Manque de rigueur et d’objectivité, le point de vue de Didier Quentin

Publié le: 26 février 2008

Catégorie: Débat public

Vues: 762

Par un communiqué de presse en date du 13 février 2008, le député de Charente maritime exprime sa consternation et son indignation à la lecture du  compte rendu de la Commission particulière du débat public et confirme sa détermination à s’opposer au projet en interpellant le Premier ministre, en confirmant son engagement en faveur de la création d’une AMP et en confiant les intérêts des collectivités territoriales à un cabinet d’avocats.
 
Ainsi donc, Didier Quentin dénonce tout d’abord le fait que seuls quelques courts passages seulement sont consacrés aux prises de position des élus, des associations et de la population de la rive droite de l’estuaire indiquant ainsi : « J’en ai relevé moins d’une dizaine sur 60 pages de rapport !« 
Il regrette par ailleurs que le document ne fasse même pas allusion aux motions votées à l’unanimité par les différentes collectivités territoriales : conseils municipaux du pays royannais, Communauté d’Agglomération Royan-Atlantique, Conseil général de la Charente-Maritime et Conseil régional Poitou-Charentes… 
Une seule référence est faite, toujours selon Didier Quentin, page 44, aux interventions qu’il a multipliées, lors des réunions publiques et de la clôture du débat public à Bordeaux, le 29 novembre, ainsi qu’à ses nombreux écrits adressés à la Commission Particulière du Débat Public.   
 
Quant aux enseignements du débat, en pages 62 et 63, Didier Quentin alerte sur le fait que seules 5 lignes reprennent les positions exprimées par la population, les élus et les associations de la côte royannaise, avec une contre-vérité manifeste : « personne n’a jamais dit, en effet, que des cuves semi-enterrées seraient plus acceptables. Au contraire, l’unanimité s’est faite contre ces cuves qu’elles soient enterrées, semi-enterrées ou à plus forte raison de 50 mètres de haut !« 
 
Pour confirmer son engagement contre le projet de 4Gas, le député a décidé de saisir le Premier Ministre, monsieur François Fillon,  et le Président de la Commission nationale du Débat public, le préfet Philippe Deslandes, notamment parce que, toujours selon lui, « cette affaire totalement contraire à l’esprit du « Grenelle de l’Environnement « .
Dans ce courrier, Didier Quentin demande que désormais, une position du Gouvernement soit clairement exprimée. Il s’insurge par ailleurs sur le fait que lors de la remise du rapport, le président de la CPDP, monsieur Sourd, ait donné une poignée de main au directeur général de 4Gas alors qu’aucun élu des territoires concernés n’avait été convié, ainsi que l’attestait un article du journal Sud-Ouest du jeudi 14 février 2008.
Il y explique par ailleurs, pourquoi ce projet de méthanier constitue un double non-sens : 
– économique, car notre pays est déjà en surcapacité de stockage de gaz naturel liquéfié, avec les terminaux de Fos-sur-Mer et de Montoir-de-Bretagne en cours d’extension, et ceux de Dunkerque et Antifer en projet. De plus, il aurait des conséquences très dommageables pour l’économie touristique qui représente de loin la première activité et le premier gisement d’emplois du pays royannais;
– écologique, car il mettrait en péril la biodiversité du plus grand estuaire naturel d’Europe.
 
Par ailleurs, il s’engage dans son communiqué de presse à poursuivre son action pour la création d’une Aire Marine Protégée et la mise en place par le Ministre d’Etat, de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables, Monsieur Jean-Louis Borloo, d’une mission de préfiguration d’une telle Aire Marine Protégée.
Didier Quentin rappelle en ce sens au Premier ministre, dans le courrier qu’il lui a adressé, que madame Nathalie Kosciusko-Morizet, avait exprimé une opinion favorable pour la création d’une AMP dans l’Estuaire lors de la séance des questions au Gouvernement du mardi 2 octobre 2007 à l’Assemblée nationale.
Didier Quentin fait enfin référence, comme témoignage de son engagement pour une AMP, à sa lettre du 24 janvier 2008, adressée à Jean-Louis Borloo, à la suite de la mission effectuée à Royan par Monsieur Jérôme Bignon, Président de l’Agence des Aires Marines Protégées, le 22 décembre 2007. 
 
Enfin, en liaison avec les maires du Pays Royannais et  Xavier Pintat, sénateur-Maire de Soulac-sur-Mer, Didier Quentin informe que des dispositions ont été prises pour confier la défense des intérêts des collectivités à un cabinet d’avocats, pour le cas où 4Gas déciderait de poursuivre son projet. 
 
En conclusion, le député de Charente-Maritime invite la population à manifester son opposition massive au non-sens économique et écologique que constitue ce projet si une enquête publique devait être ouverte, dans le cas bien sûr ou 4Gas déciderait de poursuivre son projet.
 
 Lire la déclaration de Didier Quentin dans son site Internet

 
 

Un commentaire pour Manque de rigueur et d’objectivité, le point de vue de Didier Quentin

  1. Un merci énorme comme un bateau… de croisière à notre Député Monsieur Didier Quentin, pour sa persévérance dans l’action tous azimuts, contre le projet du Terminal Méthanier au Verdon et pour la création d’une aire marine protégée dans l’estuaire de La Gironde et les Pertuis Charentais. Après les grandes marées d’équinoxe, en particulier le samedi 22 mars à 14 h – les naturistes seront auprès des surfeurs pour assurer le nettoyage de la plage de La Grande Côte : très exposée, face au banc La Mauvaise, vers l’embouchure de l’estuaire. Des tonnes de déchets sont à ramasser ! Avec des gants, venez nous rejoindre vers Le Petit Poucet, vers les Blockhaus, vers Les Combots accès ligne 15, vers La Lède  accès ligne 12  et  si nous sommes nombreux : vers les lignes de 11 à 5 sur la plage de La Palmyre, en direction du Club Med. Une douzaine de nettoyages de plages sont au programme sur notre département touristique de Charente-Maritime.Voir la liste sur le site   http://www.initiativesoceanes.org  La rive droite veut agir, même le week-end de Pâques ! Auprès de Surfrider – Les Mathes La Palmyre, ce 27 février 08. M. Jacques GARDEY, Président – Club Naturiste des Charentes.Mme Claude GARDEY, Animatrice de [ plages17 ] antenne CNC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>