Encart presse de l’association dans le sud-Ouest Bordeaux

Publié le: 4 août 2009

Catégorie: Infos générales

Vues: 855

L’association a publié hier matin, dans l’édition « Bordeaux et agglomération » du journal Sud-Ouest un encart presse à destination des milieux bordelais. Voici le texte que celui-ci contenait.


 

Mesdames et Messieurs les dirigeants du port de Bordeaux,

Monsieur le président de la CCI de Bordeaux,

Monsieur le Maire de Bordeaux

 

 

Un terminal méthanier à la pointe du Médoc, cela aurait signifié :


 – la fin du dernier estuaire naturel d’
Europe
 – une épée de Damocles sur toute l’économie touristique des deux rives
 – une prise de risque inédite en Europe, liée à une proximité sans précédent entre une implantation SEVESO II de ce type et une zone habitée.

 

Ceci est inacceptable et, tous unis, populations et élus* des deux rives, nous ne l’accepterons jamais.

 

L’Etat en a pris conscience et en a tiré les conséquences.

 

C’est maintenant à vous de le faire.

 

Le développement de Bordeaux et de son port ne pourra se faire au détriment de l’environnement, des habitants et des entreprises du reste de la Gironde.

 

Nous sommes prêts à travailler avec vous sur des projets cohérents qui relient Bordeaux à son estuaire, à son histoire. Des projets qui respectent les hommes et ce magnifique estuaire auquel, comme nous, vous êtes certainement attachés.

 

 

Association « Une Pointe pour Tous »,

www.medocpourtous.org

 

  

*avec nous ils ont dit non au terminal : l’ensemble des Grands Elus et hommes politiques médocains et charentais, la CdC Pointe du Médoc, le Pays Santon, l’Agglomération Royan Atlantique, les Conseils Généraux de Gironde et Charente-Maritime ainsi que les Conseils Régionaux d’Aquitaine et de Poitou-Charentes.

Un commentaire pour Encart presse de l’association dans le sud-Ouest Bordeaux

  1. Christian barrier dit :

    Notre détemination à ne pas accepter des projets (pour le moins) idiots est claire; nous sommes maintenant bien armés et il faut entretenir cela comme beaucoup le pensent.        Après une longue période d’angoisse, c’est l’apaisement, voire l’euphorie. N’est ce pas un moment opportun pour réunir en fête les deux rives avec le plus grand nombre pendant que les résidents secondaires sont encore là?        Certes, c’est un peu délicat dans l’urgence mais certains (qu’il faut remercier parce qu’ils ont déjà beaucoup oeuvré) ont un savoir faire (n’est ce pas Monique, Nicole et les autres que je connais moins).Pour cette année, un simple pic nic ne suffirait- il pas?        D’évidence toutes les associations seraient conviées et ce serait l’occasion aussi de remercier nos politiques après cette belle réussite démocratique.
    Christian Barrier à SAINT GEORGES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>