A propos du forum des associations du Verdon sur mer

Publié le: 18 septembre 2010

Catégorie: Divers

Vues: 958

Le bureau du collectif s’étonne que pour la deuxième année consécutive, l ’association « Une Pointe pour tous » dont le siége est au Verdon sur mer et qui compte de nombreux habitants de cette commune parmi ses 2500 adhérents n’ait pas été invité au forum des associations organisé par la municipalité du Verdon sur mer.

 

 Notre association dont l’objectif, réaffirmé lors de sa dernière AG de mai 2010, est la protection de l’environnement de la pointe du médoc et de l’estuaire de la Gironde mérite-telle moins que d’autres de bénéficier d’une possibilité d’expression sur la commune du Verdon 

 

 Indépendante de toute collectivité, tout pouvoir politique ou économique, nous souhaitons, en dehors de toute polémique, maintenir un dialogue constructif avec l’ensemble des responsables du développement de notre presqu’île. Mais cela sur une base de respect mutuel.

 

Nous espérons pouvoir construire ce dialogue avec la municipalité du Verdon comme nous le faisons depuis maintenant plus de trois ans avec l’ensemble de nos autres partenaires.

 

Pour le bureau , Ph. LUCET Président du collectif

4 commentaires pour A propos du forum des associations du Verdon sur mer

  1. mj1733 dit :

    Quelles raisons pourrait donc invoquer la municipalité du Verdon pour ignorer ainsi une telle association : pressions renouvellées, rancunes ? N’y a t’il pas une obligation légale de
    reconnaissance à lui opposer ?  

  2. Lapointe dit :

    Bonjour

    Que de naïveté dans cette protestation !

     Tous ceux qui ont combattu dés les premiers jours comprendront mon commentaire.

    Justement pcq UPPT se doit d’être indépendante et se veut compétente sur les deux rives pour la protection de l’estuaire elle n’a que
    faire de ce forum  » verdonnais » et de la relation avec la municipalité « verdonnaise »  

  3. CHARREYRON dit :

    Rien d’étonnant à cela, la commune du Verdon était hautement favorable au Méthanier, à travers les Pilotes de la Gironde qui y voyaient un moyen de doubler leurs effectifs, les Phares et Balises
    qui y voyaient aussi des perspectives de développement du rab, et même l’Entreprise Gestionnaire de Port MEDOC qui m’a toujours refusé la moindre communication d’Une Pointe Pour Tous auprès des
    Usagers du Port , dont j’étais à l’époque !

    L’aspect écologique et Environnemental du Projet Méthanier au Verdon leur passait totalement au dessus du bonnet, leur intérêt immédiat étant la création des 50 emplois permanents annoncés pour
    renforcer le pôle CGT du Verdon, même si pour cela ils en auraient détruits 500 dans le privé en Restauration et chez les ship chandlers !

    Chacun voit midi à sa porte et les habitants du Verdon n’ont  jamais vu au delà de leur Pointe !

  4. Jean dit :

    Présent depuis les débuts de ce combat, je tiens à modérer le commentaire de M. Charreyron qui a une fâcheuse tendance à mélanger la municipalité du verdon et les habitants du verdon.

    Non Monsieur, contrairement à ce que vous dites, les habitants du Verdon n’étaient pas pour ce mauvais projet. La consultation organisée au verdon par l’actuelle municipalité a même montré qu’à
    70% les verdonnais s’y opposaient…

    Pour avoir vu un jour les listes d’adhérents à UPPT, je peux vous dire que ce sont plusieurs centaines de verdonnais qui s’opposaient. Par contre, peu étaient visibles. La côté charentaise est
    plus nombreuse et il y était plus facile de s’afficher. Ici, c’est un petit village où il fallait un certain courage pour s’afficher ouvertement contre le port ou même la commune du Verdon.

    Je terminerais en concluant que, par votre commentaire, vous avez tendance cher Monsieur a opposé de nouveau les 2 rives là où nous avons oeuvré à l’inverse pour les unir.

    Enfin, dernière chose, plus en lien avec l’article… Il est en effet honteux que la mairie refuse la présence d’UPPT au forum des associations. Peut-être pourrait-on expliquer l’absence
    d’invitation les années précédentes par un souci de ne pas voir la population se déchirer ? OK, mais cet argument n’est plus valable aujourd’hui. Et le dialogue ferait mieux de reprendre ses
    droits. Mais la mairie du Verdon est-elle apte à dialoguer avec des personnes ayant eu un avis différent ? Nous le verrons lors des prochaines éditions de ce forum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>