Contribution d’un adhérent sur la sécurité des méthaniers

Publié le: 13 décembre 2007

Catégorie: Contributions adhérents

Vues: 649

Un adhérent, monsieur Montmartin Jean-Yves, nous propose cette présentation d’un article paru  sur le site officiel « Mer et Marine ».

Cet article, « Méthaniers Gaz de France : L’heure de vérité va bientôt sonner » pourtant daté de septembre 2006 mais toujours présent sur le site, relate de graves problèmes de sécurité trouvés sur 3 bateaux méthaniers tout neufs (fleurons d’une nouvelle technologie de cuves dites CS 1) laissant apparaître des défauts de fabrication des cuves de GNL.
Ces problèmes liés à un défaut de fabrication (conception ? ndlr) sur les membranes secondaires des cuves avaient conduit la société « Gaz Technique Transport » à immobiliser les trois navires en 2004 – année initiale de livraison.
De très gros chantiers de modifications, dont la durée laisse quand même douter de l’efficacité et du niveau de sécurité (de gros tuyaux sortent de « brèches » pratiquées dans les flancs des navires),  ont semble-t-il  duré plus de deux années.
Il est très important de savoir que toute ces opérations se sont réalisées sur fond de rachat des « Chantiers de l’Atlantique » par « Aker Yards » et de transfert de la technologie des cuves CS_1 vers …la Chine dont le niveau de qualité (ndlr :  bas mais pas cher) est bien connu pour ses graves lacunes dans certains domaines ; lacunes dont la presse internationale se fait régulièrement l’écho.
 
On peut légitimement, en tant que citoyen, s’interroger sur le niveau de sécurité réel (et non pas celui issu d’ « études de sécurité » à la « mode » 4GAS) que représenteront les bateaux méthaniers dont la fabrication des cuves sera sous traitée en Chine….
Les tristes évènements de marées noires passées doivent nous rappeler que la soit disant « conformité » des pétroliers aux règles de sécurité suite aux inspections officielles avaient montré leur limite : liste noire de pétroliers, et  interdiction à la circulation dans les eaux territoriales…..
Les Etats semblent enfin appliquer le principe de précaution pour ces pétroliers mais bien tardivement (ce n’était dés lors plus de la précaution !) et après malheureusement plusieurs marées noires. Certes, pour ces bateaux méthaniers récents nous n’en sommes pas encore à ce stade mais devrons-nous (ou nos enfants ou petits enfants ? ) « attendre » la première « marée gazeuse inflammable » ?
 
Jean Yves Montmartin

Source de l’article :
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=102323

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>