Préoccupations de santé publique en rapport au projet 4gas

Publié le: 14 septembre 2008

Catégorie: Risques-Environnement

Vues: 1229

La lecture du dossier 4GAS, sur la construction d’un terminal méthanier au VERDON, nous amène à nous poser des questions sur la présentation quasi-idyllique qui nous est fournie soit par des données chiffrées avec des unités incompréhensibles par « monsieur tout le monde », soit par des données tout simplement non chiffrées concernant les divers rejets dans l’ atmosphère : pendant la construction et pendant l’ exploitation

1) pour la nuisance sonore

Selon l’OMS, un bruit supérieur à 50 dB en continue est néfaste pour la santé ( rue calme). Tout projet ne devrait pas ajouter plus de 3 dB la nuit et 5 dB le jour au bruit initial ambiant.

Conséquences 
: perturbation du sommeil, diverses réactions physiologiques et psychologiques pouvant affecter d’ autres systèmes que le système auditif, les messages acoustiques atteignent indirectement d’autres centres nerveux et entraînent des réactions au niveau d’ autres fonctions biologiques ou physiologiques, cela peut entraîner de la somnolence diurne, de la fatigabilité, une baisse de performance au travail, des difficultés de mémoire, des problèmes de concentration, stress., hypertension

Les connaissances scientifiques actuelles sont en plein développement et laissent suspecter d’ autres effets du bruit comme ceux sur le système endocrinien, sur le système immunitaire, sur la consommation de médicaments, sur les risques accrus d’ accidents domestiques ou encore sur la santé mentale (s
ource : 25/01/07, agence de la santé et des services du Québec).

Il faut aussi différencier le bruit continu et les bruits intermittents répétitifs tout aussi nocif pour la santé.
A titre d’ exemples : la zone de fatigue est comprise entre 75 et 85 dB et la zone de danger entre 90 et 140dB.

Zone de fatigue
 :
75 dB : tondeuse à gazon à 10 m
77 dB : Peugeot 405 essence
80 dB :hall de gare/ séance de cinéma, intérieur d’ un airbus
84 dB : voiture sur autoroute à 10 m
85 dB : ronflement

Zone de danger
 :
90 dB : atelier de mécanique/ poids lourd sur autoroute à 10 mètres / répétition groupe rock ( niveau raisonnable)
95 dB : cantine scolaire ; rue avec un trafic intense
100 dB : moto avec pot trafiqué ; marteau piqueur à 5 mètres ; niveau max. pour les baladeurs
110 dB : train passant dans une gare, concert, discothèque
120 dB : avion au décollage, formule 1
130 dB : marteau pilon
140 dB : turboréacteur au banc d’ essai, détonation de fusil d’assaut

2) pour la qualité de l’ air


- pendant la phase de construction :
Les véhicules en activité sur le chantier(113 véhicules dont 28 P.L /jour et 85 V.L/jour selon l’estimation de 4GAS) constitueraient la principale source d’émissions atmosphériques.
La circulation des équipements et des travaux de préparation de site soulèveraient des quantités appréciables de poussières susceptibles d’ accroître les taux de particules fines présentes dans l’air(poussières, monoxyde de Carbone, particules fines).

Conséquences :
Ces particules ont une toxicité variable selon leur grosseur, leur forme, leur composition chimiques ; plus dangereuses si plus petites (très fines : 2.5g)
- effets à court terme :toux, augmentation des sécrétions ; difficultés à respirer
- effets à long terme : augmentation des décès par maladie cardiaque et pulmonaire, diminution des fonctions pulmonaires, augmentation du risque du cancer des poumons et développement des poumons affectés chez les enfants

- pendant la phase d’ exploitation
 
Le fonctionnement d’ un terminal méthanier peut engendrer une pollution équivalente au rejet en CO2 de 40 000 à 70 000 véhicules/an suivant l’ installation et le volume de GNL
transformé. Les principaux contaminant émis comprennent le NO2 (transformation de l’oxyde d’azote au contact de l’ ozone), le SO2( bioxyde de Soufre ) le CO (monoxyde de Carbone) et les poussières de PM10.

Conséquences - effets à court terme : toux, augmentation de l’ asthme
                              – effets à long terme : augmentation possible des affections cardiopulmonaires

NB : les qualités de l’air sont fluctuantes de part les conditions atmosphériques, en cas de brume notamment la qualité de l’ air est moins bonne que part temps clair par exemple .

3) Impact de la luminosité( non dévoilé par 4GAS)

(Cet éclairage sera de toute évidence très important afin de mettre le site en sécurité pour des interventions rapides en cas d’ accident ou d’ intrusion)

Les études menées à ce jour démontrent que l’éclairage artificiel peut affecter les rythmes biologiques de l’ humain en agissant sur les horloges internes et certains processus hormonaux. La lumière intrusive( lumière qui entre dans une maison)correspond à la lumière qui éclaire au-delà de ce qui est nécessaire, en dehors des limites de propriété

Conséquences :
peut affecter la quiétude tant à l’ intérieur qu’ à l’ extérieur des maisons .Les spécialistes reconnaissent l’ importance d’ avoir une nuit de sommeil dans la plus grande noirceur possible, plusieurs hormones et cellules du système immunitaire fonctionnant avec la noirceur. La pollution lumineuse peut affecter les qualités de vie en troublant le sommeil et en augmentant le stress.

Source d’ étude :
http://www.rrsss12.gouv.qc.ca/documents/DSPE-ArbSi.Avisdesantepub.pdf( Canada)

7 commentaires pour Préoccupations de santé publique en rapport au projet 4gas

  1. maberlou dit :

    A-t-on des informations sur le parcours emprunté par les camions qui approvisionneront le chantier? Si ces camions arrivent par Royan et le bac, ils vont être obligé de traverser la ville. Cela représenterait alors une nuisance concidérable pour les habitants de Royan.

  2. alain Vignaud dit :

    Qualité de l’EAU : du CHLORE ajouté à de l’eau SALEE à des conséquences graves sur les gens allergiques  au CHLORE. C’est pour celà que l’on ne rajoute jamais de CHLORE dans une piscine d’eau salée.Imaginons les effets de ces rejets  dans l’estuaire dont nous ne controlons ni les courants ni les marées.

  3. FRASSIN Jean-François dit :

    A la lecture de cet article, raison de plus pour maintenir la pression contre ce funeste projet sous les formes les plus appropriées.Pourquoi ne pas envisager d’ici la fin 2008 une nouvelle grande manifestation à Bordeaux sur la place des Quinconces par exemple ? en invitant bien sur Monsieur Alain JUPPE …..JEF

  4. Jean BOTTARO dit :

       Pour la qualité de l’air, je suis heureux de constater que certaines personnes opposées au terminal méthaniers ont bien réalisé l’enjeu écologique qu’impliquerait simplement la période de construction du terminal !    Par contre je n’ai aucune réponse de responsable de l’Asso à mes messages passé dans mes différents commentaires ainsi que par l’intermédiaire du Modérateur du site, au sujet de la position officielle de l’Asso au sujet du Projet de Plateforme Géovia au Verdon (et maintenant sur le Secteur de Castelnau).    En effet, il faut savoir que si ce projet est pour l’instant dirigé vers Bassens, il me semble que « par principe de précautions », nous nous devons tous de prendre position en nous expriment publiquement afin qu’il n’y ait pas de qui propos.    Jean-Marie ANDREUX, dans son excellent article dans le JdM du 24/10/08, proposait un Grenelle du Médoc, et donc que toutes les CDC (donc toutes les communes du Médoc) se concertent avant de se prononcer sur des gros dossiers qui touchent tous les Médocains.    Et il me semble que les 150 Camions de 44 Tonnes annoncés par jour sur notre RD1215, vont polluer encore bien plus longtemps que le temps de construction du Terminal !
        Alors Mesdames et Messieurs du CA de « Une Pointe pour Tous », n’ayez pas deux langages au sujet de la pollution, car elle ne s’arrêtera pas aux frontières du nord Médoc : prononcez vous contre ces grands projets de plateforme qui n’apporteront que pollution à notre Médoc, et un peu d’argent pour quelques communes seulement !    En restant silencieux sur ces Projets de Géovia au Verdon et sur Castelnau, vous risquez de laisser penser que vous y êtes favorables !!!Jean BOTTARO – Castelnau de Médoc
     

  5. Jean dit :

    Monsieur Bottaro,Que Geovia ne soit pas en soi une bonne chose, sans doute. Sant doute que ce projet nuirait à l’environnement mais c’est sans commune mesure avec la dangerosité d’un terminal méthanier. Si vous avez suivi, comme moi, l’actualité, le projet tombe de toute façon à l’eau. alors je me demande ce que vous avez à vous en prendre à l’association et à son CA. Il y a suffisament de pain sur la planche avec les alliés de 4gas. Votre commentaire est malvenu. Jean, un adhérent de la première heure

  6. Ph LUCET dit :

    Monsieur BOTTARO, comme nous en avons déjà longuement parlé au téléphone, je ferai court : l’association Une Pointe pour tous  met toutes ses forces actuellement, et à plusieurs niveaux, pour que le projet méthanier ne soit plus très bientôt qu’un (très) mauvais souvenir. Nous restons bien sûr attentifs à toutes les autres hypothèses de développement sur l’estuaire, sur lesquelles nous nous prononcerons en temps venu, après, d’une part confirmation de la simple « faisabilité » préalable de chaque projet, d’autre part réflexion sérieuse et discussion au sein de notre collectif dans sa diversité ( 5400  adhérents des deux rives rappelons-le) et dans le respect de ses règles de fonctionnement, et ce sans précipitation excessive.Ph. LUCET secrétaire général du collectif

  7. Monique Chéruette dit :

    Monsieur Bottraro Bonjour,Vous avez raison dans le sens où la protection de l’environnement est une affaire de tous et de tous les jours. Là où votre commentaire est un beaucoup moins compréhensible c’est votre appel aux membres du CA d’UPPT … Il me semblait que nos actions, notre motivation, nos engagements étaient clairs…. Nous nous devons de rester concentrés sur nos actions contre le projet l’implantation de ce terminal et contre l’installation du gazoduc qui traversera le Médoc.De plus, nous faisons appel à tous les volontaires à chaque organisation de manifestation, et vos compétenses seront les bienvenues.Cordialement,Monique Chéruette membre du CA, Communication/Logistique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>