inquiets pour la suite des évènements . 
    Bonne journée à tous.
    Adh St-Georgeais

  22. Les amis de st Georges dit :

    J’ai entendu sur RMC il y a quelques jours, que les personnes habitant près des installations type SEVESO 2 devaient faire
    faire des travaux pour améliorer la sécurité de leur habitation !! par exemple :
     – changer les vitres pour des double-vitrages
     – renforcer les murs (et les cloisons ?)
     – faire dans l’habitation une pièce littéralement fortifiée pour s’y enfermer en cas d’explosion
     
     L’état devait en prendre 40 % à sa charge, mais l’a réduit à 15 % !!
     
     Pour notre port méthanier, je n’ai JAMAIS entendu parler de ça !! croyez-vous que les gens auraient de l’argent à jeter par les fenêtres avec la crise actuelle ?? quand on n’a pas
    même le SMIC et qu’il faut faire vivre sa famille, et encore, quand il y a du travail  ??   
     Pour moi c’est 100% à la charge de l’état, et ce qui serait mieux, c’est de ne pas installer du tout ce genre de choses qui doivent profiter à peu de gens qui habitent loin de tout
    cela.
    Monsieur JUPPE a traité les personnes contre ce port méthanier d’hystériques, si je me souviens bien ; habiterait-il à côté : lui, (sa femme et ses enfants ???) sûrement pas.. nous non plus.
    Ce serait formidable  de faire qq chose de constructif pour le Verdon dans les meilleurs délais ? je croyais que la voie de chemin de fer prolongée de 4,5km avait été décidée, et recevoir
    les gens qui font des croisières avec tout ce que cela implique ce n’est pas mal non plus, mais retirer toute cette belle région des griffes de profiteurs de tout poil c’est encore mieux.
      Bon courage pour votre action
     Cordialement 
    Adh St-Georges

  23. no pasaran dit :

    Bonsoir.Avant de se lancer dans un projet éolien,je conseille de visiter le site « éoliennes:projet néfaste »,afin d’en connaître le pour et le contre;il y a des surprises dans ces articles!

    Autre point : toujours pas de réponse concernant notre fameuse ligne SNCF Bordeaux-Pointe de Grave ! Nos élus du Médoc ne doivent pas lire souvent les articles publiés sur le site « une pointe
    pour tous »!!La SNCF et le « conseil général »non plus!!A quand cette amélioration tant souhaitée sur ce trajet (voie doublée,caténaire,vitesse,confort par voitures modernes-voir les trains sur la
    liaison Bordeaux/Arcachon !!); ils ont de la chance,les usagers de cette ligne !!

    Sur ce,bonne nuit …….et BONNE ANNEE POUR TOUS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>