Manifestation à Bordeaux : plus de 2000 manifestants

Publié le: 25 novembre 2007

Catégorie: Réunions-Manifestations

Vues: 1347


Ce samedi 24 novembre, nous étions plus de 2 000 manifestants à nous être rendus à Bordeaux, venus des deux rives avec la même détermination, brandissant haut les slogans du collectif.
 
Or ce n’était pas chose aisée… Pensez donc ! Pour un Royannais, près de 130 kilomètres de route (260 km aller/retour) ont été nécessaires. Pour un Verdonnais, ce chiffre est monté à 100 km (200 km aller/retour). Alors, une fois encore, l’association tient à remercier les nombreux participants qui ont fait de cette manifestation un succès.
Et pour certains, c’était une première : de nombreux enfants accompagnaient leur famille.
 
Nos amis de Charente maritime avaient bien fait les choses. Porteurs des cercueils du tourisme ou encore du commerce, esturgeons en cartons ou mouettes et poissons argentés à bout de bras comme autant de symboles d’une richesse menacée.
 
Côté Médoc, les couleurs des ballons, en forme de cœur parfois, affichaient l’absence de résignation des participants et l’enthousiasme dans l’action.

Des Bordelais n’ont pas hésité à rejoindre la manifestation après avoir lu les tracts qui leur avaient été distribués.
 
Le défilé, rythmé par des slogans tel que «On n’en veut pas» ou encore « Non à la torchère, Oui à l’Estuaire », s’est dissout face aux sièges du Port autonome de Bordeaux, de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Aquitaine ainsi que de 4Gas.
 
De très nombreux élus des deux rives étaient également représentés. On a noté parmi les élus médocains X. Pintat, J.-F. Régère, S. Laporte, J.-C. Roucayrol (et beaucoup d’autres élus municipaux). Parmi les élus charentais étaient présents D.Quentin, H.Le Gueut, et de nombreux autres maires et élus du pays royannais.  
  
Une délégation d’élus et de représentants du collectif a été reçue à l’issue de la manifestation en Préfecture de Région. Ont été rappelé aux représentants de l’Etat nos arguments contre l’implantation de ce terminal. La délégation a demandé à l’Etat qu’il prenne rapidement, après la fin de ce débat public, ses responsabilités en tant que garant de la sécurité des personnes et des bien et de la cohérence économique du territoire. La délégation a aussi rappelé son désir de voir se développer des projets novateurs, en phase avec des filières réellement porteuses d’avenir pour le Nord Médoc. Pour consulter le texte qui a été remis à la préfecture en accompagnement du cahier d’acteur de l’association, cliquez ici.
 
Pour tirer les leçons de ce succès, puisque chaque opération draine à chaque fois plus de monde, et à l’approche de la fin de la période du débat public, le collectif doit maintenir sa mobilisation.
 
Le prochain rendez-vous, c’est maintenant la dernière réunion du débat public : la soirée de clôture.
 
le jeudi 29 novembre
à 19 h, à Bordeaux,
(Palais des Congrès de Bordeaux-Lac)
 
 
slogans-600.jpg

8 commentaires pour Manifestation à Bordeaux : plus de 2000 manifestants

  1. Pierre et Luisa dit :

    SUD-OUEST DIMANCHE / Charente Charente-Maritime du 25/11 en a été de son titre accrocheur. THERMINAL METHANIER. Les militants du Collectif des Deux Rives ont manifesté hier à Bordeaux contre le projet d’implantation d’un site industriel gazier dans l’enceinte du Port autonome, au Verdon.Plus d’un millier à protester… ………….. suivait l’article……………Jeudi soir 29/11 venez nombreux à Bordeaux pour la réunion de clôture.Bonne semaine à toutes et tous

  2. Pierre et Luisa dit :

    SUD-OUEST / Royan-Jonzac du 24/11 Nous revenons sur l’article signé Philippe Belhache, relatif au terminal méthanier, et ce, le jour où nous manifestions à Bordeaux. Le quotidien titraitUn climat délétère … suivait un article sur les réactions de Monsieur Laurent Courbu, président de la CCI de Bordeaux, critiquant l’intervention de Monsieur Dominique Bussereau. Le journaliste, s’il n’a pas pris position, aurait dû néanmoins contrôler son vocabulaire. En effet, nous avons sorti, pour vérification, notre dictionnaire encyclopédique Hachette. On y lit :Délétère adj. Dangereux pour la santé, la vie ; toxique. Un gaz délétère. Si le sujet n’était pas aussi effrayant, on pourrait en rire.Réflexion faite, le journaliste a peut-être fait de l’humour noir et a employé le mot consciemment. 

  3. François dit :

    Pour voir le reportage France 3 puis écouter les propos honteux de L. Courbu (président de la CCI qu’on a jamais vu lors des débats publics), voici un lien vers le site de france 3 aquitaine (19/20 du samedi 24) : http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b33a_1920&pportail=france3&m_OAS=regions.france3.fr/aquitaine/videojt/1920regional/aquitaine&m_mmtrie=france3_regions_aquitaine_videojt_1920regional_aquitaine

  4. poder dit :

    Les Bretons suivent les évènements nous concernant.Le reportage  de la manifestation de Bordeaux à été diffusé sur FR3 bretagne samedi à 19h00.D’autre part un grand article sur le projet 4gas au Verdon est paru sur le journal Ouest France avec la photo vue d’avion sur la plage de st George de Didonne.Triste personnage que ce monsieur LeCourbu.                                                                       Eric Poder

  5. wibil dit :

    en effet, quelque soit l’évènement, on peut le suivre dès le lendemain sur   http://jt.france3.fr/il est parfois intéressant de comparer les commentaires des journalistes d’Aquitaine et ceux de Poitou Charentes….Il suffit depuis ce lien de choisir la région, nous pouvons aussi suivre les réactions à Dunkerque et au Havre…..

  6. Pierre et Luisa dit :

    Monsieur Laurent Courbu, président de la CCI, puisque ce projet de port méthanier vous plaît tant, faites donc une proposition d’achat honnête de leurs maisons à tous ces résidents du Verdon, dont le site sera à 400 m des cuves et venez cohabiter avec SEVESO 2 (terme que vous avez employé lors de votre interview le 24/11 sur France3).Mais où étiez vous donc lors des réunions de débat public pour soutenir ce dangereux projet ? Vraiment on aura tout entendu !!!!!

  7. DEJEANS DIDIER dit :

    SCANDALEUX l’allocation de Monsieur COURBU Président de C.C.I. au journal televisé FR3 AQUITAINE du 24/11/2007 à 19 Heures, celui-ci fustifiant Monsieur BUSSEREAU, même le pointant du doigt, l’accusant d’avoir monté l’opinion contre ce projet, opposant même l’investissement de la CDC pointe du médoc au rang de miettes pour l’économie locale, soutenant le projet à n’importe quel prix en prenant pour exemple DUNKERQUE pour son Industrie et Tourisme  cohabitant idem pour FOS et BILBAO, jusqu’à dire que les Basques Espagnole ne sont pas eux des arrièrés mentaux.Que sommes NOUS alors CITOYENS DU MEDOC après avoir été  des Indiens, des brayars, des nantis et maintenant on pourrait le penser des arrièrés mentaux .Quand au débat public qui a présenté ces limites. Ce dénie de démocratie que Monsieur COURBU dénonce lors de celui-ci a bien été orchestré par le Port Autonome de Bordeaux et 4 Gas qui par obstination à ne pas répondre aux questions à exaserber les esprits des citoyens concernés par ce projet.Ces Messieurs devraient s’inspirer des paroles d’Antoine de Sain- Exupery « On n’hérite pas de la terre de ses ancètres on l’emprunte à ses enfants ».Va t’on faire peser encore ce risque induit sur leur avenir par cette usine SEVESO 2 SEUIL HAUT, DETERIORE LE DERNIER ESTUAIRE NATUREL D’EUROPE, au même titre que la dette qui court sur la tête des futurs générations. Messieurs les économistes à bon entendeur salut.DEJEANS D.

  8. Ce 24 nov. dans le cadre du Tourisme, M. Xavier Pintat a souligné le poids du NATURISME dans les 2 départements 33 et 17.En Gironde, d’immenses Villages de Vacances drainent une clientèle internationale et pas seulement en haute saison. En Charente-Maritime : que ce soit en Presqu’île d’Arvert ou sur l’île d’Oléron, nous avons plusieurs plages naturistes connues.Depuis parfois 30 ans, chaque plage bénéficie d’un Arrêté Municipal d’autorisation à la pratique du Naturisme. Certaines de ces plages comme La Grande Côte : aux Combots et La Lède sont si proches du chenal d’accès qu’elles seraient très exposées. Aussi les Naturistes soutiennent-ils les projets de leurs élus, entraînés par M. Didier Quentin : OUI à une Aire Marine Protégée ! Jacques Gardey – Président  » Club Naturiste des Charentes « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>