Nexity : quand le méthanier bloque le développement local

Publié le: 12 juin 2009

Catégorie: Economie

Vues: 1122

Les promoteurs du projet 4Gas aiment à présenter leur projet comme une opportunité économique pour la région. On se rappelle par exemple de l’étude orientée du BRA qui proposait un plaidoyer pour le terminal méthanier. De son côté, UPPT  a dénoncé ce raisonnement fallacieux en publiant notamment un communiqué de presse démontrant la ruine économique que représenterait  l’implantation d’un terminal méthanier. Vous pouvez le relire en cliquant ici.

 

La bataille des chiffres est toujours difficile à appréhender. Chacun peut être accusé de donner les chiffres qui lui conviennent. C’est pourquoi nous rendons publique une lettre envoyée récemment à la Communauté de Communes « Pointe du Médoc » par le promoteur Nexity. Dans cette lettre, le promoteur explique les véritables raisons de la suspension de son projet « Le Hameau de la Presqu’île »…

 

Avant de présenter le contenu de cette lettre, il est important de bien en saisir l’enjeu. « Le Hameau de la Presqu’île » est le programme immobilier qui devait se construire aux abords immédiats de Port Médoc. Si, à ce jour, le port remplit pleinement son rôle « portuaire », il peine par ailleurs, faute d’habitations, à faire vivre les commerçants qui ont choisi de s’y implanter. Le programme immobilier est la pierre angulaire de la réussite de port médoc. Sans ce projet, ce sont plusieurs dizaines d’emplois dans les commerces du port qui sont menacés.

 

« A ce jour, écrit Pierre Vital, Directeur commercial de Nexity, nous avons préparé un dossier commercial complet auprès de nos prospects et des clients du port de plaisance. A ce jour, les retours que nous avons sont les suivants :

- fort intérêt pour le site, situé juste en face du port de plaisance;

- attractivité du prix, considéré comme compétitif, même vis-à-vis de l’ancien dans le secteur;

- crainte du futur port méthanier (4Gas) ;

Ces démarches nous ont permis d’avoir une douzaine de lettre d’intentions d’achat (sur les 78 lots mis en vente) mais, pour 80%, ces intentions d’achat sont soumises à la « non-réalisation » du port méthanier.

Dans ces conditions, et afin de garantir la bonne réussite de la commercialisation, nous avons donc décidé de suspendre notre programme dans l’attente d’avoir levé cette inconnue ».

 

Voici une preuve en acte que le projet de terminal méthanier paralyse l’économie locale et nuit au développement économique. L’attractivité de Port Médoc est fortement entamée, tandis que plusieurs dizaines d’emplois sont menacés. Il ne s’agit pourtant ici que de la partie émergée de l’iceberg tant les témoignages de paralysie, notamment immobilière, affluent  sur les 2 rives de l’estuaire. Qu’attendent nos politiques pour sceller définitivement le sort du projet de terminal méthanier ?

 

Pour lire la lettre de Nexity à la CdC « Pointe du Médoc », cliquez ici.

Article précédent :
Article suivant:

3 commentaires pour Nexity : quand le méthanier bloque le développement local

  1. dufrenois dit :

    Pourquoi ne pas mener jusqu’au bout la logique de l’implantation de tout le site de Port Medoc avec la construction immobilière manquante, en faisant apparaître, à tous les acquéreurs sensibles à la préservation de l’estuaire, que ce serait un argument supplémentaire  pour lutter contre l’implantation du porte méthanier, après tout rien n’empêche de réaliser le projet initial, ça ne ferait qu’accroître le discrédit de 4GAS.Essayons de raisonner dans ce sens : au lieu de faire apparaître que l’implantation d’un port méthanier défavorise la construction de logements autour de Port Medoc, faisons apparaître que la construction de logements, qui est un projet déjà validé, pourra défavoriser l’implantion du port méthanier qui n’a pas encore été accepté.

  2. Michel Rigault dit :

    La clause suspensive de non réalisation du port méthanier avait déjà été évoquée par qq uns d’entre nous lors des réunions d’information de Netixy et tout au long du débat public….Elle avait été balayée  d’un revers méprisant nous accusant de tout mettre en oeuvre pour paralyser les projets de développement de la pointe.On admet enfin aujourd’hui l’impact négatif d’une telle implantation …..Dommage on a déjà perdu 3 années …….Qui va en assumer la responsabilité ?…..

  3. Michel Rigault dit :

    BonjourL’idée qui consisterait à développer un parc immobilier autour de port médoc pour empêcher l’implantation du port méthanier est séduisante….Sauf qu’une insatallation seveso 2 n’est pas soumise comme une simple éolienne à une distance minimum des habitations… seule la notion de risques pourrait être évoquée ( dixit la DRIRE lors du débat public.) Et on voit bien que c’est pour l’instant pas le premier critère retenu dans le blocage du dossier .L’inverse c’est à dire la construction d’habitations  est soumis à une distance minimale de l’installation sevesoC’est la raison pour laquelle « certains » se dépéchaient de vouloir réaliser le projet nexity en balayant d’un revers parfois méprisant voire agressif nos remarques sur notamment l’obtention du permis de construire pour la réalisation de la phase II alors que le port méthanier serait installé…..Que les acquéreurs potentiels exigent une clause suspensive est absolument légitime Que les responsables de nexity l’admettent aujourd’hui il n’est jamais trop tard pour ouvrir les yeux il faut espérer qu’ils ont alerté la CCi sur leurs difficultésMais elle ne surprends personne enfin pas ceux qui depuis 3 ans déjà dénoncent  les dangers du projet méthanier….Mais on a déjà perdu 3 ans!!!!…… et le blocage de nexity n’est qu’une faible illustration des dégats économiques dont certains sont déjà irreversibles.Et je reste volontairement sur ce terrain économique car pour moi l’essentiel et le seul terrain qui vaille rest la protection des hommes et de l’environnement…..    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>