D. Bussereau : « On peut trouver des solutions pour le port du Verdon (…) mais pas ce projet industriel »

Publié le: 1 octobre 2008

Catégorie: Infos générales

Vues: 753

Lundi 29 septembre se tenait à Bordeaux une réunion réunissant les différentes collectivités concernées par la ligne grande vitesse (LGV) Paris-Bordeaux. Depuis quelques temps, ce dossier fait l’actualité autour des questions de répartition des budgets entre collectivités. L’instigateur de la rencontre, Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat aux transports était l’invité du journal de 19 heures de France 3 Aquitaine. A la fin de son interview, le journaliste a redemandé à Dominique Bussereau, sa position sur le projet de terminal méthanier.

Vous pouvez visionner la vidéo durant quelques jours sur le site internet de France 3 Aquitaine. Pour cela, suivez le lien ci-dessous, sélectionnez l’édition du lundi 29 du JT de France 3. L’extrait en question se trouve à 7 min. 35 sec. du début de l’émission :
http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b33a_1920&video_number=0

Voici ci-dessous le texte retranscrit de cette interview.

Journaliste :
Je m’adresse à l’élu charentais. Vous êtes concerné par l’installation de cuves de gaz sur la pointe du Verdon. Où en est ce projet du point de vue de l’Etat cette fois ci ? Jean-Louis borloo semblait dire aux opposants à ce projet que finalement ça ne se ferait pas.

D. Bussereau
: Ecoutez, l’Etat considère ce projet avec beaucoup de craintes et peu de sympathie parce que vous savez que nous avons fait depuis des années, tous, des efforts….On parlait tout à l’heure, dans vos titres, du retour de l’esturgeon…..- pour que cet estuaire de la Gironde soit un estuaire naturel, défendu, de tourisme vert, d’éco-tourisme, etc. et aller flanquer une installation seveso à l’entrée de l’estuaire de la gironde, franchement c’est une folie.

Journaliste
: donc ça ne se fera pas…

D. Bussereau :
donc, en tant que ministre chargé des ports, je crois beaucoup à l’avenir du port de Bordeaux, je crois qu’on peut trouver des solutions pour le port du Verdon, pour développer de l’emploi au Verdon, mais pas ce projet industriel. Le gouvernement ne le regarde pas avec sympathie.

Journalist
e : Dominique Bussereau, merci. Je rappelle que vous êtes le secrétaire d’Etat aux Transports et, on le disait, également, élu des Charentes-Maritimes.

2 commentaires pour D. Bussereau : « On peut trouver des solutions pour le port du Verdon (…) mais pas ce projet industriel »

  1. jacques.roy dit :

    encore un journaliste qui confond les charentes (16) et (17) et que le rédacteur en chef de FR3 a été incapable de remettre à sa place en lui rappelant que royan était en face (8km) du Verdon; permettez-moi donc de vous rappeller que le découpage départemental énumère-la charente (16) la préfecture étant située à Angoulème, environ 100km du projet de port méthanier,-la charente maritime (17) préfecture à La Rochelle , environ 8O km du projet de port méthanier- et que Mr Bussereau est député , élu de Royan sud, environ 7 km du projet de port méthanier

  2. jean33 dit :

    je me rejouie des informations délivrées pendant l’interview de Mr Bussereau à titre de secrétaire d’état aux transports, cependant je pense qu’il ne faut pas se réjouir trop vite et baisser notre garde ainsi que la mobilisation, en effet il n’est pas suffisant mais seulement encourageant que « le gouvernement ne regarde pas le dossier avec sympathie », car il s’agit maintenant que le gouvernement s’oppose contraitement au projet, le prefet et sous prefet de Lesparre ayant la charge d’aménager le territoire et veiller à la protection de l’environnement, ainsi ils peuvent agir pour annuler ce projet en rendant un avis défaroble à la demande de 4GAS.  Enfin ces derniers dans leur role sont responsables de la mise en œuvre sur le territoire de l’ensemble des politiques définies par le Gouvernement, je crois que Mr Bussereau a été clair en la matiére, et je le félicite.Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>