Des distances de sécurité inconciliables !

Publié le: 10 mars 2009

Catégorie: Risques-Environnement

Vues: 918

L’association a pu se procurer les cartes des distances de sécurité retenues sur le terminal méthanier « Dragon LNG » construit par 4Gas à Milford Haven (Pays de Galles). Ce terminal méthanier devrait être opérationnel mi 2009 après 2 ans de retard sur le calendrier initial. Il devrait être le premier terminal méthanier construit par 4Gas et leurs associés à entrer en fonctionnement. Il est d’une taille et d’une technologie comparable à celui que l’on voudrait nous imposer.

Pour ces raisons, les distances de sécurité finalement retenues nous intéressent puisqu’elles correspondent peu ou prou à celles que devraient logiquement proposer 4Gas sur le site du Verdon en cas de construction du terminal méthanier. Quelles sont les distances de sécurité retenues par 4Gas sur le site de Milford Haven ? 4Gas propose une classification des risques en 3 niveaux. Vous pouvez consulter la carte au format pdf en cliquant ici. Sur la carte, le premier cercle (zone IZ) correspond à une zone à haut risque, le cercle intermédiaire (zone MZ) à un risque moyen et le troisième cercle (zone OZ) à un risque faible.

 

Notons qu’aucune zone urbanisée ne se situe à l’intérieur du plus grand cercle (bleu) bien que celui-ci ait un rayon supérieur à 1500 mètres.

Les zones de sécurité n’étant pas parfaitement régulières, la comparaison au site du Verdon ne saurait être qu’approximative. Son objectif n’est que de fournir un comparatif nécessairement grossier. Il convient de toute façon de noter que les distances fournies par 4Gas sur le site de Milford Haven ne sont elles-mêmes données qu’à titre indicatif puisqu’elles sont très probablement sous-évaluées par rapport aux distances de dangerosité réelles.

Ces précautions étant prises, quelle serait la carte de dangerosité au Verdon si l’on appliquait le comparatif ? Pour télécharger la carte au format pdf, cliquez ici.

On remarque une fois de plus que les distances de sécurité sont insuffisantes pour une implantation au Verdon puisque chacune des 3 zones de risque (risque maximal, moyen et faible) empiètent sur des zones urbanisées d’une grande partie du village (comprenant notamment l’école du Verdon). La distance minimale requise à Milford Haven est de 1500 mètres, distance qui semble décidément le minimum acceptable pour ce genre d’installation (ce que nous avions déjà mis en évidence dans de précédents articles sur le blog que vous pouvez relire en cliquant ici.

NB : Afin que chacun puisse juger de la pertinence de la carte proposée, voici la méthodologie que nous avons employée pour analyser les zones de sécurité proposées par 4Gas sur sa carte initiale. Une case du quadrillage correspond à 1000 mètres. Malgré un relief identique sur l’ensemble de la carte, les zones de sécurité ont tendance à être plus importantes au-dessus de l’eau. La zone de sécurité maximale (IZ) évolue dans une distance au site allant de 700 m à 1300 m. On retiendra une moyenne de 1000 mètres. La zone intermédiaire de sécurité (MZ) évolue dans une distance allant de 1000 m à 1500 m. On retiendra une moyenne 1250 mètres. La zone de risques faibles est plus régulière : elle forme presque un cercle parfait d’un rayon de 1500 mètres.

3 commentaires pour Des distances de sécurité inconciliables !

  1. marie-noelle dufrenois dit :

    les distances de sécurité sont-elles valables également sur l’eau par rapport au trafic maritime ?Les arguments contre l’implantation d’un terminal au Verdon sont irréfutables, et au sujet du trafic maritime, quels en sont les inconvénients?Dommage que sur la carte on ne puisse pas évaluer la distance à vol d’oiseau du port de plaisance par rapport au port methanier, je suppose que le port de plaisance souffrira terriblement de cette implantation.

  2. Jean-Marie REILHAC dit :

    Cette carte de dangerosité établie à partir des critères que 4gas applique sur son site de Milford Haven doit être diffusée le plus largement possible : aux élus locaux, aux Verdonnais, à la DRIRE, au Préfet, à la nouvelle directrice du Port de Bordeaux, aux médias sans oublier Thalassa qui semblait s’intéresser à ce funeste projet. Il serait bon pour montrer l’absurdité de ce projet de bien situer l’école du village qui est dans le premier cercle ainsi que le cimetière qui est hors zone de danger !!!!Jean-Marie Reilhac – qui a connu cette école et pas encore ce cimetière !

  3. wibil dit :

    La désinvolture de ces effroyables gaziers quant aux problèmes de sécurité est à nouveau soulignée aujourd’hui dans cet article de la BBC :http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/wales/south_west/7952415.stmayons une pensée émue pour nos « frères de combat » de Milford Haven qui se sont battus et vont manifester lors de l’arrivée du premier méthanier dans leur port , une pensée émue aussi pour toutes les espèces vivantes locales qui vont voir la température de leur eau radicalement changer et recevoir des distributions d’eau de javel au point de s’en coucher le ventre en l’air quel désastre, bon courage à Safe Haven pour continuer à veiller les moindres incidents et tenter d’arrêter cette machine de mort.Fasse le ciel qu’Une Pointe Pour Tous soit victorieuse et que notre estuaire soit définitivement épargné!mais aujourd’hui, je vais partager le deuil de toute une population victime de la machine à dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>