Contribution d’une adhérente : Isabelle Autissier

Publié le: 24 avril 2009

Catégorie: Risques-Environnement

Vues: 1794

L’association a eu le plaisir de recevoir récemment l’adhésion d’Isabelle Autissier. Nous avions rencontré la célèbre navigatrice lors d’une conférence à Bordeaux. Depuis de nombreuses années, Isabelle Autissier utilise sa notoriété au service de la préservation de l’environnement. Actuellement, la navigatrice s’est engagée, à la demande du ministère de l’écologie, dans le « Grenelle de la mer » où elle copréside l’un des 4 groupes de travail consacré aux espaces côtiers. Ces jours-ci, elle a décidé de nous rejoindre dans notre lutte contre le terminal méthanier et pour la préservation de l’estuaire – ce dont nous la remercions sincèrement.

 

Nous lui avons demandé d’écrire un texte afin de le diffuser sur le blog, demande qu’elle a généreusement acceptée. Voici donc sa contribution….

 

« La gravité de la situation de notre planète nous oblige à changer radicalement notre manière de vivre. Par exemple, elle implique que la préservation des milieux soient une priorité car c’est à partir d’eux que se développent toutes les autres activités humaines. Le « service rendu écologique » n’est pas un vain mot mais une réalité. Dans ce cas d’espèce du terminal méthanier, il n’est pas acceptable que l’environnement, la sécurité et même l’emploi des habitants soient pris en otage par des industries quand il n’y a pas de besoin vital. Le développement économique ne doit plus être regardé en terme uniquement financier, c’est de cela que notre planète est en train de mourir. Isabelle Autissier »

 

Pour mieux connaître Isabelle Autissier, rendez-vous sur l’article wikipédia qui lui est consacré (cliquez ici)

 

5 commentaires pour Contribution d’une adhérente : Isabelle Autissier

  1. Jean-Marc Niveau dit :

    Pour compléter l’action d’Isabelle Autissier, ne pourriez-vous contacter Maud Fontenoy (si cela n’a pas déjà été fait), qui intervient très souvent sur France 2 dans l’émission de Michel Drucker « Vivement dimanche » sur des sujets concernant l’environnement, en particulier maritime. Elle pourrait peut-être parler, à une heure de gande écoute nationale, des problèmes environnementaux et humains causés par le projet du port méthanier. Et ça pourrait servir de test sur la prise en considération de ce genre de problème sur la Télévision du Service Public.

  2. Jean BOTTARO dit :

        Si cela n’est pas déjà fait, je pense qu’il faudrait profiter de ce soutien de poids pour faire un article conséquent dans la presse (S-O et JdM) afin de médiatiser au maxi cette adhésion contre ce projet.    Donc publier sa déclaration, mais aussi en profiter pour que nos techniciens de l’environnement et nos « écrivains » développent encore les risques et nos points de vues.    Car je suis comme les dirigeants d’Une Pointe pour Tous » je pense, persuadé qu’il faut sans cesse occuper le terrain médiatique afin de ne pas laisser de temps mort pour que les pro ou même nos « cher » Politique, s’engouffre dans la brèche, sous la pression des loobbing.    Jean BOTTARO -Castelnau de Médoc

  3. OUI – Marins + Pêcheurs + Naturistes + Surfeurs + Plaisanciers + Sportifs,  + Commerçants + Personnels du Tertiaire, de l’Industrie et du monde Agricole, + Personnels de la Fonction Publique, des Collectivités Territoriales et Hospitalières, + Habitants des deux Rives + Touristes et Vacanciers de passage sur nos plages,   + Associations, Ligues, Comités et Fédérations + Parents et Amis + Jeunes ou pas, + Actifs et Retraités, etc. OUI… TOUS, nous devons COMMUNIQUER partout !    Dans le département des LANDES, à Arnaoutchot  lors du 52ème Congrès de la Fédération Française de Naturisme – du 17 au 19 avril – dédié à l’environnement – en assumant un stand Une Pointe Pour Tous – il nous a été plutôt facile de distribuer 200 Plaquettes : Un Rejet Massif Avec mon Interview, le DVD sera en partie diffusé, dans 3 semaines, sur une chaîne récente du mouvement naturiste : http://www.naturisme-tv.com A chacun ses réseaux ! Jacques GARDEY – Président – Club Naturiste des Charentes : 16 + 17 Président : Conseil des Anciens de la Fédération Française de Naturisme.17570 Les Mathes La Palmyre, ce 25 avril 2009.       

  4. Thomas dit :

    Mme Autissier est rédactrice d’une chronique dans le journal Le Monde sur les progrès des travaux du Grenelle de l’Environnement: http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/04/25/il-faut-considerer-le-littoral-comme-un-continuum-et-non-une-mosaique-par-isabelle-autissier_1185375_0.html Peut-etre peut-on lui demander à l’occasion de l’une d’entre elles de souligner l’importance de la préservation de l’Estuaire de la Gironde. Cela donnerait un echo national encore plus fort à cette noble cause.En tout cas merci pour son soutien !

  5. Protégez notre littoralPremière femme à avoir réussi une circumnavigation en compétition, Isabelle est vice-présidente du « Grenelle de la mer ». Excellente occasion pour nous de lui adresser une lettre ouverte.Royan, le 11 mai 2009Chère Isabelle,Loin de nous l’idée de passer , une fois encore vous récrierez-vous, la brosse à reluire pour vanter pour la trois millionnième fois l’extraordinaire attraction que vous exercez sur tous les amoureux de la mer et des océans ( ceux-là il ne faut pas les oublier, tant ils vous ont fait souffrir).Mais votre responsabilité ( tout aussi provisoire qu’elle soit) vous permet d’agir en conscience et en responsabilité face à tous les prédateurs d’un littoral fort convoité.Isabelle, nous attirons votre attention sur l’idée farfelue qui s’est emparée d’énergumènes plus attirés par l’odeur de l’argent que par le service au public.Sous nos fenêtres, de l’autre côté de l’estuaire de la Gironde, le seul encore à peu près préservé d’Europe, une société hollandaise ( cache-sexe d’un fond d’investissement américain dont les administrateurs ont pour noms Bush et Ben Laden) veut , en complicité avec le port de Bordeaux, installer un potentiel lance-flammes géant au Verdon, pour stocker du gaz naturel liquéfié, produit fossile dont la dangerosité n’est plus à démontrer.Isabelle, vous devez savoir aussi que des intérêts exorbitants du droit commun ( comme disent les juristes) sont en jeu. Politiques, évidemment car la politique se niche partout; économiques évidemment, car l’économie gouverne le monde.Permettez-moi de reprendre quelques unes des phrases que vous avez écrites dans le journal « Le Monde » de ce week-end pour étayer notre propos. »Nous avons pris la mauvaise habitude – dites-vous- de ne voir dans le littoral qu’un fournisseur, exportateur de services vers d’autres activités: port et abri, nourricerie halieutique, support de la conchlyliculture, égoût universel, support de l’économie touristique…Nous piochons allègrement dans ce capital géographique et écologique. Il s’y prête de bonne grâce.Mais si nous voulons qu’il continue à supporter la pression, le temps est venu de lui accorder une vie propre. Pour cela, il faut faire rentrer le capital écologique, ses usages, ses services et sa dégradation, dans la comptabilité de nos activités, et savoir en répartir la charge entre usagers, aussi lointains qu’ils soient ».Chère Isabelle, nous ne pouvons qu’applaudir des deux mains une telle profession de foi, mais nous vous demandons aussi de verser au débat -dont vous êtes l’une des plus éminentes responsables – la supplique suivante : Le Grenelle de la mer doit enfin poser la seule véritable question qui nous taraude, qui vous taraude aussi : Quand constituera-t-on en France une véritable politique coordonnée de défense de nos côtes ? PS: tout savoir sur « Le Grenelle de la mer  » et sur Isabelle Autissier.
    http://www.legrenelle-mer.gouv.fr/spip.php
    http://www.medocpourtous.org/article-30612884.htmlLe Kronicoeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>