Pas gênés !

Publié le: 10 novembre 2009

Catégorie: Infos générales

Vues: 2366

La société 4GAS demande à l’Etat (donc à nous tous contribuables français) 320 millions d’euros d’indemnisation pour les bénéfices qu’elle n’a pas pu faire sur le dos des habitants et des entreprises des deux rives !…

Faute de n’avoir pu réaliser toutes les actions philanthropiques qu’elle avait prévue, à savoir tirer le médoc de son état d’arriération  global en créant des centaines d’emplois, reverser des dizaines de millions de taxes diverses  à toutes les collectivités publiques d’Aquitaine et de Navarre, montrer à l’état français que  l’intérêt national coïncidait avec les siens.., la société 4GAS se retire en demandant un petit pourboire…

En plus de ses profondes lacunes techniques, choix d’un site inadapté,  incapacité à monter un dossier technique cohérent, incompétence totale sur les aspects environnementaux, lacunes qui sont apparues peu à peu tout au long de ces trois longues années de dossiers et débats divers, au-delà de son arrogance et de son mépris des populations locales et de leurs élus, la société 4GAS montre aujourd’hui sa vraie nature  et l’étendue de son cynisme spéculatif.

Quand à l’arrogance et au mépris on ajoute le cynisme … on risque aussi de friser le ridicule ! On pourrait également y laisser sa crédibilité d’entreprise…

Les juges du tribunal administratif sauront, nous n’en doutons pas, tirer les conséquences de tout cela.

Quant aux quelques élus et collectivités qui ont cru bon à un moment ou à un autre de soutenir cette société et son projet  imbécile et dangereux face à quelques « hystériques » manipulés, espérons qu’ils  tireront de tout cela quelques leçons…

Pour nous cette fois la messe est dite, messieurs de 4GAS au plaisir de ne jamais vous revoir par chez nous !

 

 

 

 

15 commentaires pour Pas gênés !

  1. brnrd dit :

    Quelques élus ont soutenu le projet 4GAZ dont Alain Juppé, maire de Bordeaux si j’ai bonne mémoire.
    Inquiètant lorsque l’on pense que le président de la République lui a confié une importante mission sur des questions de développement durable.
    Ce qui est rassurant malgré tout est qu’il est « entouré » par Michel Rocard.

  2. chauvet dit :

    Redacteurs et défenseurs de notre encore magnifique estuaire: VOUS ETES GENIAUX.
    Merci pour tout et votre humour en plus!!!!!!!!!!!

  3. vignaud dit :

    Pourquoi ne pas demander à 4 GAZ des indemnités pour préjudice morale et de tentative de destabilisation de l’environnement pour des raisons strictement spéculatives.
    Alain Vignaud

  4. ROBERT Véronique dit :

    J’espère qu’ils ne vont rien lâcher, rien payer!
    Aux juristes de jouer!
    VR

  5. Monique dit :

    La Société 4GAS veut être indemnisée pour ses investissements et son préjudice commercial ! 320 millions : une
    broutille !

    Ces investisseurs continuent à se moquer de nous et de l’Etat. On aura tout vu et tout entendu depuis bientôt 3 ans.

     

    Et nous alors ? Si on parlait du manque de tous les commerces qui vivent du tourisme, des aquaculteurs, des agences
    immobilières, de l’avenir de Port Médoc largement ralenti ………?

     

    Si on parlait du véritable traumatisme vécu par les habitants des deux rives, des drames familiaux, de ces 3 années qui ont changé
    notre vie ! Si on parlait de cette angoisse de tous les jours qu’il a bien fallu gérer au mieux afin d’éviter de se vendre à un investisseur pour qui nos villages et leurs habitants
    n’étaient rien d’autre que de la nionotte !

     

    Nous n’avons jamais demandé à 4GAS de venir s’installer dans notre région en gachant le plus bel estuaire d’Europe nous les 6 000
    adhérents d’une Pointe pour Tous ! L’Etat a refusé ce projet alors que 4GAS en tire une leçon !

    Comme dirait une dame venue s’exprimer le 15 avril 2008 lors de la consultation au Verdon : « ils sont arrivés comme mars en
    Carême, et repartiront  beaucoup moins fiers ! »

     

    Nous avons vécu un drame pendant ces dernières années, on ne peut pas chiffrer ce préjudice quoique …. Nous aussi on pourrait demander
    une indemnisation àGAS. Ca c’est une idée !

     

  6. henri vandenheede modem de Tourcoing dit :

    Information sur Société.com au sujet de 4Gas : dont le siége est à Neuilly sur Seine !!!    : 

    « L’entreprise a enregistré des pertes supérieures à son capital social mais a décidé de poursuivre son activité, en dépit d’une importante fragilité. Si les fonds propres deviennent inférieurs à la
    moitié du capital social, l’entreprise a obligation légale de les reconstituer dans un délai de deux ans. « 

    On commence à comprendre pourquoi la réclamation du Pourboire !

  7. CHARREYRON dit :

    La Société 4 GAS a tout à fait raison de réclamer 320 millions d’Euros pour payer les Frais d’Enquête Publique et de fonctionnement de la CNDP pendant les 3 années d’instruction de son dossier
     « Over Don »., ainsi que les frais d’étude de ses propositions par les Administrations Françaises concernées.

    Car, bien sûr tout cela à un coût, qui a été supporté par les contribuables français concernés, sans qu’on leur ait préalablement demandé leur avis sur le financement de la CNDP et l’incidence des
    mises à contribution de nos
    Administrations, et des etudes et innombrables réunions du Port Autonome de BORDEAUX.
     
    Aussi  j’espère que les juges du tribunal Administratif en charge de fixer cette indemnisation, ne manqueront pas de comptabiliser en sus de leurs propres frais de justice, tous les frais
    inutilement engagés par l’Etat et les Collectivités locales pour instruire ce projet Bidon.

    Si je fais les comptes, et si le GPAB veut limiter le trou généré par ses études inutiles d’implantation de 4 Gas au VERDON, il me semble judicieux qu’il comptabilise également ses frais, ce qui
    amènera sans doute l’Etat Français et le Tribunal compétent à présenter à 4 Gas une facture de 320 millions d’euros, qui par compensation ramènerait donc à zéro la dette publique française.

    Zéro étant d’ailleurs le point de retour de toute cette affaire, dont 4 Gas n’a fait que porter le coup dé Pé da lo , ou de pé lo Base pour les écolos !

  8. Jean BOTTARO dit :

    La Société 4Gaz aurait-elle quelques dettes pour avoir besoin de tant d’argent ? Par contre, je suggère au bureau d’UPPT de
    suivre les dates du Tribunal Administratif et d’en tenir informé les adhérents (et les autres) afin que l’on puisse se libérer nombreux pour assister
    aux audiences !

       Il ne faudrait pas que par notre
    absence, nous cautionnions le paiement par l’état d’une quelconque indemnité ou dédommagement.

      

       D’autant que si
    l’état doit mettre de l’argent quelque part, c’est dans le doublement de la voie de chemin de fer du Médoc en tout premier et ensuite dans la sécurisation et l’amélioration de la RD1215, afin que
    le Port du Verdon se trouve vraiment désenclavé, ainsi que les Médocains qui aimeraient circuler plus facilement et en plus grande sécurité.

     

       Par ailleurs, dans la Tribune Libre du Journal S-O du 9/11/09, Mr Bussereau
    déclare : « Nous devons réussir la réforme des ports maritimes », et de compléter : « L’engagement national pour le fret ferroviaire aura un impact direct sur le développement des dessertes de nos
    ports ». Et de déclarer plus loin dans sa tribune : « La création d’un réseau ferroviaire orienté fret augmentera les
    capacités de transport de marchandises ; des opérateurs ferroviaires de proximité fonctionneront dès 2009 dans les ports du Havre et de La
    Rochelle ».

     

       Mais nos amis de la Fédération CGT
    des Cheminots ont déclaré dans leur tract du 5/10/09, que l’état voulait privatiser les petits réseaux, afin de financer les grandes lignes pour lesquelles les médias parlent beaucoup !
    Est-ce qu’ils auraient raison ???

       Et nos Camarades CGT du Port de
    Bx, pensent-ils toujours que les dirigeants du Port, de la CCI, etc … avaient la volonté et l’intention de soutenir l’emploi de ses salariés, ou ont-ils enfin compris puisque actuellement
    la CGT appelle les dockers à des actions de grève car ils voient bien que leurs dirigeants, et l’Etat, vont les rouler dans la farine avec ce projet de restructuration du
    Port !

       Comment la CGT peut-elle encore faire confiance dans ses
    dirigeants !

     

       Dans S-O du 10/11/09, Jean-Yves
    Sanguinet, représentant de la CGT : « craint que 4Gaz, dont les demandes équivalent à deux fois le total des sommes du plan de relance
    portuaire national » n’ait « gagné d’avance son recours ».

     

       Est-ce qu’enfin, nos
    amis de la CGT vont comprendre et nous rejoindre et travailler avec UPPT, pour trouver des entreprises qui pourraient amener des emplois « durable » et bon pour l’environnement et les
    habitants locaux ?

     

       Mr BUSSEREAU prétend développer les Port Français, mais je crois que pour
    lui, le Port du Verdon n’est pas un Port, ou n’est pas Français. Les Médocains ne seraient-ils pas considérés comme des Français par notre cher Secrétaire d’Etat aux
    Transports ?

     

       Est-ce que certains
    Pro Port Méthanier auraient-ils eu raison sur certaines motivations de Mr le Ministre, à savoir ne pas abîmer le paysage vu depuis Royan et la côte Charentaise, et surtout garder toutes les
    chances (et les finances) pour le Port de la Rochelle ?

     

       A lui de nous prouver le
    contraire, surtout en cette période électorale des Régionales !

       Ne laissons pas passer cette
    occasion d’obtenir des crédits et un vrai soutien pour l’ensemble de notre Médoc.

     

    Jean BOTTARO – Castelnau de Médoc

  9. Patrick Bonneau dit :

    préjudices, et pénalités
    Avons-nous une idée assez juste du préjudice causé par les 3 années d’étude du projet machiavélique de 4 GAS au Verdon, les investissements différés ou annulés pour cause d’incertitude sur
    l’avenir, le coût de notre résistance, celui du Débat Public, etc….
    L’Etat, et les communautés locales ont déjà assumé un préjudice et un cout à ce projet incohérent, que nous n’avions pas choisi.
    Doit-on alors demander à 4 GAS sa participation symbolique ?
    4 GAS réclame des indemnités sur des prévisions de recettes à tort escomptées par sa propre stratégie aventureuse et méprisante des autochtones.
    Les populations locales pourraient évaluer et réclamer les pertes effectives de recettes d’une situation qu’elles ont subi contre leur gré.

  10. BARRIER Christian dit :

        4 Gas et ses adeptes du « FRIC RIEN QUE LE FRIC »continuent dans leur comportement.
        MAIS L’EUROPE N’EST PAS LA PORTE OUVERTE A TOUS LES ABUS!
        Les juges ne manqueront pas d’arguments avec, entre autres, le fait de passer outre une DECLARATION SOUVERAINE du CHEF DE L’ETAT FRANCAIS lors du GRENELLE DE
    L’ENVIRONNEMENT . Je cite: TOUTES LES DECISIONS PUBLIQUES SERONT ARBITREES EN INTEGRANT LEUR COUT POUR LA BIODIVERSITE. TRES CLAIREMENT UN PROJET DONT LE COUT ENVIRONNEMENTAL EST TROP
    LOURD SERA REFUSE.  
        Malgré notre belle victoire, il est de notre devoir de continuer en dénonçant de telles pratiques.
                             

  11. Jean BOTTARO dit :

    Je suis d’accord avec les divers intervenants dans leurs commentaires. J’ai tendance à penser qu’il
    faudrait que ce soit notre Asso, UPPT, avec diverses instances tel que Mairie, Port du Verdon, diverses entreprises qui ont subit un préjudice pendant ces 3 ans, CDC, Député, Port de Bx, etc…
    qui portions plainte à notre tour contre 4Gaz et demandions des dommages et intérêts pour les préjudices et retard financiers causés.

       Et là serait le rôle de centralisateur d’action qu’à été UPPT jusque là.

       Je ne conterais, pour ma part, pas
    que sur le seul jugement du Tribunal, non par manque de confiance, mais surtout parce qu’ils n’ont pas les éléments qu’à UPPT pour chiffrer le préjudice subit, et ainsi nous amènerions des
    éléments précis pour s’opposer à la demande de 4 Gaz (les divers intervenants dans les commentaires ci-dessous ont déjà énuméré un bon nombre de
    préjudices).

     

       Attention, il doit y avoir des délais pour
    déposer une plainte ou un recours. Je pense qu’il y a au sein du bureau de notre association, des gens compétent dans le domaine juridique, qui sauront s’associer avec un Avocat spécialiser dans
    ce genre d’affaire !

     

       Ne nous laissons pas faire !

     

       C’est bel et bien 4Gaz qui nous a gêné. L’Etat n’a fait que ne pas
    reconduire un contrat.

       Ne laissons pas une chaise vide lors de l’audience du Tribunal. Soyons
    présents comme le souhaitent plusieurs intervenants ci-dessous, et faisons-le savoir par voix de presse, il ne faut pas laisser d’espace de liberté à ce genre de Société qui ne travail que pour
    gagner du Fric, comme dit Christian !

     

       Soyons présent jusqu’au bout et
    partout !

     

    Jean BOTTARO – Castelnau de Médoc

  12. Jean BOTTARO dit :

    Une manif CGT à CAHORS était passé au travers de mes infos sur S-O du 27/10/09. Mais est-ce que nos amis de la CGT du Port de Bx attendent que
    notre cher Mr BUSSEREAU fasse la même chose à la ligne du Médoc.

     

    Et là, grave pour le personnel employé sur le Port du Verdon et grave pour tous les Médocains !

    Mais grave aussi si, comme le disait la CGT des Cheminots dans son tract, la ligne du Médoc
    était sacrifiée et vendu au Privé !

     

        Alors, est-ce que quelqu’un peut faire passer toutes
    ces infos aux Dockers, et même mieux, mettre en relation la CGT du Port et la CGT des Cheminots.

        Cela permettrait d’éclaircir la situation, au moins pour eux, au
    sujet des intentions réelles de l’Etat et des dirigeants du Port, sur l’avenir du Port du Verdon, en particulier en ce qui concerne son développement par le rail ?

     

    Parce que, si eux n’ont pas compris notre démarche pour la création d’entreprises respectueuses de l’environnement, ces questions de ligne de
    Fret qui sont en suspends, peu éclairer leur lanterne !

     

    Jean BOTTARO – Castelnau de Médoc

    Cela permettrait d’éclaircir la cituation

  13. Herve dit :

    Nous avons gagne une bataille d’importance, merci a une pointe pour tous et a tous les courageux qui se sont battus.
    Que G4gaz demande des dommages et interets est une suite juridique classique dans ce type de dossier. Nos elus et le gouvernement ont certainement pris une decision en connaissance de
    cause et se battront pour limiter le montant des dommages et en discuter la legitimite.

    Je pense que notre devoir est de nous concentrer sur le futur du Verdon et du Medoc et de trouver un projet alternatif a celui de G4gas pour « occuper le terrain des cuves » et aussi donner
    enfin un peu d’elan au Verdon. 

    Mais quel projet?

    Les Dockers francais ont demontre a maintes reprises que la France ne peut pas proposer une structure portuaire fiable pour un trafic portuaire d’envergure internationale. Le trafic s’est par
    consequent developpe dans d’autres pays europeens qui ont su faire passer l’interet collectif avant l’interet individuel. La France a tue son trafic portuaire, et ses reves d’exploiter sa
    formidable capacite d’etre le point d’entree europeen appartiennent au passe.
    Ce n’est par consequent pas la que reside le futur du Verdon.

    Comment developper une commune comme le Verdon, au dela du tourisme est la question que beaucoup se posent, pour reponse cela fait bientot trente ans que j’entends les meme rengaines
    contre l’absence d’investissement de l’etat et de la region, lorque l’on ne cite pas le detournement presume des dommages de guerre par Bordeaux.

    Le Verdon dispose de faiblesses
    – son enclavement routier et ferroviaire
    – l’endettement important de la commune
    mais surtout de forces
    – enormement d’espace
    – une qualite de vie enviable
    – la proximite de l’atlantique
    – un chomage important = des ressources humaines!

    Les etrangers ont deux angoisses fondamentales lorsqu’ils s’agit d’investir en France: les charges sociales employeur, parmi les plus elevees au monde, et les greves.

    il faut donc inciter financierement les entreprises a l’investissement, en les laissant a l’abri de la tenaille portuaire.

    Voici une liste d’idees pas forcement neuves que je vous propose d’enrichir et de faire circuler, 

    – Zone franche, sans impot pendant 5 ans pour les entreprises qui creent plus de 20 emplois
    – Centre de recherche scientifique climatique – oceanographique etc… finance par l’europe
    – Centre de formation national (police, pompiers, douanes etc…)
    – Centrale d’energie solaire ou autre projet innovant non polluant sans risque pour l’envirronement,

    lorsque nous aurons une cinquantaine d’idees, nous pourrons en discuter avec la commune, travailler en collaboration avec des universites ou ecoles de commerce ou d’ingenieurs pour approfondir
    les projets developper le marketing et rechercher les financements.

    Le maitre mot restant « occuper le terrain des cuves » au plus vite.

    Herve

     

     
    Ce n’est pas la 

  14. Roselle dit :

    Je ne sais pas ce qu’en pensent vos hommes de loi , mais personnellement , je demanderais à 4gas des dommages et
    intérêts  encore plus élevés que ceux qu’ils ont l’audace de réclamer pour les frais engagés à cause d’eux et les préjudices économiques  et écologiques (plus de transactions immobilières , refus d’obéissance au directives du
    Grenelle de l’environnement , entre autres ) et moraux (angoisse des résidents de part et d’autre de l’estuaire ).

     

     C’est presque du racket ! On peut s’interroger sur le fait que cette perspective de port méthanier n’avait pour objectif que de récupérer de l’argent
    !!!Quelqu’un dans l’association l’avait d’ailleurs suggéré !!!!

     

     Je suis convaincue que « le Canard enchaîné « cette fois , serait plus intéressé par l’information!!!

              Roselle

  15. michel no pasaran dit :

    Bonjour. Alors,où en sommes-nous pour le projet qui va sauver Le Verdon : quelles installations……….? Y a-t’il des réunions,des discutions……..sur ce projet ? Quand aurons-nous des
    précisions,des certitudes?Quand commenceront des travaux, des implantations salvatrices,tant attendus?  Merci de nous informer.    NO PASARAN…….. mais pas pour ces projets
    !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>