Menaces et exclusion : est-ce là la politique que le port de Bordeaux entend mettre en oeuvre ?

Publié le: 2 avril 2009

Catégorie: Infos générales

Vues: 736

Le port du Verdon accueillait mercredi 1er avril son premier paquebot de croisière de la saison. Jean-Marie, figure locale de l’animation et par ailleurs membre du CA d’ « Une Pointe pour Tous » devait accueillir les voyageurs. Son rôle était d’accompagner l’arrivée de ces touristes pour que leur escale soit une pleine réussite. Malheureusement, son intervention a été déprogrammée en dernière minute. Certains lui ont fait comprendre qu’il était « personna non grata » sur le port. D’autres adhérents bilingues de l’association qui se proposaient d’accueillir bénévolement les touristes étrangers se sont eux aussi vu refuser l’accès au port. Comme vous le voyez sur la photo, lors de la journée d’escale, des employés du port avaient d’autre part affiché un immense panneau sur lequel on pouvait lire : « Bienvenue à 4GAS – lieu interdit aux anti-méthaniers ».

Les terrains du PAB, propriétés de l’Etat rappelons-le, seraient-ils devenus la propriété privée de quelques excités qui professent à l’encontre de tous ceux qui ne pensent pas comme eux ( et ça fait du monde…) menaces, tracts et intimidations, toujours courageusement anonymes….Qu’en pense la direction du grand port de Bordeaux ?

Encourager la vocation du port en eau profonde pour un projet autre que celui défendu par le PAB serait donc interdit ? Chacun serait bien inspiré de réfléchir à la question suivante : qui bloque le développement du port ? Une association comme « une Pointe pour Tous » qui encourage et impulse un développement respectueux ? Ou une communauté portuaire qui refuserait tout autre projet que le projet méthanier ?

L’escale du « Ventura » et de tous les autres paquebots prévus pour cet été, constitue la preuve en acte qu’un autre développement est possible. Les structures locales doivent s’emparer de ce type d’opportunité pour enclencher des projets de développement. C’est bien ainsi que les élus l’entendent puisqu’il est question d’installer un village temporaire, à chaque escale de paquebot, afin de faire profiter les commerçants locaux de la manne que constitue cet afflux de touristes.

Mais cela, certains le tolèrent mal. Ils ont bien compris qu’entrouvrir la porte à cet autre développement n’est pas compatible avec leur projet de méthanier. En conséquence, ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter la pleine réussite de ce type d’initiatives, comme en témoigne l’anecdote de ce mercredi.

Une petite minorité voudrait, à elle seule, déterminer le développement d’une zone fréquentée par des centaines de milliers de personnes. Cela n’est pas acceptable. Il faut que nous le disions haut et fort. D’autres développements sont possibles et ils doivent être pris en compte.

Et, pour cela, pour faire comprendre au port (et à ses soutiens) qu’il n’est pas un maître face à ses vassaux, rendons-nous nombreux à la manifestation :

samedi 4 avril,

10h30, Place de la Bourse, à BORDEAUX

C’est le moment où jamais de nous faire entendre !

2 commentaires pour Menaces et exclusion : est-ce là la politique que le port de Bordeaux entend mettre en oeuvre ?

  1. Seb dit :

    Ce n’est pas à une poignée de CGTiste de décider du développement de la zone ! Avec les élus, répétons haut et fort ce samedi à Bordeaux que « nous n’en voulons pas » !

  2. guy dit :

    arrêtez les amalgames honteux entre la CGT et la direction du port autonome de bordeaux. ce syndicat comme d’autres se bat pour sauvegarder des emplois et c’est tout à son honneur, surtout en période de crise. Ce sont les actionnaires des fonds de pension et de 4gas qui se goinfrent aujourd’hui et qui doivent être dénoncés. On n’entend pas trop les élus sur ce sujet. Ne nous trompons pas de cible. Bien entendu je soutiens l’association médoc pour tous et je serai avec mes amis au rassemblement bordelais samedi 4 avril. En toute indépendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>