Lettre type à adresser à la Présidence de la République

Publié le: 1 septembre 2007

Catégorie: Infos générales

Vues: 1187

Le collectif propose aux adhérents et sympathisants d’adresser une lettre de refus du port méthanier au  Président de la République.

Nous mettons cette lettre-type en ligne afin que chacun puisse l’envoyer mais aussi la photocopier pour la distribuer à ses proches.
Cette action, si elle est réalisée en masse, peut avoir un impact fort. 

Et elle est d’autant plus facile à réaliser, qu’elle est gratuite ! Il n’est pas nécessaire de timbrer votre lettre dès lors qu’elle est adressée au président.

Cliquez sur le lien pour  télécharger la lettre  type  adressée à la présidence de la république contre le terminal Méthanier du Verdon sur Mer  .

Lettre à la Présidence de la République

Cette feuille est à compléter et  à signer puis à adresser sous enveloppe non affranchie à :

M. Nicolas SARKOZY

Président de la République

Palais de l’Elysée
55 , rue du Faubourg St Honoré
75008 PARIS

Vous pouvez également adresser cette lettre par courriel directement dans le site internet de l’Elysée : http://www.elysee.fr/contactpresident/
La lettre ci-dessus étant en .doc vous pouvez le remplir directement sur votre ordinateur après l’avoir téléchargé, en utilisant word (ou autre…) et copier le texte dans le formulaire qui vous est proposé sur le site de l’Elysée.

Merci de votre participation
l’association  » Une pointe pour tous « 

Article précédent :
Article suivant:

5 commentaires pour Lettre type à adresser à la Présidence de la République

  1. perrine CORDEAU dit :

    Bonjour,Adhérente de l’association, je tenais à vous faire remarquer une faute d’orthographe terrible sur votre courrier type à adresser au Président. Ecole PubliQUE. Après rectification, je me ferai un plaisir d’envoyer ce courrier !Bonne continuation,

  2. PINET dit :

    Pourriez-vous informer vos lecteurs qu’il est possible d’écrire par courriel à la Présidence de la République, en se rendant sur le site :http://elysee.frrubrique :ECRIRE AU PRESIDENTmerci

  3. JPRichard dit :

    Le Conseil Municipal de St Georges de Didonne s’est prononcé, le 21 septembre dernier, contre l’implantation de ce complexe méthanier.

  4. Delaunaie dit :

    La réponse de la secrétaire d’état à l’écologie à de quoi faire bondir! on dirait une secrétaire D’état à « l’énergie » , il faut juste rappeler que le grand pére de Mme KOSCIUSKO-MORIZET était ambassadeur à Washington!  il y a de quoi être inquiet.C’est vrai cette fille « du peuple » issu de la grande bourgeoisie, ne doit pas passer c’est vacance au Verdon et même à Royan .De plus un émission sur ARTE mardi 2 octobre présentait les enjeux énergétiques futurs: 40 ans  de reserve pour le pétrole, 60  ans pour le gaz bien sur sans parler du cout exhorbitant de ces deux énergies à l’horizons 2020.Il est à rappeller également que les enjeux de ce port n’est pas Francais juste une question de cours boursier.Un programme nucléaire est en préparation , il ne faut pas tout faire en doublon.Car actuellement opposé ou pas on impose tout . Quant à la formulation elle ne correspond pas à une véritable opposition , nous ne somme pas en train de demander , on s’oppose.Le débat public s’il mérite le nom de débat public car débat commandité par 4gas est une foutaise ,le seul moyen est la mutation du président du port auytonome actuel, le reste c’est comme demander à Michelin de militer en faveur du rail! Car les oppositions actuels n’ont pas d’effets, Le ministére de l’environement ne se risquerat pas à réaliser un reférendum sur la question du port sur tout le Royannais.Il est à Mr Bussereau secrétaire d’état au transport à traduire par des actes concret sont opposition: utiliser le droit de veto du commissaire du gouvernement puisque que le terrain appartient à ce ministère.à moins que cette affaire soit une affaire d’état  et que les politiques simules une oppositions .rappelons qu’il n’y aucune obligation d’attendre quelles conclusions de ce débat  public pour agir.

  5. delaunaie dit :

    La réponse de la secrétaire d’état à l’écologie à de quoi faire bondir! on dirait une secrétaire D’état à « l’énergie » , il faut juste rappeler que le grand pére de Mme KOSCIUSKO-MORIZET était ambassadeur à Washington!  il y a de quoi être inquiet.C’est vrai cette fille « du peuple » issu de la grande bourgeoisie, ne doit pas passer ses vacances au Verdon et même à Royan .De plus un émission sur ARTE mardi 2 octobre présentait les enjeux énergétiques futurs: 40 ans  de reserve pour le pétrole, 60  ans pour le gaz , bien sur sans parler du cout exhorbitant de ces deux énergies à l’horizon 2020.Il est à rappeller également que les enjeux de ce port ne sont pas Francais ,juste une question de cours boursier.Un programme nucléaire est en préparation , il ne faut pas tout faire en doublon.Car actuellement opposé ou pas on impose tout . Quant à la formulation elle ne correspond pas à une véritable opposition , nous ne somme pas en train de demander , on s’oppose.Le débat public s’il mérite le nom de débat public car débat commandité par 4gas est une foutaise ,le seul moyen est la mutation du président du port auytonome actuel, le reste c’est comme demander à Michelin de militer en faveur du rail! Car les oppositions actuels n’ont pas d’effets, Le ministére de l’environement ne se risquerat pas à réaliser un reférendum sur la question du port sur tout le Royannais.Il est à Mr Bussereau secrétaire d’état au transport à traduire par des actes concrets son opposition: utiliser le droit de veto du commissaire du gouvernement puisque que le terrain appartient à ce ministère.à moins que cette affaire soit une affaire d’état  et que les politiques simulent une opposition .Rappelons qu’il n’y aucune obligation d’attendre les conclusions de ce débat  public pour agir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>