Cavaou l’emploi ? Pas au Verdon en tout cas…

Publié le: 20 avril 2007

Catégorie: Economie

Vues: 608

Le conflit social qui a opposé des dockers au Port autonome de Marseille, pendant le mois de mars, jette une ombre sur les promesses d’emplois faites par 4Gas pour Le Verdon.

 

Après 18 jours de grêve, 49 navires bloqués, les dockers de Marseille sont parvenus à obtenir 5 emplois pour brancher et débrancher les méthaniers du futur terminal de Cavaou.

A Fos-sur-Mer, GDF ne mégote pas avec la sécurité et déclare les dockers incompétents pour ce type de tâche.

Le Port autonome de Marseille cherche à faire venir de  nouvelles activités pour redynamiser ses infrastructures. Il soutient donc naturellement GDF, exploitant du futur site avec Total en 2008.

 

Au Verdon, 4Gas promet aux alentours de 60 emplois (avec des équipes tournantes de 12 personnes*).

Si le chargement et le déchargement des méthaniers recquièrent un personnel hautement qualifié, on peut se demander combien de Verdonnais ou d’habitants du Nord-Médoc pourront prétendre aux emplois de 4Gas ? Sans oublier que le reste des emplois promis concerne essentiellement des postes de cadres et de techniciens supérieurs.

 

Combien, par ailleurs, de salariés du Port autonome de Bordeaux seront affectés à ces tâches ?

Par quelle bizarrerie les dockers du PAB employés au Verdon ou dans d’autres de ses terminaux auraient un meilleur sort que ceux de Marseille ? Nul ne le sait.

En revanche, on peut concevoir que les dockers du PAB s’empresseront de « souffler » les maigres emplois promis par 4Gas aux Verdonnais. Car de son côté, le PAB peine à leur trouver du travail. Les Verdonnais sont bien placés pour le savoir.

 

On ne peut pas reprocher aux dockers de vouloir défendre leurs emplois. D’autant plus que, si Total se positionne sur le marché ouvert par 4Gas, ces emplois prétendument crées pourraient être utilisés pour des reclassements du secteur pétrolier. Par ailleurs, il semble admis au PAB que l’exploitation du terminal méthanier au Verdon mettra à mal le trafic du port conteneurs déjà en difficulté.

 

Qui décidera alors de l’affectation de ces futurs emplois ?  4Gas ? Le PAB ? La Mairie du Verdon ?

Les informations au sujet des futurs emplois au Verdon sont quasiment inexistantes.

 

Le Port autonome de Bordeaux, comme à Marseille, fait entrer sur son domaine des investisseurs privés qui souhaitent avoir la maîtrise des opérations.

Quelles opérations ? Jusqu’où la maîtrise ? Jusqu’où la méprise ?

 

Quand va-t-on nous dire très précisement  combien d’emplois « locaux » seront attribués à long terme et non le temps des travaux seulement ?

 

*(source réunion d’information organisée par 4Gas au Verdon au mois de février 2007)

Photo : Extrait de Sailing off Fos-sur-Mer, publiée dans
 http://flickr.com/photos/billpeterson/292636325/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>