Réflexions et projets : votre avis nous intéresse !

Publié le: 7 avril 2010

Catégorie: Infos générales

Vues: 1274

 Depuis la fin du projet méthanier une réflexion s’est engagée au sein du collectif, quant à la suite à donner à notre action. Plusieurs réunions du conseil d’administration, l’envoi fin 2009 du Bulletin à tous les adhérents qui a permis un premier échange entre tous, déjà plus de 2000 renouvellements d’adhésions pour 2010 et de nombreux encouragements et propositions ont montré tout d’abord qu’un large consensus existe pour maintenir le collectif et poursuivre son action. Et ce avec deux objectifs prioritaires :

 

1/ maintenir une action de veille environnementale sur toute la zone de l’entrée de l’estuaire et obtenir dés que possible un statut d’« association agrée pour l’environnement »  qui puisse nous permettre d’intervenir plus efficacement en cas de nouveau projet susceptible d’apporter nuisances à l’environnement ou à l’économie locale.

 

 

2/ devenir un des partenaires des élus et des pouvoirs publics sur les projets d’aménagement du territoire  (notamment devenir de la zone portuaire du Verdon, Parc naturel régional du Médoc, aire marine protégée….)

 

Et ce dans le maintien clair d’une collaboration entre les deux rives de l’estuaire.

 

Peut-on, et doit-on,  aller au delà de ces objectifs ?

 

Le débat est ouvert, ce sera à l’assemblée générale du collectif d’ici  l’été à se  prononcer.

 

 

 La mobilisation exceptionnelle qui se poursuit en ce début 2010 se doit d’être maintenue et « nourrie » ;  ne pourrait-elle  être également mise à profit pour tenter, à notre niveau, de faire avancer la cause d’un développement économique durable sur nos deux rives ? Plusieurs premières idées ont été émises au cours des réunions de travail, au gré des mails ou courriers de tel ou tel adhérent, nous en citerons quelques unes ci-dessous, c’est à vous également de donner votre avis, suggérer d’autres pistes

 

le blog : http://www.medocpourtous.org  peut y contribuer, n’hésitez pas non plus à nous contacter (par mail, par téléphone) si vous le souhaitez.

 

 

 

En vrac quelques suggestions d’actions parmi celles qui pourraient être engagées au sein du collectif :

 

  organisation par le collectif de réunions d’information/débats  à destination de la population locale autour de thèmes liés au développement durable (énergies nouvelles et potentiel sur la zone ? information autour des procédures administratives en cours de PNR et AMP ? etc …)

 

  création d’un prix « Une Pointe pour tous » pour encourager des initiatives liées au développement durable sur la Pointe du Médoc ou l’estuaire : prix annuel « initiative individuelle » et « entreprise » sur la base d’un appel d’offres préalable, avec participation de partenaires (banque, collectivité locale ?)

 

  mise en place d’un événementiel annuel festif sur un thème lié à l’estuaire et associant les deux rives ?

 

  mise en route et diffusion d’un « Journal des deux rives » à vocation informative sur la vie de l’estuaire (projets en cours, résultats d’études, évolution de la qualité du milieu, suivi du fonctionnement des organismes spécialisés- SMIDDEST, SAGE ..)

 

    etc…

 

 

Vous avez la parole !….

 

 

 

Le bureau du collectif

 

 

8 commentaires pour Réflexions et projets : votre avis nous intéresse !

  1. CHARREYRON dit :

    Créer un prix annuel « Cerise sur le Gâteau », pour l’homme politique qui aura le plus mal défendu notre cause sur l’Estuaire de la Gironde.

    Je propose pour 2010 la remise du 1 er prix à M. Alain JUPPE, pour « Je ne mangerai plus de Cerises en Hiver », mais je regrette vivement que 4 Gas ne soit pas venu m’embellir la Pointe de
    Grave !

  2. mj1733 dit :

    Bonjour,

    Que sait on du projet ‘Terre d’Oiseaux’ piloté semble t’il par la ‘Communauté de Communes de l’Estuaire’ ?

  3. Ph. L dit :

    Projet « terre d’oiseaux » inconnu au bataillon ( du côté rive gauche en tout cas)!Quelqu’un a t-il plus d’info ?

    Ph. L

  4. Milou dit :

    http://www.hautegironde.fr/actualite/CCE—Terre-d-oiseaux.-C-est-la-fete-aux-Callonges-886.html

    CCE – Terre d’oiseaux. C’est la fête aux Callonges

    La tour panoramique de 10 m de haut et de 35 m² accessible toute l’année

    Inauguration du ponton du Port des Callonges mardi 14 juillet : au programme balades en bateau, découvertes ornithologiques, repas concert et feu d’artifice

    C’est l’avènement d’un projet né il y a cinq ans et qui s’est concrétisé en quelques mois. L’appontement pour bateaux et passagers réalisé par la Communauté des Communes est
    opérationnel. Le Nord du Pays de Haute Gironde, plutôt enclavé, s’ouvre désormais sur la mer, grâce à la création du ponton qui représente à la fois un attrait touristique et une
    dynamique économique. L’inauguration aura lieu samedi 14 juillet à 10 h 30 par Philippe Plisson, président de la Communauté de Communes de l’Estuaire, et Jean-Michel Rigal, maire de Braud et
    Saint-Louis, en présence de personnalités locales et régionales. Et le soir à 19 heures, c’est en présence du Sous-préfet, Christophe Lotigie, que le bâtiment d’accueil sera inauguré.
    Le 14 juillet, c’est donc jour de fête aux Callonges. Après l’apéritif offert, un dîner paëlla est proposé au tarif de 8 €, suivi d’un concert gratuit. Les Jazz Breakers animeront la
    soirée en faisant planer une ambiance « Woodstock ».
    Un groupe de cinq musiciens, piano, contrebasse, guitares, saxophones et batterie, fera revivre le répertoire rock des années 70. Pour terminer, un feu d’artifice tiré sur une barge au milieu de
    l’Estuaire embrasera la soirée. Le public sera aux premières loges pour admirer le spectacle soit depuis l’épi en bordure du canal soit sur le belvédère du ponton.

    Un investissement durable

    « Le projet Terre d’Oiseaux s’inscrit dans la continuité de celui entrepris pour la sauvegarde du Port des Callonges dans les années 1990 et qui a amené les communes de Braud et
    Saint-Louis et de Saint-Ciers sur Gironde à se constituer en SIVU (Syndicat Intercommunal à Vocation Unique).
    L’acquisition du domaine des Nouvelles Possessions en 2002 par la commune participe au développement de ce pôle nature pour le rendre plus attractif », explique Michel Rigal, maire de Braud.
    Il est loin le temps où cette zone servait de remblais pour la construction de la centrale dans les années 1970.
    Le site maintenant appelé « Terre d’Oiseaux », d’une superficie de 120 hectares, a été réaménagé dans l’esprit des marais alentours pour être rendu à la nature. Il constitue un habitat
    exceptionnel pour l’accueil des oiseaux, dont plus de 110 espèces sont répertoriées, et une étape dans la migration. Le maire de Braud poursuit : « Pour développer le projet Terre d’Oiseaux,
    la commune de Braud a été accompagnée par la CCE car elle n’aurait pu seule venir à bout d’un tel projet sans la technicité des agents communautaires et le soutien dans le suivi des dossiers
    de la part du président de la CCE.
    La commune a la charge de l’entretien du site et la CCE assure l’exploitation. C’est un investissement sur du long terme que l’on peut comparer à celui du parc du Teich et qui vient en complément
    du pôle du Vitrezay plus spécialisé sur la pêche. Avec le restaurant panoramique du Marainaud dont le permis de construire vient d’être obtenu, la réalisation des trois parcours et des huit
    postes d’observation, de la billetterie et de l’accueil de l’Office du Tourisme, le coût final du projet Terre d’Oiseaux ne représentera que 50 % de celui du Vitrezay dix ans après. Nous
    avons sauvé de l’abandon un patrimoine bâti des marais dans une zone de PPRI (Plan de Prévention du Risque d’Inondation) où ne subsistent que des hangars métalliques. »

    Marie-France Calderon

    Article complet dès vendredi 10 juillet dans Haute Gironde

  5. sivy dit :

    Autre lien vers « Terres d’oiseaux-la roselière », celui de la CdCde l’Estuaire :  http://www.cc-estuaire.fr/cce_ot/fr/index.php/content/view/123/183/

     Le futur site ornithologique TERRES D’OISEAUX
     (de 120 ha) est en cours d’aménagement, 
      a été inauguré en mars  dernier        et ouvrira ses portes en Juin 2010.

    Il y a eu une jolie animation le 10 avril, lors des « Rencontres Estuariennes, avril le mois de l’estuaire » organisées par le Conservatoire de l’Estuaire
    de la Gironde  http://estuairegironde.net/agenda/re10/re10-programme.pdf

    amicalement, SMx

  6. Martinet Jacques dit :

    A propos des suggestions d’action

    Tout d’abord je pense comme vous que les deux objectifs prioritaires sont ceux que vous avez soulevé en debut d’article et qui vont demander deja beaucoup de travail

    1:maintenir une action de veille environnementale sur toute la zone de l’entrée de l’estuaire

    Donc creer l’association

    Se tenir au courant de tous les projets qui vont voir le jour sur les 2 rives.Trouver les expertises correspondantes .Intervenir auprés des responsables. Monter les actions necessaires.

    2 Devenir des partenaires des elus et des pouvoirs publics sur les projets d’amenagement du territoire

    La aussi ,une fois le statut d’association agrée obtenu ,faire valoir nos droits ,assister aux reunions multiples,trouver des arguments valables et monter les actions correspondantes.

    Tout cela fait beaucoup de travail avec un nb de militants et d’adherents ayant diminué

    En concluson commençons par bien faire les 2 point cidessus

    Sur la suggestion 1 organisons des reunions d’info …ok mais sur les sujets dangereux que nous aurons detecté dans nos reunions .(Nous ne sommes pas une association verte ou un parti 
    ecolo) Suggestion2 meme remarque que precedemment.Suggestion 3 pourquoi pas mais là aussi dans le but de se faire connaitre en listant les actions faites dans le cadre des priorités 1 et 2 en +
    de la fete.Suggestion 4 Faire un journal et le tenir regulierement est un travail énorme ,restons sur notre moyen de com internet qui fonctionne trés bien.

    Amicalement

    jacques

  7. lapointe dit :

    La visite du ci-devant président de la CCI ne me dit rien qui vaille ! Voir tous ces gens qui ont soutenu, sans états d’âme , le projet seveso 2 par leurs propos ou leur silence, vouloir
    s’occuper du développement de la presqu’ile me rends plus que perplexe  !!!  

    Si j’étais médocain je serai de nouveau inquiet ……Prudence et vigilance  ne les laissons pas faire !!!

  8. manu 17 dit :

    Ou quand la CGT évolue !

    Voici un extrait du tract distribué par la CGT mines-énergie le 1er mai :

    Titire : « L’énergie, un bien commun »

    Sous-titres : … »Quelles énergies ?… Où, comment, pour qui ?… »

    Extrait du texte : « On ne peut accepter l’implantation anarchique de sites de production, que ce soient des centrales à cycle combiné gaz ou des
    terminaux méthaniers, dans le seul but d’une rentabilité financière rapide. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>