REGIONALES, suite…..Xavier DARCOS à MERIGNAC

Publié le: 1 février 2010

Catégorie: Infos générales

Vues: 884

Xavier DARCOS  candidat à la succession d’Alain ROUSSET aux régionales lance sa campagne à MERIGNAC, le jeudi 4 février à 19h30 à l’espace culturel du pin galant.

 

Au cours des trois années passées nul n’a jamais entendu Mr DARCOS participer de quelque façon que ce soit au débat sur le  projet méthanier. Ce qui ne l’a pas empêché cet été, dans la foulée d’Alain JUPPE, d’apporter un soutien franc et massif au projet ; fin juillet il déclarait en effet   « ce serait complètement fou de renoncer à un investissement de 600 millions d’euros dans la situation de crise qui est la nôtre aujourd’hui »

 

Il serait bien sûr intéressant de lui demander une petite explication de texte quant à cette phrase :

 

 

   -    sous-entend t-il que le niveau financier d’un investissement est un critère suffisant d’appréciation de  l’intérêt économique d’un projet ?

   -    estime t-il prioritaires pour la Région les projets portant sur l’importation d’énergies fossiles ?


         
-  …ou  veut-il dire que quel que soit le projet et le promoteur, c’est tout bon pour notre région ? ou du moins pour notre estuaire et notre Médoc, terre déshéritée peuplée d’hystériques rétrogrades ?

 

 

N’hésitez pas, pour ceux qui le peuvent, dans l’attente d’une réunion dans le Médoc ( ?),  à aller demander à Mr DARCOS quelle est sa vision du développement du Médoc et si  la transformation de notre estuaire en une vaste zone d’industries  lourdes est une de ses priorités.

 

5 commentaires pour REGIONALES, suite…..Xavier DARCOS à MERIGNAC

  1. michel no pasaran dit :

    Tous les hystériques du Médoc…… au « pin galand » à Mérignac,jeudi 04.02…et nous lui dirons: darcos…….NO PASARAN !!!Toi et ton « confrère » bordelais du Canada…..merci pour le soutien des
    médocains!! Jeudi 04.02  Ah,les élections….souvenons-nous avant le vote des régionales !! A +

  2. Christian B dit :

     BIEN VU !

  3. Martine D dit :

    Je ne pense pas qu’il faille continuer à râler ou a régler nos comptes avec entre autre Mr Darcos. Par contre nous nous devons d’être force de propositions. Notre association doit avoir la place
    qu’elle mérite et notamment doit être intégrée à tous les groupes de travail (y compris au GPM). C’est ainsi que nous arriverons à être acteurs du développement du Médoc et de la protection de
    notre estuaire !

  4. Jean BOTTARO dit :

    Pourquoi ne pas régler nos comptes avec les « Grands élus » qui ne suivent pas l’avis de leurs électeurs ? C’est au
    contraire montrer notre force que de pénaliser ceux qui ne nous ont pas soutenu, de quelque bord qu’il soit !

    Et cela nous rendra encore plus fort pour nos actions et nos propositions à
    venir !

     

    Bien sûr, il faut que nous restions unis et nombreux à adhérer à UPPT, afin que nos décideurs, Politiques, Administrations ou
    Gouvernement, se rendent bien compte qu’il faut tenir compte de l’avis des Habitants.

    De plus, pour les Régionales et plus tard les Cantonales, Municipales et Présidentielle, ce sera un avertissements à nos futurs
    dirigeants.

     

    Et évidement, notre unité doit être maintenant force de proposition, en
    participant dans les instances dirigeantes, si l’on veut bien intégrés notre Asso, mais nous devons être aussi l’œil de la vigilance, sur tout ce qui pourrait être décidé sans notre
    avis !

     

    Je crois aussi que le bureau d’UPPT, devrait plus communiquer par la Presse. Par exemple, ces lettres ouvertes qui sont publiées
    dans le Blog, style  »mise en garde » à ROUSSET, ou ‘’rappel des positions’’ de DARCOS.

     

    L’idée de renforcer la voie ferrée de Bordeaux jusqu’au Port du Verdon fait son chemin
    dans les esprits, mais il ne faut pas baisser les bras !

     

    Si nous voulons vraiment développer l’activité économique du Nord Médoc, il faut que tous les projets soient étudiés afin de ne
    dégrader la vie d’aucun habitant du Médoc, du Nord au Sud. Nous sommes tous des Médocains.

    Donc il faut que tous les projets tiennent compte des nuisances qu’ils pourraient apporter sur tout l’axe du
    Médoc.

     

    Alors, et alors seulement, avec un respect de tous les Médocains, nous pourrons avancer
    et développer le Médoc.

     

    Et je le redis, il faut d’abord obtenir une voie ferrée avec une double
    voie sur toute la ligne, avant de vouloir faire aboutir de grands projets.

     

    Jean BOTTARO – Castelnau de Médoc

  5. lucet dit :

    En réponse à Monique D :

     

    Monique,

    Notre intention n’est pas de régler des comptes avec qui que ce soit, mais simplement de demander à ceux qui réclament notre confiance( et accessoirement nos votes et notre
    argent..) de préciser comment ils entendent l’utiliser…

    Et dans ce cas de figure en particulier, de demander quels sont les objectifs de chacun, Mr DARCOS y compris, quant au développement du médoc et de l’estuaire de la Gironde. Le moins que l’on
    puisse dire est que les positions prises jusqu’à présent par Mrs DARCOS et JUPPE ne semblent pas trés rassurantes vis à vis des valeurs que nous défendons tous au sein de notre collectif!

    Une lettre sera envoyé trés prochainement à tous les candidats, leur réponse seront mises sur ce blog et permettront à chacun de se faire une idée, nous l’espérons,des intentions des uns et
    des autres.
    cordialement,

    Ph. LUCET

    Ph. LUCET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>