Rejet sans ambiguïté

Publié le: 2 mai 2007

Catégorie: Infos générales

Vues: 549

Nous publions ici in-extenso le courrier que M. Stéphane Saubusse, candidat Verts aux élections législatives a adressé au Collectif le 10 mars 2007 :

 

En tant que Vert médocain, je rejette sans ambiguïté le projet de Terminal Méthanier au Verdon pour les raisons suivantes :

  • L’absence de réelle concertation de la population, confrontée, une fois de plus au fait du prince.

  • La dangerosité du projet, classé SEVESO, pour les habitants et le milieu fragile, encore préservé de l’Estuaire.

  • La contradiction de ce choix de développement industriel avec les activités économiques actuelles de la Pointe de Grave : tourisme vert, agriculture bio et raisonnée.

  • Une aberration énergétique : le terminal méthanier encourage le transport et la consommation d’un gaz à effet de serre alors que le site choisi aurait pu accueillir des éoliennes !

Puisque ce projet destructeur pose la question du développement économique du nord-Médoc, il convient de lancer une réflexion impliquant les citoyens, les élus et les acteurs économiques locaux concernant l’avenir de leur « pays ». Voici donc mes propositions alternatives :

  • Le développement d’éco-tourisme, tirant profit des atouts naturels de la Pointe, par la multiplication des gîtes ruraux dans un secteur où les structures d’accueil sont insuffisantes voire par la création d’un parc naturel englobant les territoires uniques du Nord-Médoc.

  • Maintien des services publics de proximité et renforcement du tissu local de PME et TPE qui fait preuve de dynamisme et de créativité dans des secteurs d’avenir (matériaux composites, internet, …)

  • Une politique des transports appropriée : aménagement et sécurisation de la RD1215, doublement de la voie ferrée Bordeaux-Le Verdon pour développer le transport ferroviaire de fret, augmentation de la desserte SNCF, Trans’Gironde ainsi que du bac Le Verdon-Royan.

  • Miser sur l’énergie éolienne : implantation d’un champ éolien sur le site envisagé pour le terminal méthanier et encourager la fabrication d’éoliennes par les entreprises médocaines qui pourraient ensuite exporter via le port du Verdon …

Lors des élections législatives à venir, je m’engage donc à militer contre le projet de terminal méthanier lors des réunions publiques, à soutenir les actions des collectifs locaux visant à préserver le patrimoine naturel ou traditionnel médocain mais aussi à relayer cette opposition dans le sud de la presqu’île.

Le 10 mars 2007, au Pian-Médoc,

Stéphane Saubusse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>