Nous sommes tous des hystériques !

Publié le: 12 juillet 2009

Catégorie: Infos générales

Vues: 4487

Hystériques. C’est le terme employé le 11 juillet (cf. sud-ouest) par Alain Juppé pour qualifier les réactions des anti-méthaniers, que nous sommes tous des deux côtés de l’estuaire !


Hystérique en effet de se battre pour conserver les paysages de notre superbe entrée d’estuaire.., la qualité de l’eau qui baigne nos plages ?..


Hystérique en effet de défendre la santé et la sécurité de nos enfants ?..


Hystérique de lutter pour conserver nos entreprises et les milliers d’emplois liés à la qualité de l’environnement et à un tourisme que nous avons su contrôler ?…


Hystérique de refuser 400 000 t de CO2 par an, juste pour quelques profits spéculatifs à courte vue ?..


Hystériques… un qualificatif que nous ne sommes pas prêts d’oublier Mr JUPPE, nous saurons tous vous le rappeler quand il le faudra…


Sur ce dossier, et quelques autres.., Mr JUPPE, vous êtes vous, par contre, sans aucun doute un grand visionnaire ! Du grand contournement au projet méthanier, votre hauteur de vue, votre projection dans l’espace et dans le temps, votre souci de placer votre ville, notre ville !, au centre et à la pointe du développement durable de notre région, frappent les esprits…

 

Nous ne voulons pas croire cependant que ce mépris affiché, ces positions légères sur de graves dossiers constituent le fond de votre réflexion. Nous attendons tous autre chose d’un homme politique qui a su, jusqu’à présent, présenter une autre image et une autre ambition. Nous attendons de vous Monsieur JUPPE que vous associez Bordeaux à un véritable projet pour ce magnifique estuaire, nous attendons de vous du respect, de l’imagination, de l’audace…


Est-ce trop demander ?

20 commentaires pour Nous sommes tous des hystériques !

  1. Thierry dit :

    Chers amisrendez vous sur le blog d’Alain Juppé, vous pourrez y lire un émouvant articlesur le développemen durable et y laisser de nombreux commentaires…. comment dire,oui hystériques, c’est ça…

  2. TERRIER jeannine dit :

    Nous pourrions peut être prier Monsieur JUPPE Alain de nous présenter ses excuses…ce serait bien de reconnaitre qu’il a  …dérapé!!! ce vocable n’est-il pas excessif ?…J Terrier

  3. babe tisje dit :

    Mosieu Juppé est coutumier des dérapages vis à vis de ce qui lui déplait, souvenez-vous de  » Thomson ça ne vaut rien, 0 ! 1 Franc symboblique !!! « …

  4. HERBAUX dit :

    Je suis stupéfait et déçu qu’un homme de cette envergure prenne une position aussi irresponsable sur un organe de presse aussi important. Plus qu’un dérapage c’est de l’aveuglement ou … est il circonvenu par de puissants intérêts bordelais ?J’ai déjà exprimé mes craintes l’an dernier à propos de 4Gas : un industriel décidé et bien soutenu arrive souvent à passer outre à l’intérêt public .

  5. Michel Rigault dit :

    NON….. MAIS…..Trois ans , surement d’intenses réflexions, pour donner un avis sans céder aux pressions.Voilà la position de la municipalité du Verdon.. » non … mais « Mais posons nous la bonne question: la pression de Qui ?… Des citoyens de ce pays qui ont manifesté leur opposition et  qui, eux, n’ont pas mis trois ans à évaluer le danger de ce projet inutile et dangereux ?… Et je vous rappelle que certains sont à la fois des contribuables ( y compris les résidents secondaires ) et des électeurs censés être représentés par la municipalité et non pas être dirigés selon le bon vouloir des élus  !!!!!!Ou bien la pression des porteurs du projet ?……Chacun apportera SA réponse Quant au développement de la zone industrialo…..Ces immenses friches abandonnées depuis trente ans  Si on avait pas perdu trois ans de plus  peut être aurions nous aujourd’hui de vrais projets en cours de réalisations ALORS LA FAUTE A QUI ?……………NON MAIS !!!!!!!!!!!

  6. mj1733 dit :

     
    J’ai lu l’article écrit par Monsieur Juppé à la suite de son voyage au Danemark.J’y ai ajouté ce commentaire : « Monsieur Juppé,Je fais partie des ‘hystériques’, selon vos termes dans Sud-Ouest, qui veulent protéger l’Estuaire de la Gironde du projet de port méthanier, mal ficelé et plein de menaces pour la biosphère de l’Estuaire et du bassin Marennes-Oléron, pour la navigation dans un chenal étroit.Vos propos m’ont choqué et déçu .Puis-je vous suggérer d’inviter vos amis danois afin de leur expliquer (pas à Bordeaux mais in-situ)ce projet et de publier leur avis, dans Sud-Ouest évidemment ?Merci d’avance . »Actuellement sur ce blog :mj1733 13 juillet 2009 à 17:53 Votre commentaire est en attente de modération

  7. CHARREYRON dit :

    Mais non, M. JUPPE n’a pas dit HYSTERIQUE, mais CLYSTERIQUE !L’Hystérie est une névrose caractérisée par des troubles passagers de l’intelligence, de la sensibilité et du mouvement, ainsi que par des signes ou stigmates permanents. C’est sans doute l’état d’esprit de certains face à ce dossier d’actualité:  Pour eux si le méthane y est, c’est qu’on va de « lavement, » pardon de l’avant !L’hystérie peut simuler les maladies les plus diverses, ellle est caractérisée par des troubles sensitifs (Anesthésie des Médocains, Hyperhestésie des Bordelais), des troubles sensoriels (vision de cuves métalliques d’une taille démentielle dans un environnement naturel paisible, Odeurs de Chlore rémanentes sur l’estuaire, insuffisances respiratoires liées aux rejets hors normes de CO2 dans l’atmosphère), des troubles de la mobilité (Paralysie pour tous les navires non- méthaniers dans l’estuaire, spasmes circulatoires pour les bacs et pilotes de la Gironde), des troubles vaso- moteurs (pour les amateurs de voile, plus que de vase).Elle se manifeste par des accès épileptoïdes et délirants au PAB.L’hystérie dont la cause est encore discutée (en haut lieu), est le plus souvent héréditaire ( après le terminal pétrolier et les containers); son traitement est surtout du domaine de la Psychothérapie.Enfin, à terme, y a pas de mystère, mais plusieurs ministères; entre les Pro et les Anti- méthaniers, il y aura forcément un groupe qui aura droit au clystère !

  8. lheriteau dit :

    Je pense surtout que Mr Juppé a oublié qu’il a été ,même de façon ephémère,Minsitre du Développement Durable !Le grand froid du Québec lui a gelé le cerveau !Et il voudrait nous imposer cette monstrueuse vérue dans une zone touristique et à protéger ????Alors qu’il n’y a de toute évidence aucune justification économique,on peut trouver sa démarche plutôt suspecte !!

  9. Christian B. (Saitn Georges) dit :

     
    Monsieur JONKMAN s’était permis, lors d’une émission THALASSA, de déclarer que les opposants au terminal méthanier étaient atteints d’un syndrome. Monsieur JUPPE, lui, fait encore mieux et s’autorise à dire que nous sommes hystériques.
    Il fut très simple de répondre à Monsieur JONKMAN que, malheureusement pour lui et ses actionnaires, nous n’étions ni demeurés ni masochistes. Monsieur JUPPE, lui, doit savoir qu’il est extrêmement fâcheux, surtout pour un homme politique, de traiter de cette manière des personnes qui ont eu le souci de s’organiser de manière citoyenne pour défendre de valeurs incontournables. Il y a une belle nuance entre hystérie et conviction.
    Cela est d’autant plus choquant qu’il s’adresse à une association précisément exemplaire par son souci de prévenir tout débordement et son choix de bien étayer tous ses arguments.
    D’autant plus gênant aussi que parmi les membres de l’association et ses nombreux soutiens, TOUTES les sensibilités politiques, y compris celle de Monsieur JUPPE, se sont accordées pour combattre un projet qu’elles considèrent comme particulièrement NEFASTE.

  10. Richard GROSSE dit :

    Comment peut-on à ce point porter si haut et si fort le mépris des autres !Comment peut-on se croire homme « politique », voué à la défense de la chose publique, quand on se permet l’insulte, le fiel… mais j’oubliais, ce n’est pas l’instant d’une campagne électorale, ce n’est pas l’instant où tout est bon pour séduire le peuple !Alors pas d’hésitation, faisons de ces demeurés de médocains, de ces « presqu’iliens » des insuffisants intellectuels !!Il n’est pas même possible de nous dire « crétins »… car le crétinisme, jadis dit « à face de lune » était réservé aux insuffisants thyroïdiens porteurs de goîtres, dans les vallées profondes des montagnes, que l’iode de la mer n’atteignait pas !!! Il y a au moins une richesse que Juppé ne peut nous enlever, même s’il nous le jalouse et le pollue de ses insultes, c’est notre Océan et son iode !!!Après le commentaire N°4 de CHARREYRON, c’est le second qui se veut « médicalisé » !Il existe une classification mondiale des désordres mentaux…(DSM = « Diagnostic and statistical manual of Mental Disorders »)…Attendons de voir de quoi ce cher Alain va nous affubler !!!!Je m’occupe du match retour !!!

  11. FRELIN dit :

    Quelle hystérie ?
    Ceux qui défendent l’aire marine protégée de l’estuaire de la Gironde (près de 8000), ceux qui sont partisans d’un développement durable sincère pour l’avenir de notre bel estuaire, ceux qui se souviennent que la population bordelaise, qui remontait la gironde en bateau à vapeur, au XIX è siècle, a trouvé sur les rives du pays royannais, une villégiature de fin de semaine et de vacances très recherchée, ceux qui ( près de 6000) veulent éviter les désastres que peuvent apporter des industries polluantes et à risque, type Seveso II, sur la Pointe du Verdon, ceux qui, élus, citoyens des deux rives de la Gironde, s’insurgent contre un futur saccage écologique de notre estuaire, ne seraient-ils que des « hystériques », comme M Juppé ose le prétendre dans Sud Ouest ?
    Allons, Mr Juppé, je ne peux pas croire qu’un fervent (récent ?) du développement durable, puisse démontrer un tel mépris affiché à l’égard de milliers de riverains de l’embouchure de l’estuaire de la Gironde et des arguments profonds, économiques, sociaux, écologiques ( et non financiers ) qui constituent le fond de leur réflexion.
    J’attendais tout autre chose d’un homme politique qui a su, jusqu’à présent, présenter une autre image et une autre ambition. J’attendais plus de respect, d’imagination et d’audace pour un développement durable de l’ensemble de l’Estuaire et de l’ensemble de ses riverains, même à 90 kilomètres de Bordeaux…
    Est-ce trop demander ?
    Signé: un enfant du pays royannais ( 67 ans ) qui est né à la lumière du phare de Cordouan et qui tremble de voir arriver de gigantesques et dangereux méthaniers accompagnés des immenses espoirs financiers de ceux qui veulent les promouvoir

  12. Nathalie dit :

    L’hystérie n’est pas là ou M. JUPPE veut bien la voir…Elle est sans doute par contre du côté des lobbies économiques et financier bordelais (Medef, CCI, GPMB…et leurs syndicats vassaux) qui depuis peu s’agitent en tout sens et remue la M…. tant qu’ils le peuvent encore…Tous ces messieurs à triste figure sont loin de chez nous et ne connaissent pas le Verdon, ni notre magnifiques estuaire. Et qui dit estuaires dit deux rives : le mouvement est magnifique et les estuariens sont enfin réunis autour d’un même combat préserver leur patrimoine naturel. Du Médoc je remercie nos voisins d’en face pour leur soutien. Restons tous unis, ils ne passeront pas !P.S : Où le journal S-O a t-il bien pu allé chercher une telle photo du Verdon pour illustrer son article de vendredi ? Je ne reconnais en rien le Verdon ? Manipulation encore – non plus par les mots simplement, cette fois, mais aussi par l’image. Quelle belle preuve d’intégrité journalistique…Nathalie, médocaine et sans doute aussi, selon M. JUPPE, HYSTERIQUE…Ivre de colère, en tout cas

  13. Nous avons reçu ces jours-ci beaucoup de mails de personnes s’indignant de la prise de parole d’Alain Juppé lequel désignait dans un article du Sud-Ouest les opposants au terminal méthanier d’ « hystériques ». Parmi ces mails, nous avons reçu la copie du courrier envoyé par Michel Ragot à Alain Juppé. Nous la publions in extenso car elle correspond exactement à notre état d’esprit. Elle montre de plus qu’au-delà des milliers d’adhérents à « Une Pointe pour Tous », c’est chacun, à titre individuel, qui s’est senti agressé par le propos injurieux du maire de Bordeaux. Pour lire cette lettre, cliquez ici

  14. Un passeur de relai dit :

    un commentaire précédent, au sujet de la sortie de Juppé sur l’hystérie, renvoyait à une analyse de Christian GODIN, Philosophe, maître de conférence en Philosophie.Cette analyse qui provient du site http://agorasoulacenergie.sosblog.fr/ mérite d’être citée entièrement.
    « Hystérique » ? Je ne voudrais pas juger sur le fond d’une affaire que je ne connais pas encore. Simplement m’interroger sur l’adjectif « hystérique » utilisé par M. Alain Juppé, maire de Bordeaux, contre les oppositions critiques au projet de port méthanier dans l’estuaire de la Gironde (Sud-Ouest, 15 juillet 2009).« Hystérique » est un mot qui traîne derrière lui une longue histoire de femmes. Il vient de l’utérus dans lequel, croyaient les Grecs, un animal ou une force s’agitait pour rendre les femmes littéralement folles. La psychanalyse, bien sûr, débarrassera le terme de cette mythologie fantastique, mais confirmera le caractère féminin de la chose. Dans la langue commune, qui ignore que l’hystérie est une forme de névrose, donc produite par le refoulement de désirs sexuels, « hystérique » signifie : qui s’agite au lieu d’agir, et qui crie au lieu de parler. Et il est bien connu que cela est volontiers le fait des femmes… Autant dire que le terme fait fonction d’injure, et non pas de réponse, et encore moins de critique. Maintenant, on pourrait se poser cette question toute simple : comment se fait-il que les projets et les activités nocifs pour la collectivité, qui entraînent des désastres humains sans nombre (exemple connu : une entreprise multinationale s’implante dans le pays, bénéficie de toutes les aides et de tous les avantages puisés dans les fonds publics, en faisant miroiter la perspective des emplois créés, et puis, au bout de quelques années, ferme ses portes, empoche ses billes et s’en va après avoir détruit un paysage et mis sur le pavé des centaines d’employés), comment se fait-il que ce comportement de pirate ne sera jamais qualifié d’hystérique ? Bien au contraire, il bénéficiera d’adjectifs valorisants : « mâle » : « audacieux », « entreprenant », « dynamique », « risqué », « agressif »… Les mots sont toujours les témoins et les symptômes d’une vision des choses. L’hystérie serait-elle toujours du côté de ceux qui avertissent ou déplorent ? Mais étaient-ils hystériques ceux qui il y a 30 ans annonçaient, au milieu des doutes et des railleries, un désastre écologique global ? Et ceux qui, il y a 80 ans, annonçaient la montée du fascisme ? Inversement, ne sont-ils pas de  vrais hystériques ceux qui, en l’absence de pénuries et de besoins avérés, sont prêts à bousiller la terre et l’existence des hommes parce que leur volonté de puissance est sans frein et leurs caprices illimités ? Christian Godin, philosophe.
     

  15. Thomas N dit :

    Il faudrait que l’association demande un droit de réponse dans Sud Ouest à l’aggression verbale de Juppé. Il a vraiment oublié ses beaux discours sur le développement durable. Cela ne doit s’appliquer surement qu’au Québec, mais pas dans l’Estuaire.J’aimerais bien voir ses réactions si on venait lui mettre des cuves de 50m de haut sous ses fenètres à Bordeaux !Toujours droit dans ses bottes et avec un mépris des populations médocaines et charentaises proprement inacceptable !

  16. michel dit :

    Cette fois , c’est clair , je sais réellement pour qui ne pas voter ! Quelle impertinence; de tels propos de la part de quelqu’un se voulant responsable ! Néanmoins , je persiste : …………………NO PASARAN !!!

  17. guittars dit :

    Je viens de voir la publicité faite par le président de la CCI pour l’entreprise américaine qui veut défigurer notre environnement à des fins mercantilles.C’est assez triste de voir un responsable d’une chambre de commerce et d’industrie qui. au lieu de proposer des industries françaises de main d’oeuvre,  favorise un groupe financier américain.La France serait à vendre ?Mais certains, pour des raisons que l’on ignore, le font.

  18. roland dit :

    Un peu de respect , Mr Juppé pour notre président Nicolas Sarkozy que vous traitez maintenant d’hystérique ; il a pourtant essaye de faire de vous un ministre ….du developpement durable (sic!!!!) Heureusement qu’un revers aux legislatives de votre part vous a éloigné de ce « maroquin »pour lequel vous n’etiez pas à la hauteur(les faits nous le prouvent maintenant!!!)

  19. GZZ dit :

    Et si pour le developpement durable Mr Juppé vous faisiez construire un port methanier dans le bassin d’Arcachon face aux residences de vos amis bordelais ???pensez vous pouvoir briguer un nouveau mandat à Bordeaux??? Un hystérique chirurgien habitant à Meschers face au Verdon où vos amis bataves de 4Gas et financiers de Carlyle(Bush Ben Laden et j’en passe)veulent pondre un site Seveso!!Voici le commentaire que je laisse sur le blog de Mr Alain Juppé!!!

  20. VIGNAUD ALAIN dit :

    Monsieur JONKMAN, vos avocats vont vous entrainer dans un combat perdu d’avance mais ils seront les seuls à en tirer un bénéfice à vos dépends. Si vous voulez réagir en responsable économique  engagez vous sur un site déjà aproprié pour votre implantation, vous gagnerez du temps et le retour sur investissement sera plus rapide que sur un site ou n’avez aucune chance de vous implanter. La sagesse est souvent bonne conseillère face à des personnes qui n’ont toujours pas compris que le combat est perdu depuis longtemps.alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>