Terminal méthanier : une « non recevabilité » qui fait parler

Publié le: 8 décembre 2008

Catégorie: Infos générales

Vues: 1017

Alors oui, bien sûr, le dossier méthanier n’est malheureusement pas encore enterré. On connaît la chanson : la préfecture a déclaré le dossier irrecevable en l’ « état »…Qu’à cela ne tienne, 4gas persiste et annonce qu’il poursuivra en effectuant des modifications ! Alors, nous poursuivons aussi plus armés et motivés que jamais pour faire échouer ce mauvais projet.

L’annonce préfectorale a fait mouche. Des dizaines de médias ont repris l’information à la suite des agences de presse comme l’AFP ou encore Reuters. La presse écrite s’est largement fait l’écho de la nouvelle selon des analyses différentes allant de l’annonce d’une simple prise de retard (article du JDD sous le titre « Gironde : le terminal méthanier devra attendre ») à l’annonce catégorique : « le port de Verdon-sur-Mer n’aura pas son terminal méthanier » (parismatch.com).

Alors, répétons-le : non, le projet de terminal n’est pas abandonné. Mais si 4gas persévère, il doit s’attendre à recevoir une hostilité sans cesse grandissante. Les autorités préfectorales ne se sont pas simplement positionnées sur la question de la bande des 100 mètres (loi littoral). Daniel Fauvre, de la DRIRE, a précisé que le dossier était insuffisant dans bien d’autres domaines : environnement, sécurité etc..

Notre combat reçoit de plus en plus l’écoute des médias et de nombreux politiques ne cessent de renouveler leur soutien. Comme le notait Sud-Ouest, « l’opposition est largement majoritaire » (supplément « Sud-Ouest éco » du 04/12/08), c’est peu de le dire…

Au niveau des parlementaires médocains l’annonce préfectorale a entraîné de nouvelles prises de parole, rapportées dans un encart intitulé « l’hostilité des parlementaires » du quotidien Sud-Ouest en date du jeudi 4 décembre (édition Médoc). La députée Pascale Got a réitéré sa demande d’un autre développement pour le Nord Médoc : « L’abandon justifié de ce projet ne doit pas être l’abandon du territoire. Il est urgent que le gouvernement s’engage, en concertation avec les acteurs locaux, sur d’autres propositions de projets porteurs d’emplois et compatibles avec la valorisation du patrimoine environnemental. ».

Le sénateur-maire Xavier Pintat insiste sur les insuffisances du dossier en rappelant que la Communauté de Communes Pointe du Médoc n’avait pas trouvé de réponses aux 50 questions posées lors du débat public. Il poursuit ensuite. « après le Grenelle de l’Environnement, un tel projet a-t-il encore sa place ? Pour des raisons géostratégiques en rapport avec l’énergie, on ne doit pas faire les choses au détriment de la région et de l’avis de ses habitants. Ce projet est un non-sens écologique et économique. Il y a bien d’autres choses à faire sur ce territoire. »

Le combat continue …

5 commentaires pour Terminal méthanier : une « non recevabilité » qui fait parler

  1. klett dit :

    Cela suffit maintenant messieurs et mesdames les politiques de « haut vol! » ! mensonges tromperies, le pouvoir que vous détenez est celui du PEUPLE. Vous êtes finalement bien pire que nos anciens monarques, vous les énarques ! Relisez donc Euripide, Aristophane qui en leur temps dénonçaient les démagogues. Vous n’avez rien à envier à ces usurpateurs de démocratie !SI VOUS VOULEZ VRAIMENT ARRÊTER LE PROJET VOUS EN AVEZ LES MOYENS ET TRES VITE !Pauvre France et dommage que ceux qui ont encore quelque compétence et abnégation soit ensevelis par les « pachas » !La colère gronde et vous ne l’entendez même pas ! 

  2. FERRAND dit :

    Ce message pour soutenir votre action, encore et toujours!!!!!Ce qui me consterne, c’est que notre vigilence doit toujours être en éveil, cela dans les domaines les plus divers.J e suis également consterné par le manque de réactions de nos concitoyens.Ce ne sont plus des couleuvres que nous avalons, mais des boas et nous restons sans réactions!!DESOLANT!!et grave pour nos enfants et petits-enfants§ J FERRAND

  3. Marianne dit :

    Oui ! « le combat continue »… plus déterminé, plus farouche que jamais ! Nous sommes prêts pour répondre à toute éventualité, toute décision, et il est bon que tous et toutes nous le sachions, et soyons à disposition, chacun, chacune à notre niveau, pour aller plus loin si c’est nécessaire.Notre engagement est sans faille, et nous ne reculerons pas. Merci de cette solidarité. Merci de défendre notre Région et l’Estuaire, et tout simplement, le futur des générations qui succèdent. La Terre n’est pas la propriété de quelques nantis, nous en sommes responsables et, qu’elles que soient les générations, nous lui somms redevables de la VIE.  

  4. bey dit :

    Nous refusons ce projet et ses concepteurs nous sommes d’içi et c’est à nous médocains de choisir ce qui est bon pour le médoc.
    Notre vie se passe autour de ce majestueux fleuve que nous aimons et qui est déjà bien malade des pollutions du passé.
    4Gas est un projet rétrograde que nous combatrons au nom de notre volonté citoyenne car l’Etat c’est Nous.

  5. molecule dit :

    On parle toujours d’écologie, on vote des lois, on prend de bonnes décision, mais dès que ça rapporte du fric à des financiers véreux, on oublie toutes les bonnes résolutions. Laissez donc des régions empoisonnées à vos enfants et condamnez leur avenir. Et d’abord, qui voudra de l’âme des pollueurs? Le paradis est trop propre pour ces ordures d’empoisonneurs. Je sais, je ne suis pas content, mais à part leur mettre la tête dans leur merde, que proposer d’autres? Nous avons des lois qui rassure d’un côté et des décisions qui condamnent de l’autre, la justice compte les points et la destruction de la planète continue. Finalement, quand on parle de conquête spatiale, de colonisations de planètes, on veut reproduire ailleurs ce qu’on a fait de la notre. J’espère sincèrement, qu’on n’aura pas pas l’occasion de polluer l’espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>