Ne nous laissons pas piéger

Publié le: 14 mars 2008

Catégorie: Brèves

Vues: 704

Beaucoup d’entre vous ont été contactés par une société de lobbying, PA Europe, basée à Bruxelles, qui souhaite avoir un échange avec vous, “acteur important”, pour participer à un entretien ou une réunion de “brain storming”, afin d’examiner comment vous souhaitez que le projet de terminal méthanier de 4Gas soit aménagé pour répondre à vos attentes.
PA Europe essaie de programmer une série de réunions au Verdon le lundi 17 et mardi 18 mars soit dans les deux jours qui suivront les élections.

L’objectif de la société PA Europe, est de contacter le maximum de personnes et associations sur la Pointe du Médoc. Ne vous laissez pas pièger, elle pourrait utiliser ensuite toute rencontre, discussion, échanges, même personnels et informels, ou toute présence à une réunion, même en tant qu’observateur, pour faire état, en appui à la stratégie de com de 4GAS, de la concertation positive engagée par l’investisseur avec les tous les acteurs locaux, y inclus les opposants au projet de terminal méthanier, en vue de l’aménager.

La société PA-Europe se présente elle-même comme un groupe de lobbying.           

« PA  Europe is a government relations and public affairs group providing  political and communication strategy development and implementation,  political intelligence and lobbying ».(Extrait du site de PA Europe : www.pa-europe.com)

Nous vous joignons ci-dessous la réponse à leur demande de rendez-vous que nous leur avons faite.

« Madame,
En réponse à  votre mail du 12 mars, je vous confirme les termes d’un récent entretien  téléphonique, a savoir que nous n’avons pas l’intention de vous rencontrer,  votre société étant engagée dans un pur travail de lobbying pour le compte de  la société 4GAS.
Lors du débat  public, notre association a clairement exprimé sa position concernant le  projet de terminal méthanier de la société 4Gas au Verdon sur mer. Vous  trouverez dans notre cahier d’acteur l’ensemble des raisons pour lesquelles  nous estimons qu’un tel projet n’a en aucune façon sa place à la Pointe du  médoc.
Il est évident que nous ne vous autorisons pas à faire état de  quelque forme de concertation et d’échange entre votre société et notre  association.

Avec nos salutations distinguées,
Ph. LUCET  secrétaire général du collectif « Une Pointe pour tous »
 »

Un commentaire pour Ne nous laissons pas piéger

  1. thomas N dit :

    S’ils commencent à s’attaquer aux responsables associatifs, c’est inquiétant, car je n’ose pas imaginer l’opération de grande ampleur qu’ils doivent être en train de mener avec les politiques !Est-ce que l’association compte informer les élus opposés au projet ( comme Ms Quentin et Pintat) pour leur demander de faire cesser cette opération ?Est-ce symptomatique d’une peur de l’échec de le projet ( j’appelle de tous mes voeux) ou d’un regain d’activisme pour faire le forcing ?Dans la foulée il y a un article intéressant sur le Monde qui parle des déboires finaciers du fond Carlyle ( 14 Md d’euros de pertes)http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/03/13/le-fonds-d-investissement-carlyle-capital-au-bord-de-la-faillite_1022736_3234.html#ens_id=893669Ont-ils encore les fonds ? ou vont-ils compter sur ce projet délirant pour éponger leurs pertes en faisant dans le moins disant au niveau sécurité ? Je crains que ce ne soit la deuxième solution !On n’est pas sorti de l’auberge ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>