Sur un autre tempo…

Publié le: 7 octobre 2007

Catégorie: Infos générales

Vues: 3270

Intermède poétique dans le concert parfois houleux du débat public, Pierre et Luisa, amoureux de l’Estuaire, nous adresse leur prose : un poème dédié à la beauté et aux richesses de la Gironde mais aussi un appel du coeur à l’action.
Merci à eux.

Fronde en rimes pour la Gironde

Mère Nature, un bel Estuaire nous a donné.
L’homme, par appât du gain, va le défigurer.
Sur sa rive sauvage, tout au bord des marais,
Terminal méthanier il veut y implanter. 

En aquarium, bel esturgeon, on te recrée.
Lâché dans la Gironde, voudras-tu bien frayer ?
Dans l’eau froide polluée, sortie du  méthanier,
Pourras-tu subsister ? Devras-tu la quitter ? 

Habitants des deux rives, Médocains, Charentais,
Ce site « seveso deux », qu’on veut nous imposer,
On veut le faire rimer avec la Mère Nature,
Alors qu’il s’entend mieux avec mauvais augure.
 
La pointe du Verdon appelle à son secours.
Allons nous rester là, frileux, les membres gourds.
Ne restons pas passifs, tous ensemble y allons,
Aider les Verdonnais dans toutes leurs actions. 

Faisons que la Gironde reste belle à nos yeux.
Sauvons ce patrimoine, un beau cadeau de Dieu.
Que ce coin de nature, permette à l’esturgeon,
Espèce protégée, d’y repeupler ses fonds.  

Afin que nos pêcheurs puissent encore y pêcher,
Et que nos chers enfants puissent encore s’y baigner,
Pour que les plaisanciers continuent à voguer
Sans crainte de croiser les monstres méthaniers,  

Nous ne permettrons pas à ces grands pollueurs,
De venir installer de méchantes verrues,
Qui, par leur démesure, enlaidiront la vue,
Empoisonneront l’air de mauvaises odeurs.  

Qu’ils ne croient pas non plus que tout peut s’acheter.
Ensembles riverains allons manifester.
Que tous ces prédateurs ne puissent convoiter,
Ce que Mère Nature a voulu nous léguer.

14 commentaires pour Sur un autre tempo…

  1. liliane beaudout dit :

    merveilleux ce poèmeTous à l’assaut pour défendre notre PointeMerci à Pierre et LuisaMédocainement votreliliane

  2. sophie dit :

    Oui vos mots rimés ont bien du sens, bravo pour ces charmants vers qui apportent leur petite pierre poétique au débat technique. Un autre amoureux des mots, goncourisé pour ses « Noces barbares », l’écrivain Yann Queffélec, est lui aussi un amoureux de l’estuaire. Son beau roman se passait au bord de l’océan, et aussi à l’ombre des falaises troglodytiques de Meschers. Si on lui écrivait ? Son contact est surement son éditeur, il suffit de le chercher. Cherchons les artistes, les journalistes, les écrivains amoureux de notre région (Régine Deforges ? Les demoiselles de Rochefort ! ) qui pourraient faire entendre leur soutien éventuel à la cause de l’estuaire, qui doit déborder du régional pour atteindre à l’intérêt national. A nos plumes !

  3. oui a 4gas dit :

    Tres joli poeme mais hélas certaines personnes au Verdon ne se nourrissent pas de mots et ont besoin d’un travail.

  4. Jean thierry dit :

    Certains Verdonnais ont besoin d’emplois.C’est justement pour cette raison qu’ON NE VEUT PAS de ce projet DESTRUCTEUR d’EMPLOIS.On veut un projet porteur d’emplois pour les Verdonnais (et non pour des techniciens spécialisés venus d’ailleurs). On veut aussi un projet qui ne détruira pas les emplois existants (ni les dizaines en gironde, ni les centaines en charente maritime).Ce projet dervai ensuite être respectueux de l’environnement et non dangereux.Et des projets comme cela il y en a eu mais ils ont toujours été refusés par le port autonome (Decons, Leclerc, Eoliennes, …)

  5. oui a 4gas dit :

    Je ne sais pas qui vous etes et ni ce que vous faites dans la vie mais vous etes surement plus intelligent que moi car je défends un projet qui n’amène qu’une quarantaine d’emplois direct(et surement plus indirectement) permanents alors que vous ce sont des emplois précaires saisonniers.Vous parlez tous d’environnement mais ou etiez vous quand en me baignant a la chambrette je sortais de l’eau avec des plaques noires(du pétrole) ou les pieds noirs en marchant sur une plaque de pétrole.maintenant vous etes probablement propriétaire au Verdon et vous avait peur que le prix de votre maison baisse et bien tant mieux car les jeunes verdonnais pourront enfin acheter une maison dans leur village.Maintenant des entreprises qui ont voulues s’installées au Verdon il y en a beaucoup plus que vous en citait mais il y aura toujours des gens comme vous qui seront contre tout.Je vous souhaite d’arriver a faire une pointe pour VOUS mais arreter de vous cachez derriere des arguments bidons comme la nature etc…et dites plutot que vous voulez rester tranquille dans votre coin et si vous etes patron gagnez votre vie en travaillant 2 voir 3 mois avec les touristes en appliquant des prix dignent de la cote d’azur

  6. T dit :

    Car vous croyez surement qu’un seul habitant du Verdon sera dans les 40 emplois ??? Dans ce genre d’installation 50% de l’effectif sera dédié à la sécurité…ingénieurs, techniciens et pompiers qui viendront d’ailleurs. Le reste un peu de dockers ( tout aussi spécialisés) et des spécialistes regazéification….Ce ne sont donc pas les gens qui ont un emploi dans le tourisme au Verdon qui pourront obtenir quoique se soit !Les emplois induits par la construction ? ils feront venir une armée de polonais !Quant aux touristes et bien mieux vaut qu’ils viennent encore sinon il ne restera vite plus un commerce.Mais le PAB donnera surement de primes pour le soutient apporté ….

  7. Jacques dit :

    Réponse à oui à 4gas, bravo pour votre inculture et votre haut niveau de reflexion macro et microénomique pour info la France à un besoin de 50 milliards de m² de gaz avec tout ces projets on  arriverait à 62 milliard  de m² de gaz, s’en compter que des qu’il aura augmenté de 35% les clients finaux s’en détournerons et revoilà les friches industriels.Quant au non développement,  il a était entretenu depuis 20 ans, pas de pont Royan pointe Médoc , car une liaison aéroport Orly royan plus un parc d’activité tertiaire et bien là il y aurait du monde et du travail pour tous , mais pas sur des secteurs de merde comme l’industriel lourd, mais les nanotechnologie , l’electronique comme à grenoble mais pour cela il faut arreter que certains maires pratiquent une politique  de d’isolement ( « pour etre tranquille » comme il le disent si bien), et dans le tourisme il n’y a pas que des cap d’agde, il y aussi des stations balnéaires qui vivent à l’année cela est un choix dés le départ via le plan et le schéma directeur d’aménagement du territoire, les retaités cela fait vivre aussi beaucoup de monde!

  8. oui a 4gas dit :

    En réponse a Jacques je suppose qu’il habite en Charente et je lui demande ce qu’il pense de la solution alternative de leur ministre de construire ce terminal a la rochelle.Si ce termial est construit chez vous je pense qu’il y aura moins d’opposant au projet car vos élus réfléchiront a deux fois aux retombées économiques sur votre région.maintenant si le terminal ne ce fait pas chez nous mais chez vous je vous invite a venir acheter une maison au Verdon et si vous avez tant d’idées et de culture que vous le laissez penser vous trouverez la solution pour relancer l’économie du Médoc mais j’en doute fort. 

  9. Collectif Une Pointe pour tous dit :

    « AIMABLE AVERTISSEMENT »L’équipe animatrice du blog remercie les personnes qui postent des commentaires de leurs participations. Néanmoins, elle tient également à rappeler que cette possibilité est offerte pour alimenter un débat serein, courtois et respectueux des avis des autres. Nous comprenons la passion et la colère mais, s’il vous plaît, faites en sorte que cet espace ne devienne pas une foire d’empoigne. Sinon, nous serons contraints, sans autre forme de procès, de supprimer les messages qui comportent des invectives.

  10. Mise au point :Nous remercions l’équipe animatrice du blog d’être intervenue à juste titre.En effet, nous ne pensions pas que quelques vers allaient déclencher d’aussi violentes réactions.Au contraire notre but était d’adoucir le débat en y apportant un peu de poésie. Pour ou contre le projet, rendez-vous sur le site de la Commission Particulière de Débat Public ; ou mieux encore, venez afficher vos convictions lors des réunions organisées par la dite commission.Pierre et Luisa

  11. barrier dit :

    MERCI à Pierre et Louisa pour ce beau poème . Bravo pour leur sérénité .Personnellement je ne suis plus capable que de colère face à l’horrible agression que nous sommes sur le point de subir.J’en profite pour demander au responsable du présent site s’il ne serait pas judicieux de faire apparaitre en première page, dès l’ouverture du site,un encadré résumant l’objectif de l’association du type de celui qui figure sur la feuille distribuée pour les propositions d’adhésions. En effet certaines personnes que l’on a renvoyé au site pour adhérer au mouvement ,trop pressées dans leur contexte de travail ou familial,se sont égarées et abandonné pour n’avoir pris le temps de  regarder que le début c.a.d. les deux premiers textes et la fin c.a. d. la  »pub »4gas à droite. 

  12. Collectif Une Pointe pour tous dit :

    MESSAGES SUPPRIMESL’équipe animatrice du blog a procédé à la suppression de plusieurs commentaires pour les raisons suivantes :- le droit de la propriété intellectuelle interdit la reproduction d’articles sans autorisation des auteurs. Nous vous invitons à faire des liens vers les articles qui vous semblent intéressants pour les lecteurs de notre blog ;- parce qu’ils ne respectaient pas les règles de courtoisie que nous privilégions. Pour mémoire, les commentaires ne sont pas un forum mais un moyen pour chacun de donner un avis utile pour le bénéfice des autres.L’équipe du blog vous remercie de votre compréhension.

  13. barrier dit :

    MERCI pour votre très beau poème, mes propos le sont hélas moins:  Après avoir assisté aux débats publics, recherché sur le net ,interrogé des collègues scientifiques .J’ai une opinion très tranchée et.. père de famille,revendiquant être tout à fait responsable, parmi les nombreuses raisons qui me conduisent à être opposé au projet,celle de l’insécurité s’impose comme rédhibitoire.             Cela m’amène à cette   QUESTION à 4GAS _________________________________________________________      Naturellement très méfiant face aux experts en communication de   4Gas je leur signale par avance que je ne me contenterai pas d’une réponse statistique du type : ‘’il y a vraiment très peu de chances’.     C’est trop facile de répondre de cette manière,en effet, lorsque l’on est dans l’incapacité de maîtriser les conséquences exactes d’un incident ! Car à ce jour,sauf erreur, il est impossible de s’appuyer sur une modélisation fiable. En 1986 au lac Kivu,au Cameroun ,l’explosion gazeuse a fait 1800 morts ET POURTANT,il était alors estimé que les risques d’explosion étaient tellement INFIMES que l’on ne verrai jamais cela ! Mais quel recul a-t-on vraiment sur un complexe tel qu’il est prévu au VERDON ? A-t-on pris en compte la spécificité particulière de l’estuaire et de ses environs,des accidents qui ont déjà pu avoir lieu ?    IL est légitime que soient considérés aussi bien les incidents involontaires ( manipulations, pannes, phénomènes géologiques et climatiques,incendies de forêt accidentels etc…) que les incidents délibérément provoqués (de par des malveillances, vengeances , attentats,états de démence etc…d’ailleurs assez souvent à l’origine de catastrophes) pour atteindre le milieu de cultures marines ou,encore plus grave : la population). Et… qui peut se porter garant de la sécurité ? N’oublions surtout pas que des modèles appropriés avaient bien sûr déjà été utilisés,étudiés par des gens très sérieux pour la construction du WORLD TRADE CENTER ,également pour le trafic par exemple des navires ayant provoqué les quelques 26 marées noires majeures depuis l’année 1980, sans compter celles qui ont découlé des conflits !        Il ne s’agit pas de faire du catastrophisme lorsque l’on sait que l’énergie potentielle stockée est phénoménale,même dans la cuve d’un seul méthanier de 20.000 tonnes, de 200m de long qui ne fera pourtant pas partie des plus gros. Cette énergie est probablement bien supérieure à celle qui a permis, associée au conditions d’explosion ,la catastrophe d’A Z F .      Et pour être crédible sur ce potentiel,je propose à chacun,s’il ne le sait déjà,d’interpeller un ingénieur ou un professeur de physique de son entourage pour effectuer le calcul,il sera atterré par le chiffre représentant le nombre de fois la valeur de l’énergie libérée par la bombe d’Hiroshima…          Certes, une bombe est conçue pour exploser mais qui ose affirmer et qui sera RESPONSABLE si les conditions viennent à se réunir soit de manière fortuite,soit par le génie d’un groupe terroriste pour provoquer une explosion même sur le centième seulement du produit stocké.           Notons de surcroît (j’en suis personnellement effaré),que votre dossier sur la sécurité nous est apparu d’une indigence rare ,à ce jour (09/10/2007)   et ne permet pas, à mon bon sens, d’amorcer le moindre débat. Etonnant ! Détonant !.    Le débat public a pourtant déjà commencé et vous ne nous promettez la présentation d’un dossier sur la sécurité que dans quinze jours (réunion de ROYAN) ,acculés que vous êtes devant la pression d’une population (celle qui a pu être avertie car beaucoup ne savent pas ; parmi lesquels une bonne proportion des estivants semble-t-il) extrêmement inquiète.  Dans ces conditions chacun peut se poser des questions malheureusement angoissantes .Que se passe –t-il ?    Ils imaginent que vous travaillez dans l’urgence pour un problème aussi pointu et aussi grave. Rassurez nous.    Les moyens de protection que l’on va imposer aux habitants riverains, ROYAN par exemple, en regard de la directive SEVESO2 SEUIL HAUT ne risque-t-ils pas d’apparaître un jour comme dérisoires .       La distance ( qui sera responsable pour les dégâts au-delà de cette distance ? ) pour être hors de danger dans le cas des risques les plus extrêmes prévus par vous… et délivrée dans les deux dernières réunions publiques à savoir : 590 m… aurait pu me faire sourire mais je ressens une grave agression ,elle pourrait porter le nom de déclaration de guerre économique avec une ‘’vertu’’ supplémentaire : rajouter la menace de mort à grande échelle, sur toute une région, telle qu’elle était déjà engendrée par la guerre classique.    ALORS  NON à cette CIBLE, à ce MONSTRE capable d’énormes dégâts.                 CESSEZ, messieurs les SPECULATEURS, votre ignoble MEPRIS  pour la population française –et son environnement ,l’ économie de notre région dont je n’ai même pas parlé ici, la sécurité suffit déjà largement pour justifier votre départ– .                                                    Bien sûr, j’exagère… !            C.B.                                                       Après avoir assisté aux débats publics, recherché sur le net ,interrogé des collègues scientifiques .J’ai une opinion très tranchée et.. père de famille,revendiquant être tout à fait responsable, parmi les nombreuses raisons qui me conduisent à être opposé au projet,celle de l’insécurité s’impose comme rédhibitoire.             Cela m’amène à cette   QUESTION à 4GAS _________________________________________________________      Naturellement très méfiant face aux experts en communication de   4Gas je leur signale par avance que je ne me contenterai pas d’une réponse statistique du type : ‘’il y a vraiment très peu de chances’.     C’est trop facile de répondre de cette manière,en effet, lorsque l’on est dans l’incapacité de maîtriser les conséquences exactes d’un incident ! Car à ce jour,sauf erreur, il est impossible de s’appuyer sur une modélisation fiable. En 1986 au lac Kivu,au Cameroun ,l’explosion gazeuse a fait 1800 morts ET POURTANT,il était alors estimé que les risques d’explosion étaient tellement INFIMES que l’on ne verrai jamais cela ! Mais quel recul a-t-on vraiment sur un complexe tel qu’il est prévu au VERDON ? A-t-on pris en compte la spécificité particulière de l’estuaire et de ses environs,des accidents qui ont déjà pu avoir lieu ?    IL est légitime que soient considérés aussi bien les incidents involontaires ( manipulations, pannes, phénomènes géologiques et climatiques,incendies de forêt accidentels etc…) que les incidents délibérément provoqués (de par des malveillances, vengeances , attentats,états de démence etc…d’ailleurs assez souvent à l’origine de catastrophes) pour atteindre le milieu de cultures marines ou,encore plus grave : la population). Et… qui peut se porter garant de la sécurité ? N’oublions surtout pas que des modèles appropriés avaient bien sûr déjà été utilisés,étudiés par des gens très sérieux pour la construction du WORLD TRADE CENTER ,également pour le trafic par exemple des navires ayant provoqué les quelques 26 marées noires majeures depuis l’année 1980, sans compter celles qui ont découlé des conflits !        Il ne s’agit pas de faire du catastrophisme lorsque l’on sait que l’énergie potentielle stockée est phénoménale,même dans la cuve d’un seul méthanier de 20.000 tonnes, de 200m de long qui ne fera pourtant pas partie des plus gros. Cette énergie est probablement bien supérieure à celle qui a permis, associée au conditions d’explosion ,la catastrophe d’A Z F .      Et pour être crédible sur ce potentiel,je propose à chacun,s’il ne le sait déjà,d’interpeller un ingénieur ou un professeur de physique de son entourage pour effectuer le calcul,il sera atterré par le chiffre représentant le nombre de fois la valeur de l’énergie libérée par la bombe d’Hiroshima…          Certes, une bombe est conçue pour exploser mais qui ose affirmer et qui sera RESPONSABLE si les conditions viennent à se réunir soit de manière fortuite,soit par le génie d’un groupe terroriste pour provoquer une explosion même sur le centième seulement du produit stocké.           Notons de surcroît (j’en suis personnellement effaré),que votre dossier sur la sécurité nous est apparu d’une indigence rare ,à ce jour (09/10/2007)   et ne permet pas, à mon bon sens, d’amorcer le moindre débat. Etonnant ! Détonant !.    Le débat public a pourtant déjà commencé et vous ne nous promettez la présentation d’un dossier sur la sécurité que dans quinze jours (réunion de ROYAN) ,acculés que vous êtes devant la pression d’une population (celle qui a pu être avertie car beaucoup ne savent pas ; parmi lesquels une bonne proportion des estivants semble-t-il) extrêmement inquiète.  Dans ces conditions chacun peut se poser des questions malheureusement angoissantes .Que se passe –t-il ?    Ils imaginent que vous travaillez dans l’urgence pour un problème aussi pointu et aussi grave. Rassurez nous.    Les moyens de protection que l’on va imposer aux habitants riverains, ROYAN par exemple, en regard de la directive SEVESO2 SEUIL HAUT ne risque-t-ils pas d’apparaître un jour comme dérisoires .       La distance ( qui sera responsable pour les dégâts au-delà de cette distance ? ) pour être hors de danger dans le cas des risques les plus extrêmes prévus par vous… et délivrée dans les deux dernières réunions publiques à savoir : 590 m… aurait pu me faire sourire mais je ressens une grave agression ,elle pourrait porter le nom de déclaration de guerre économique avec une ‘’vertu’’ supplémentaire : rajouter la menace de mort à grande échelle, sur toute une région, telle qu’elle était déjà engendrée par la guerre classique.    ALORS  NON à cette CIBLE, à ce MONSTRE capable d’énormes dégâts.                 CESSEZ, messieurs les SPECULATEURS, votre ignoble MEPRIS  pour la population française –et son environnement ,l’ économie de notre région dont je n’ai même pas parlé ici, la sécurité suffit déjà largement pour justifier votre départ– .                                                    Bien sûr, j’exagère… !            C.B.                                                        Après avoir assisté aux débats publics, recherché sur le net ,interrogé des collègues scientifiques .J’ai une opinion très tranchée et.. père de famille,revendiquant être tout à fait responsable, parmi les nombreuses raisons qui me conduisent à être opposé au projet,celle de l’insécurité s’impose comme rédhibitoire.             Cela m’amène à cette   QUESTION à 4GAS _________________________________________________________      Naturellement très méfiant face aux experts en communication de   4Gas je leur signale par avance que je ne me contenterai pas d’une réponse statistique du type : ‘’il y a vraiment très peu de chances’.     C’est trop facile de répondre de cette manière,en effet, lorsque l’on est dans l’incapacité de maîtriser les conséquences exactes d’un incident ! Car à ce jour,sauf erreur, il est impossible de s’appuyer sur une modélisation fiable. En 1986 au lac Kivu,au Cameroun ,l’explosion gazeuse a fait 1800 morts ET POURTANT,il était alors estimé que les risques d’explosion étaient tellement INFIMES que l’on ne verrai jamais cela ! Mais quel recul a-t-on vraiment sur un complexe tel qu’il est prévu au VERDON ? A-t-on pris en compte la spécificité particulière de l’estuaire et de ses environs,des accidents qui ont déjà pu avoir lieu ?    IL est légitime que soient considérés aussi bien les incidents involontaires ( manipulations, pannes, phénomènes géologiques et climatiques,incendies de forêt accidentels etc…) que les incidents délibérément provoqués (de par des malveillances, vengeances , attentats,états de démence etc…d’ailleurs assez souvent à l’origine de catastrophes) pour atteindre le milieu de cultures marines ou,encore plus grave : la population). Et… qui peut se porter garant de la sécurité ? N’oublions surtout pas que des modèles appropriés avaient bien sûr déjà été utilisés,étudiés par des gens très sérieux pour la construction du WORLD TRADE CENTER ,également pour le trafic par exemple des navires ayant provoqué les quelques 26 marées noires majeures depuis l’année 1980, sans compter celles qui ont découlé des conflits !        Il ne s’agit pas de faire du catastrophisme lorsque l’on sait que l’énergie potentielle stockée est phénoménale,même dans la cuve d’un seul méthanier de 20.000 tonnes, de 200m de long qui ne fera pourtant pas partie des plus gros. Cette énergie est probablement bien supérieure à celle qui a permis, associée au conditions d’explosion ,la catastrophe d’A Z F .      Et pour être crédible sur ce potentiel,je propose à chacun,s’il ne le sait déjà,d’interpeller un ingénieur ou un professeur de physique de son entourage pour effectuer le calcul,il sera atterré par le chiffre représentant le nombre de fois la valeur de l’énergie libérée par la bombe d’Hiroshima…          Certes, une bombe est conçue pour exploser mais qui ose affirmer et qui sera RESPONSABLE si les conditions viennent à se réunir soit de manière fortuite,soit par le génie d’un groupe terroriste pour provoquer une explosion même sur le centième seulement du produit stocké.           Notons de surcroît (j’en suis personnellement effaré),que votre dossier sur la sécurité nous est apparu d’une indigence rare ,à ce jour (09/10/2007)   et ne permet pas, à mon bon sens, d’amorcer le moindre débat. Etonnant ! Détonant !.    Le débat public a pourtant déjà commencé et vous ne nous promettez la présentation d’un dossier sur la sécurité que dans quinze jours (réunion de ROYAN) ,acculés que vous êtes devant la pression d’une population (celle qui a pu être avertie car beaucoup ne savent pas ; parmi lesquels une bonne proportion des estivants semble-t-il) extrêmement inquiète.  Dans ces conditions chacun peut se poser des questions malheureusement angoissantes .Que se passe –t-il ?    Ils imaginent que vous travaillez dans l’urgence pour un problème aussi pointu et aussi grave. Rassurez nous.    Les moyens de protection que l’on va imposer aux habitants riverains, ROYAN par exemple, en regard de la directive SEVESO2 SEUIL HAUT ne risque-t-ils pas d’apparaître un jour comme dérisoires .       La distance ( qui sera responsable pour les dégâts au-delà de cette distance ? ) pour être hors de danger dans le cas des risques les plus extrêmes prévus par vous… et délivrée dans les deux dernières réunions publiques à savoir : 590 m… aurait pu me faire sourire mais je ressens une grave agression ,elle pourrait porter le nom de déclaration de guerre économique avec une ‘’vertu’’ supplémentaire : rajouter la menace de mort à grande échelle, sur toute une région, telle qu’elle était déjà engendrée par la guerre classique.    ALORS  NON à cette CIBLE, à ce MONSTRE capable d’énormes dégâts.                 CESSEZ, messieurs les SPECULATEURS, votre ignoble MEPRIS  pour la population française –et son environnement ,l’ économie de notre région dont je n’ai même pas parlé ici, la sécurité suffit déjà largement pour justifier votre départ– .                                                    Bien sûr, j’exagère… !            C.B.                                                       

  14. J Ch. dit :

    Tres bon reportage ce vendredi soir au 20h de TF1aller sur le site ci après :http://videos.tf1.fr/video/emissions/0,,3646629,00-journal-televise-decembre-2007-20h-.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>