Conclusions de la CPDP : CONFUSION…

Publié le: 15 février 2008

Catégorie: Débat public

Vues: 1288

A la lecture du rapport de conclusion de la CPDP, et tout particulièrement de la synthèse finale «  les enseignements du débat », j’entends autour de moi fleurir les qualificatifs «  indigence », « partialité », « à la hauteur du reste de la conduite du débat public » etc…Je ne peux pourtant pour ma part cautionner entièrement ces qualificatifs ; en effet reprenons précisément les éléments des quelques pages de cette « conclusion de la conclusion » :
 
La paragraphe A) L’émergence d’une rude confrontation et l’approfondissement du débat fait en effet clairement état du «  choc frontal entre les promoteurs du projet et les opposant regroupés et bien encadrés », et constate que parmi les riverains « seuls les opposants se sont exprimés ».Dans ce paragraphe on peut également voir en illustrations les photos de salles hostiles, de manifestations. Une analyse précise des positions des élus, majorité et opposition est ensuite présentée. Notons enfin qu’en conclusion du paragraphe sont exposées de façon claire et synthétique quelques conclusions des cahiers d’acteurs qui ont aussi « progressivement joué leur rôle pour mettre en évidence, au-delà des pétitions de principe, quelles étaient les raisons et les constructions des arguments portant et contestant le projet quant à son opportunité même et quant à ses caractéristiques et impacts ».
 
Le paragraphe B) Les grands sujets de controverse de même effectue un récapitulatif des principaux thèmes de controverse de ces 4 mois et demi de débat concernant : « la réalité économique de nouveaux besoins en gaz », « le profil et les motivations du maître d’ouvrage considéré comme un simple investisseur privé en quête de retours financiers rapides », «  la dangerosité du projet d’implantation industrielle considéré comme évidente du fait de la proximité des premières habitations à quelques 500 m du site et de celle de l’école communale, au centre du village »,  les risques maritimes, soit au large, soit à l’approche du port, etc.
 
Autant de points positifs qu’il convenait me semble-t-il de souligner, la commission aurait pu au contraire se contenter d’essayer de s’auto-justifier, en niant la force du refus exprimé, la qualité des cahiers d’acteurs présentés, la nature des enjeux et la réalité des positions exprimées par chacun…..mais on me signale autour de moi que peut-être une petite confusion est venue quelque peu ternir la pertinence de mon analyse : le texte cité serait celui des conclusions de la CPDP du terminal d’Antifer (cliquez ici pour lire le rapport), et non celui de la CPDP de L.J. SOURD et de ses collègues !…..
 
 
…bon, c’était juste histoire de dire que tous les débats ne se valent pas…
 
 
Ph. LUCET
 
Ps. : une analyse détaillée du (vrai.., creux et confus) texte de conclusion de la CPDP du Verdon est en cours, n’hésitez pas à nous envoyer vos remarques et observations diverses sur l’ ensemble du texte. N’oublions pas que, si 4gas persiste nous allons entrer dans une phase contentieuse et que pour nous, toutes les erreurs, lacunes, déformations diverses de la réalité du débat pourront nous servir. N’hésitez pas non plus à titre de comparaison de consulter le compte rendu du débat d’ANTIFER ( cliquez ici pour aller sur le site )dont les conclusions sont évoquées plus haut.

4 commentaires pour Conclusions de la CPDP : CONFUSION…

  1. Je viens de lire le compte rendu du débat public, rien de bien nouveau que l’on ne sache déjà, (pour ceux qui ont assisté à tous les débats cela s’entends.)Cependant une chose m’a faite tiquer. En effet à la page 36 du cpt rendu du DP : » Le DG du Port autonome de Bordeaux  précise : « La société ENDESA, Groupe espagnol qui prévoit un terminal méthanier sur la commune du Verdon, a bien confirmé une RESERVATION pour un terrain de 15hectares pour son projet de terminal méthanier. »Donc 20 hectares pour 4Gas et 15 hectares  pour ENDESA  = 35 hectares dédié au GNL qui dit mieux !La stratégie du DG du port autonome est sans fin « venez à moi les petits méthaniers », car plus il y aura de projets et plus les opposants s’embourberont et à force de patauger dans cette boue nauséabonde, ils se lasseront et en seront pour leur frais… » Pas mal non de miser sur la versatilité et l’inconsistance de l’être humain !Il y aura-t-il un second débat public pour ce second projet de terminal méthanier ?, Qu’en pensez-vous ?

  2. Thomas N dit :

    En effet la différence de rédaction est flagrante, entre un tas de remarques confus et un document construit par reunion et avec des conclusions.M Sourd a semble-t-il encore continuer à tout faire pour noyer à masquer l’opposition des populations. Il suffit de remarquer qu’il souligne lourdement le fait que le conseil régional de Gironde ne se soit pas prononcer ni dans un sens ni dans l’autre ( sous-entendu qui ne dit mot acquièse je suppose) et relève à peine le fait que toutes les communes du Pays Royannais aient voté des motions à l’unanimité contre ce projet criminel.Toujours la même partialité qui a été présente tout au long des débats. A lire les opinions de M.Dominique Bussereau sur Sud Ouesthttp://www.sudouest.com/160208/cestapunta.asp?ArticleRet=140208aP1895384.xml&Article=140208aP1897222.xml

  3. Thomas N dit :

    C’est sans danger les terminaux méthaniers http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=106911L'histoire ne précise pas ce que cela aurait donné si le terminal avait fonctionné…Comme l’a noté Mne Benaouda, il semble évident que le PAB qui essaye de faire « ses coups en douce » depuis le début, espère bien nous installer le plus de cuves possible !Et ensuite tant qu’on y sera quelques usines chimiques pour faire bonne mesure et utiliser le gaz !

  4. Thomas N dit :

    J’ai peut être l’esprit mal tourné mais en ce bas monde, il faut s’attendre à tout, et je trouve la photo de Sud Ouest du 14/02 où l’on voit M Sourd serrer la main du pollueur hollandais avec un large sourire est du plus mauvais effet. Il semble que M Sourd n’est pas pas daigné inviter d’élus pour la remise de son rapport (je me suis retenu de dire torchon).Après cela il ne me vient q’un mot à l’esprit collusion ( un autre plus fort m’a traverser l’esprit commençant aussi par cor….)J’aimerais aussi savoir où il a trouvé des partisans au projet dans le Nord Médoc ???Vous qui etes sur place vous en avez vu ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>