Aire marine protégée : encore quelques jours pour signer la pétition

Publié le: 11 décembre 2008

Catégorie: Risques-Environnement

Vues: 623

Voilà bientôt 1 an que le collectif « Une Pointe pour Tous » a lancé la pétition pour la création d’une aire marine protégée dans l’estuaire de la Gironde. Cette pétition arrive à son terme en fin d’année. Elle a déjà réuni près de 10 000 signataires. Il reste encore quelques jours pour les retardataires.

Aussi, nous vous demandons de bien vouloir faire circuler l’information sachant que la pétition est accessible en cliquant sur la bannière ci-dessous (ou en se rendant sur le site de l’association www.medocpourtous.org)


Une aire marine protégée, n’empêche pas, rappelons-le, l’implantation d’un terminal méthanier. C’est ce que rappelait le député Jérôme Bignon lors de la réunion organisée lundi 8 décembre à Lesparre à laquelle l’association était conviée. « C
e n’est pas parce qu’on va implanter un parc marin qu’il ne pourra pas y avoir de terminal méthanier » a-t-il lancé. Qui plus est, selon le président de l’agence des aires marines protégées, la préservation et le développement de l’estuaire sont en soi des motifs suffisamment forts. L’aire marine ne doit pas apparaître comme un contre projet. Car elle est un projet en soi.

Une aire marine protégée n’empêche pas tout développement économique. Son objet n’est pas la sanctuarisation d’un site mais bien la recherche d’ un développement harmonieux. C’est aussi en cela qu’elle est un vraie projet. Elle est dotée de financements étatiques qui ne grèvent pas les budgets des collectivités. En même temps, elle génère une activité économique et de l’emploi.

Cependant, le député a aussi ajouté que si « l’activité économique n’y est pas interdite [c’est] à condition qu’elle ne fragilise pas le milieu protégé. ». C’est en ce sens là que l’aire marine peut aider à lutter contre le développement sur l’estuaire de projets de type SEVESO 2, dangereux et polluants.

Le député Bignon finissait son intervention sur la nécessité que les élus et les populations locales adhèrent au projet. Avec la pétition que nous leur remettrons, nous montrerons la volonté des populations de recevoir ce nouvel outil. Alors, signons nombreux dans les jours qui viennent cette pétition.

Un commentaire pour Aire marine protégée : encore quelques jours pour signer la pétition

  1. consenti dit :

    Je trouve ainsi que l’ensemble de la population de la région, que cet espace qu’est l’estuaire, n’a rien à attendre de positif, d’un terminal méthanier dans un environement essentiellement tourné vers le tourisme.A revoir la copie, ou encore mieux (abandonner le projet)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>