Dimanche 4 novembre – Rassemblement à Saint Georges de Didonne

Publié le: 31 octobre 2007

Catégorie: Réunions-Manifestations

Vues: 1256

ope-chambrette-verdon.jpg

Pour marquer l’opposition des populations charentaises et girondines à l’implantation d’un terminal méthanier, un rassemblement est organisé ce dimanche sur la plage de Saint Georges de Didonne.

L’objectif est de composer, en lettres humaines, un message d’opposition au port méthanier.

Notez bien le rendez-vous :
 
Dimanche 4 novembre,
plage de Saint Georges de Didonne,
14 h
 
Nous devons être nombreux afin de marquer fermement notre opposition.
Pour les participants charentais, vous pouvez obtenir plus d’informations en joignant Philippe au 06-89-78-34-02.
 
Comment y aller depuis le Médoc ?
Afin que les médocains puissent se rendre au rassemblement, un transport par bus GRATUIT est mis en place depuis l’arrivée du bac à Royan jusqu’à la plage de Saint Georges de Didonne. L’association prendra à sa charge le coût de la traversée en bac à l’aller. Seul le retour restera à votre charge (3 € 10 par personne).
Le rendez-vous est fixé à 9h30 au départ du bac. Le retour se fera par le bac de 16h20.
Nous vous conseillons vivement d’amener un pique-nique. La météo nationale annonce une belle journée !
 

Pour toutes informations supplémentaires, côté girondin, vous pouvez joindre Monique au 06-37-15-09-28.

7 commentaires pour Dimanche 4 novembre – Rassemblement à Saint Georges de Didonne

  1. JR dit :

    C’est une excellente idée! Bravo! Nous serons là!je passe le message partout autour de moi.Tous ensemble pour sauver notre estuaire et notre littoral!

  2. un verdonnais dit :

    Je vois que vous allez prendre le BAC pour vous rendre a la manif de St Georges et comme certains sur votre blog ont noter qu’ils préféraient  avoir un pont entre les deux rives qu’un port methanier je pense qu’il serait judicieux de votre part d’en informer les gens qui tavaillent au BAC en le prenant samedi que vous souhaiteriez les mettre au chomage.Pas de port méthanier,plus de PAB,plus de BAC alors vous serez satisfait et votre pointe sera a vous.CONTINUER A TUER LE MEDOC 

  3. Francis dit :

    Non au port méthanier !Juste un commentaire en remarque au précédent. »plus de méthanier, plus de PAB »…N’importe quoi !C’est le directeur du PAB lui-même qui a sous-entendu lors d’une réunion que méthaniers et PAB cohabiteraient tant qu’il n’y aura pas trop de méthaniers. Donc si les méthaniers augmentent de trop, c’est le port à conteneurs qui sera menacé. »plus de PAB, plus de BAC »…Complètement délirant !Le BAC est maintenu grace aux milliers de touristes qui l’empruntent. Je vois vraiment pas le rapport avec le PAB.Il faudrait arrêter d’être autocentré. Au lieu de faire des interventions hors de propos, vous feriez mieux de lire les articles proposés sur le blog  pour vous informer…

  4. Brigitte dit :

    Je suis trop loin pour vous rejoindre physiquement (en Belgique, mais je passe mes vacances dans vos régions) mais je vous souhaite beaucoup de succès pour la manifestation et pour vos actions futures

  5. Lola dit :

    En réponse au commentaire posté par un Verdonnais le 02/11/2007 à10h57:33:Monsieur,il me semble que vous vous trompez ,il est évident que la non réalisation du terminal méthanier assurera le maintien du BAC qui continuera à être suffisament empruntéC’est dans le cas contraire que le BAC risque de disparaître car les  touristes ne viendront certainement pas partager les risques et la pollution qui va gèner tout le monde à des kilmomètres à la ronde ronde (ne serait-ce que la pollution olfactive due à la TNT) .Même avant d’expérimenter ce désagrément, le seul fait d’apprendre l’existence d’un terminal méthanier à quelques kilomètres de l’endroit où ils pourraient s’installer ne les incitera pas à traverser..

  6. A voir, les deux photos dans le quotidien Sud-Ouest du lundi 5 novembre 2007 / édition Royan-Jonzac.Nous avons compté environ 1000 participants.Prochain rendez-vous le samedi 24/11 à Bordeaux devant la Préfecture de la Gironde.

  7. JR dit :

    Merci, chers poètes, de rompre ce silence assourdissant….Oui, nous étions au rendez-vous, dans une ambiance chaleureuse, unis par notre amour commun de cet estuaire magnifique et revivifiant pour l’âme autant que pour nos bronches!Ce fut une bien belle journée, baignée de soleil ; un grand moment en vérité que cette union de toute une communauté avec Dame Nature!Nos lettres étaient belles et notre message a fait le gentil vacarme que nous souhaitions.Je n’échangerais un seul euro des investisseurs qui nous menacent contre un moment pareil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>