Le méthane, ce puissant gaz à effet de serre

Publié le: 26 décembre 2008

Catégorie: Risques-Environnement

Vues: 1091

Les défenseurs des terminaux méthaniers avancent comme argument en leur faveur qu’il est préférable, pour satisfaire nos besoins énergétiques et lutter contre le réchauffement climatique, de s’approvisionner en GNL (gaz naturel liquéfié) plutôt qu’en pétrole. A plusieurs reprises, nous avons évoqué ce fait : le méthane est un très puissant gaz à effet de serre.

 


La très sérieuse revue « Alternatives économiques », dans son numéro de décembre 2008, nous donne raison : « 
en vingt ans, un kg de méthane (CH4) produit dans l’atmosphère 62 fois plus d’effet de serre qu’un kg de dioxyde de carbone (CO2), d’où l’intérêt de combattre ces émissions ». Le magazine note que les sources de production de méthane sont diverses : production d’énergie, déchets, culture du riz ou bien encore élevage bovin. Mais ces sources ne peuvent pas toutes aussi facilement être réduites. « Selon l’ONG global Chance, le potentiel de réduction des émissions de méthane à l’horizon de 20 ans est de l’ordre de 30% » précise le journaliste.

Multiplier les terminaux méthaniers, c’est donc multiplier l’une des causes importantes du réchauffement climatique. « Pourtant », reprend le journaliste, « le mot ne figure pas dans les textes du Grenelle de l’environnement et aucune mesure n’est prévue dans le paquet énergie climat de l’Union européenne ».

A nous de relayer ce message : la reconduction de l’utilisation des énergies fossiles, dont le méthane, nous amène droit dans le mur.

Pour en savoir plus, vous pouvez relire les articles déjà parus sur ce blog :

- article du 17 mars, cliquez ici
- article du 5 mai, cliquez ici
Ou visiter le site de l’ONG Global Chance à l’adresse ci-dessous :

www.globalchance.org/spip.php?article83

3 commentaires pour Le méthane, ce puissant gaz à effet de serre

  1. lili33 dit :

    Il y a urgence à limiter les rejets de méthane pour éviter la libération encore plus massive de ce gaz… un dangereux cercle vicieux.Dans un article « la bombe à retardement du méthane est enclenchée », des scientifiques estiment « que le gaz méthane contenu dans d’énormes gisements sous-marins en Arctique s’échappe vers la surface en raison du réchauffement et de la disparition des glaces. »http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2200A lire aussi de toute urgence !

  2. Peraudeau dit :

    C’est à Sarkozy et à son gouvernement de régler ce problème avec ses soi-disant ECOLO.Maxou 

  3. francis rey dit :

    J’adore les chiffres, surtout ceux des écologistes, car ils ne peuvent être que vrais ou faux. Les votres sont faux.Dans l’atmosphère il y a une — énorme—  quantité de CO²:0,65 gramme par mètre cube.  donc pour 1283 grammes d’air .Il y a 1000 fois moins de méthane.Allez donc à la pèche dans le bassin des Tuileries, vous en tirerez une fortune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>