Rassemblement à royan : 2500 manifestants

Publié le: 11 septembre 2008

Catégorie: Réunions-Manifestations

Vues: 886

 

Opération réussie ! L’association organisait dimanche un rassemblement dans l’objectif de sensibiliser les médias de même que les politiques réunis nombreux à Royan dans le cadre du campus des jeunes populaires (congrès UMP). Le rassemblement a été une réussite puisque ce sont réunis entre 2000 et 2500 manifestants. Comme le notait un journaliste : la mobilisation ne faiblit pas, bien au contraire.

Dans la matinée, une délégation de l’association rencontrait Jean-Louis Borloo, ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire ainsi que le secrétaire d’Etat aux transports, Dominique Bussereau. Comme le titrait le journal Sud-Ouest, au lendemain de la rencontre, les membres de la délégation se sont sentis «  rassurés mais [restent] vigilants ». Pour Jean-Louis Borloo, dans ce dossier, « les indicateurs sont tous au rouge ».Le ministre ne rejette pas cette énergie. Il précise : « comme ministre en charge de l’énergie, je suis favorable au développement du gaz. Mais cela ne peut se faire que dans le respect absolu de l’environnement ». Or, comme l’a noté le ministre dans une interview à la radio France Bleu Gironde, « On est sur l’un des plus beaux estuaires d’Europe, on vient de signer un arrêté interministériel pour faire une aire marine protégée (…) on est sur une partie du littoral français, dans une logique de reconquête du littoral (…) L’ensemble des critères que d’ailleurs la nouvelle loi Grenelle -que l’on a voulue- impose, c’est de démontrer qu’il n’y a pas de préjudice à l’environnement, à la biodiversité. Donc il ne semble pas que les critères soient réunis. » Au-delà des questions environnementales, J.-L. Borloo a de plus affirmé, à propos d’une installation sur le site du Verdon, qu’ « en tant que ministre de l’énergie, je n’y vois pas d’intérêt majeur ».

Pendant ce temps là, sur la plage de la Grande Conche, le rassemblement prenait forme. Nous avons tout d’abord formé, à l’aide d’une chaine humaine et de lettres, un message à l’attention du gouvernement (voir photo en cliquant ici ):

« MESDAMES ET MESSIEURS LES MINISTRES,
REFUSEZ AVEC NOUS
L’IMPLANTATION DE CE PORT METHANIER,
INUTILE ET DANGEREUX,
AU VERDON SUR MER AIDEZ-NOUS ! »


En simultanée, une cuve d’un diamètre de 84 mètres était symbolisée sur la plage. Cette représentation de cuve, de la taille de celles que voudrait implanter l’industriel, permettait à chacun de percevoir ce que signifie vraiment, dans le paysage, un tel ouvrage de béton. Entre la cuve, les stands, et le message au gouvernement, ce sont près de 2500 personnes qui étaient mobilisées. Il en manquait pourtant quelques-uns. Le bac au départ du Verdon ne contenant que 600 places, un certain nombre de girondins ont dû rester à quais comme en atteste cette photo (cliquez ici
envoyée par un adhérent.

Ce fut ensuite l’heure du compte-rendu par la délégation de la rencontre avec le gouvernement. Jean-Louis Borloo semble avoir entendu nos arguments. Il reste cependant, comme le note le journal Sud-Ouest, sur des propos rassurants mais aussi légalistes. La procédure doit se poursuivre et l’Etat ne peut intervenir trop tôt. M. Borloo a précisé sa pensée dans l’interview à France Bleu Gironde : « Il faut simplement respecter les procédures, ce qu’on fait là (…) On va vraiment tout faire pour accélérer parce que c’est vrai qu’il y a d’autres projets de valorisation. Donc on va voir avec Dominique Bussereau, un, comment on peut accélérer et, deux, par ailleurs, trouver une forme de préservation définitive par, peut-être le conservatoire du littoral qui a son siège dans le département…Donc, voilà, on prend vraiment le truc en main parce que c’est vrai qu’il faut accélérer. »

S’il y a lieu de constater les avancées importantes de cette rencontre, il ne faut surtout pas se démobiliser. Ce serait le pire risque pour notre combat. Comme le notait le secrétaire du collectif, nous resterons mobilisés jusqu’au retrait définitif du dossier.

A VOIR :
- reportage france 3 : dans la rubrique lien, rendez-vous sur le site de France 3 qui propose, en vidéo, un reportage sur le rassemblement
- album photo : retrouvez des photos du rassemblement dans l’album photo du blog

3 commentaires pour Rassemblement à royan : 2500 manifestants

  1. peronneau patrick dit :

    très bonne piste pour le conservatoir. un état des lieux sur la faune et le flore serai peut- être le bien venuetous pour une pointe de l’avenir durable

  2. alain Vignaud dit :

    Soyons OPTIMISTES tout en restant VIGILANT celà évitera beaucoup de rumeurs qui n’arrivent que par les pessimistes.La Démocratie dans ce projet fontionne très bien et nous pouvons nous en réjouir. Que 4gaz comprenne que l’on achète pas la Démocratie et qu’il faut la respecter.Alain

  3. DE PECKER Jean-Louis dit :

    Monsieur Didier Quentin n’exerce t’il pas des fonctions au conservatoire de l’espace litoral et des rivages lacustres ? Cette institution n’a telle pas un droit de préemption sur certain espace remarquable comme les rivages de l’estuaire ? Une grande partie de l’espace litoral du coté de la grande cote appartient au C.E.L. pourquoi pas de l’autre coté de l’estuaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>